Abc-families.com
Image default
Vie Pratique

Paris sportifs : les gains sont-ils imposables ?

En France, tous les gains provenant des paris sportifs sont soumis à l’impôt, mais attention cela peut être d’une façon indirecte ou directe, ce qui peut tout changer. C’est l’Autorité nationale des jeux (ANJ), appelée ARJEL par le passé, qui gère cette imposition. L’organisme doit réguler les jeux d’argent en ligne afin de s’assurer que les joueurs utilisent des sites légaux sécurisés.

Qu’est-ce qu’un pari sportif ?

Le pari sportif est une mise d’argent sur un évènement sportif. Il peut d’ailleurs concerner tous les types de sports, c’est pourquoi on retrouve des paris sur le cyclisme, des paris sur le tennis, des paris sur le football, etc. Le principe est de choisir un match ou alors une compétition, et de miser une somme d’argent sur un résultat (victoire ou défaite). Dans le cas où la prédiction est exacte, vous pouvez remporter la mise, mais multipliée par la cote affichée.

Les paris sportifs sont-ils taxés ?

Si vous réalisez de temps en temps des paris hippiques ou des paris sur n’importe quel autre sport, les gains réalisés seront considérés comme irréguliers. Dans cette situation, les paris sportifs ne sont pas soumis à l’impôt. Donc, si vos gains sont seulement occasionnels, et qu’ils ne représentent pas des revenus réguliers, vous ne serez pas imposé. Un simple parieur amateur, qui mise de façon occasionnelle sur quelques évènements sportifs n’aura pas à payer un impôt sur ses gains s’il en a. C’est donc une excellente nouvelle pour les amateurs de paris sportifs !

Mais attention, il arrive aussi que les gains réalisés avec les paris sportifs soient imposés. C’est le cas lorsque vous gagnez de l’argent de façon régulière grâce à cette activité. Vous êtes alors considéré comme un joueur professionnel, et les gains sont alors considérés comme des sources de revenus. Dans cette situation, les gains sont soumis à l’impôt sur le revenu.

À noter : pour qu’un joueur soit considéré comme professionnel, les gains des paris sportifs doivent être sa source principale de revenus. Si le joueur obtient occasionnellement des gains, et que ces sommes ne représentent que des compléments de revenus, alors les gains ne sont pas imposables.

Les sites de paris sportifs sont-ils soumis à l’impôt ?

Si les gains occasionnels ne sont pas imposables, les sites de paris sportifs sont bel et bien soumis à une imposition. Il faut savoir que l’ANJ va prélever automatiquement un impôt sur les recettes des opérateurs de jeux en ligne. En effet, sur le territoire français, les sites de paris sportifs légaux s’acquittent d’une taxe de 7,5% du montant des mises. On parle ici d’une fiscalité indirecte sur les paris sportifs.

C’est pour cela que les opérateurs de jeux en ligne agréés par l’ANJ offrent des cotes moins élevées que les plateformes en ligne non agréées. Effectivement, elles ne sont pas soumises aux taxations, ce qui veut dire qu’un site hors ANJ peut offrir des cotes plus intéressantes pour les joueurs. Vous pouvez donc gagner plus d’argent sur des sites non agréés, mais attention vous vous exposerez aussi à plus de risques puisque ces plateformes ne sont pas régulées.

Autres articles à lire

Mariage : quelles dépenses anticiper ?

Irene

Quel est le bilan du bonus-malus automobile ?

Irene

Comment ouvrir un compte bancaire aux Etats-Unis ?

Irene

Quels sont les films les plus chers de l’histoire ?

Irene

Procédure classique pour obtenir une place en crèche pour un enfant

administrateur

Qu’est-ce que l’inflation ?

Irene