Abc-families.com
Image default
Mieux vivre

Pratiquer l’autolouange pour être mieux avec vous-même

L’autolouange constitue une technique particulièrement efficace, permettant à la fois de s’adresser au subconscient et de faire parler le subconscient.

Le principe est très simple. Il s’agit de faire des éloges à vous-même, de préférence par écrit.

Vous vous lancez des fleurs, vous dites tout le bien que vous pensez de votre personne, sans même avoir à réfléchir. Vous laissez votre moi profond s’exprimer.

Au fur et à mesure que vous pratiquez l’autolouange, vous faites connaissance avec tous les trésors cachés au plus fond de vous.

Vous gagnez automatiquement en confiance et vous renforcez votre personnalité.

Autolouange

Découvrez comment pratiquer l’autolouange pour parler avec votre subconscient et être mieux avec vous-même…

Qu’est-ce que l’autolouange ?

L’autolouange consiste donc à faire de la louange à soi-même.

Cette technique est inspirée du Kasala, un art africain utilisé depuis des millénaires et continuant d’être pratiqué aujourd’hui encore.

Cette méthode qui ambitionne de guérir invite chacun à parler de sa propre personne, toujours en bien.

Cet éloge s’effectue oralement ou à l’écrit.

L’objectif n’est pas de stimuler l’égo. Il s’agit plutôt de communier avec votre énergie intérieure.

Vous communiquez avec votre être profond et en ressentir pleinement la force.

Il est important de souligner que cette technique n’exige aucune connaissance ni savoir-faire spécifique.

La seule règle : lâchez-vous ! Écrivez tout ce que vous avez à l’esprit avec une pointe d’exagération et de poésie, sans jamais avoir à en rougir.

Une fois de plus, il faut noter que vous n’avez pas besoin d’avoir une plume de poète pour vous lancer.

L’essentiel, c’est d’être à l’écoute de votre subconscient et laisser celui-ci s’exprimer pleinement à travers les mots.

L’art de se lancer des fleurs

Alors, comment pratiquer l’autolouange ? Vous pouvez prendre un stylo ou tout simplement éclaircir votre voix et vous lancer.

Si vous ne savez pas par où ou par quoi commencer, vous pouvez puiser votre inspiration dans une image, une vidéo ou encore une chanson.

Vous pouvez démarrer votre autolouange par « Je suis… ». Les idées afflueront sans que vous n’ayez à forcer quoi que ce soit.

Les débutants opteront d’abord pour l’écriture. Posez votre plume sur un papier et écrivez !

Maintenant, évoquez toutes vos qualités et n’hésitez pas à exagérer un peu. Par exemple, vous êtes une personne gentille et généreuse.

Dites-le de façon imagée : « J’ai un cœur en diamant qui brille de mille feux. Je partage mes scintillements à tous… »

L’idéal, avec l’autolouange, c’est de le pratiquer en groupe. Chacun partage alors ses éloges aux autres.

En écoutant, l’assistance doit se dire : « Oh, j’ai de la chance de côtoyer cette personne ! »

Pratiquer l’autolouange

© FreeDigitalPhotos.net

Attention, si l’exagération est permise, vous ne devez pas dire de mensonges, seulement la stricte vérité, même enjolivée.

Au fur et à mesure, vos mots affluent naturellement. Vous vous rendez même compte que vous avez tellement à dire. Continuez !

Vous ne manquerez pas d’être surpris par tous les trésors qui sommeillent au plus profond de vous.

Bien plus que des mots en emphase, c’est votre être qui s’éveille. Vous vous découvrez. Vous êtes révélé à vous-même. Vous vous sentez plus fort et plus serein.

Vous gagnez en confiance et vous sentez beaucoup plus fort pour affronter les petits et grands défis du quotidien.

Gagner en confiance grâce à l’autolouange

Avec l’autolouange, vous découvrez donc des choses que vous ignoriez peut-être à propos de votre personne !

Votre subconscient vous a soufflé des informations que vous ne soupçonniez pas une seule seconde. Vous êtes vivifié par cette force intérieure qui a littéralement éclaté.

Vous êtes réconcilié avec vous-même et être rempli d’une énergie qui va vous permettre d’avancer dans la vie, l’esprit serein.

Chez la plupart des pratiquants de l’autolouange, il s’opère un véritable déclic.

Vous avez non seulement confiance en vous, mais également en l’avenir. Vous savez désormais que vous possédez les atouts pour affronter la vie et réussir !

Quelques exercices pour pratiquer l’autolouange

Vous ne savez pas par où commencer pour faire de l’autolouange, il existe quelques astuces simples que vous pouvez adopter.

Par la suite, vous pourrez découvrir et élaborer vos propres tactiques en sachant toutefois qu’il n’existe pas de règles à appliquer. Vous y allez surtout au feeling.

Nombreux sont ceux qui pensent à un animal qui vous ressemble.

« Je suis un chat. Je suis très doux. Mais je suis aussi du caractère. J’aime les câlins, mais j’ai aussi des griffes. J’ai une personnalité multiple qui fait de moi une personne spéciale. »

« Je suis un lion ! Vaillant et protecteur, je peux braver tous les dangers pour protéger les miens et pour rester le meilleur dans ce que je fais. »

Comme je l’ai déjà dit plus haut, vous pouvez également puiser votre inspiration dans une image ou une photo.

Vos yeux tombent sur l’image d’une magnifique plage et une mer cristalline aux douces nuances de bleu : « Je suis l’océan, beau et tranquille, serein et majestueux. »

Vous voyez plutôt l’image d’un ciel étoilé : « Je suis le ciel, bleu et infini, inébranlable mais imprévisible… »

Enfin, voici une vidéo à travers laquelle vous pourrez découvrir l’autolouange décrite par Marie Mills, une spécialiste en la matière :

L’autolouange est propre à chacun. Chaque composition est unique et reflète la personnalité profonde de l’ « écrivain ».

Une chose est certaine : après avoir déclamé vos qualités, vous vous sentez bien mieux. C’est comme si vous avez ouvert les yeux sur vous-même.

Autres articles à lire

Acheter une bouilloire électrique, les avantages à en tirer

Irene

Les tortues symbolisent quoi au juste ?

Irene

Arrieres pensees : comment avoir le dessus ?

Irene

Achet d’un mousseur à lait, les avantages que vous pourrez en tirer

Irene

Quelques conseils pratiques pour trouver la robe de mariage idéale

Tamby

Quels sont les principaux critères de sélection d’un ETF ?

Irene