Abc-families.com
Image default
Vie Pratique

Cambriolage : comment protéger mon logement ?

Aucun logement n’est à l’abri d’un cambriolage… Mais certaines habitations sont plus faciles d’accès que d’autres ! Voici les mesures à prendre pour limiter les risques de vol.

De nombreuses installations permettent de dissuader les voleurs de cambrioler un logement. Mais en attendant d’équiper mes fenêtres de barreaux ou ma maison d’un système d’alarme, j’ai intérêt à suivre certaines mesures de précaution basiques lorsque je quitte mon habitation – même pour quelques heures :

  • Bien sûr, je pense à fermer à clé toutes les portes d’entrée de mon logement,
  • Je ferme également les fenêtres, ainsi que la porte du garage et le portail du jardin (cela gênera le voleur lorsqu’il tentera de s’enfuir avec son larcin),
  • La nuit, je ferme les volets (le jour, j’évite de le faire, cela pouvant attirer l’oeil des voleurs),
  • Je ne laisse pas traîner dans mon jardin des outils pouvant aider le cambrioleur à s’introduire chez moi : les ustensiles de jardinage, les tournevis, les échelles…
  • Je ne laisse pas de clés sur les serrures : il vaut mieux les cacher, pour ne pas avoir à changer toutes les serrures à la suite d’un cambriolage…
  • En extérieur, j’évite de cacher des clés à un endroit trop évident (pour mon enfant qui rentre à la maison avant moi, par exemple), comme sous un pot de fleur se trouvant près de la porte d’entrée,
  • Je n’indique surtout pas sur mon trousseau de clés mes coordonnées.

Par ailleurs, placer en évidence à l’entrée de la maison ou sur le portail une indication du type « Attention : chien dangereux » peut rendre mon habitation moins attractive pour le voleurs…

Je bloque les entrées : fenêtres et portes

Pour plus de sécurité, je peux acheter et installer du matériel rendant l’entrée dans mon logement plus difficile :

  • Des barreaux pour les fenêtres sans volets,
  • Des barres anti-effraction pour les volets,
  • Faire appel à un serrurier pour renforcer les serrures des portes.

Mesures particulières pour les longues absences

Si j’abandonne ma maison pour plusieurs jours – lorsque je pars en vacances, par exemple -, des mesures de sécurité particulières s’imposent.

Il est utile, avant tout, de prévenir mes voisins de mon départ, voire la police ou la gendarmerie.

Je dois également prendre soin de masquer les indices de mon absence, afin de ne pas attirer l’attention des cambrioleurs. Par exemple :

  • Je demande à un voisin de ramasser mon courrier s’il déborde de ma boîte aux lettres, ou de tondre ma pelouse,
  • Je n’indique pas sur mon répondeur téléphonique que je suis absent pour un long moment. De même, afficher sur ma boîte aux lettres un mot signalant mon absence n’est pas une très bonne idée,
  • J’évite de fermer les volets qui sont visibles depuis la rue.

Je protège mes objets de valeur

Malgré toutes mes précautions, mon logement ne sera jamais tout à fait inviolable… Il est donc important que je cache de manière efficace mes objets de valeur – bijoux, argent liquide, et si je pars plusieurs jours le matériel électronique (ordinateurs, consoles de jeux, tablettes, appareils photos…) et les oeuvres d’art.

En outre, prendre en photo mes biens, noter les numéros de série des produits et conserver les tickets d’achats me servira, en cas de vol, afin d’être remboursé par mon assureur.

A noter : il m’est possible de louer un coffre-fort dans une banque afin de stocker mes lingots d’or et autres biens précieux.

J’installe un système d’alarme

Enfin, je n’oublie pas cette option classique et efficace pour faire fuir les cambrioleurs : installer un système d’alarme sonore dans mon logement.

Les kits d’alarme sont variés, certains proposant par exemple l’envoi d’un mail lorsqu’un mouvement est détecté dans le logement.

>>> A lire également : Piéger son logement : que dit la loi ?

Autres articles à lire

Etudiant : quels changements fiscaux après le bac ?

Irene

Comment bien choisir mon locataire ?

Irene

Comment fonctionne le taux de change ?

Irene

Investir dans l’or : ce qu’il faut savoir

Irene

Départ volontaire à la retraite : que dois-je faire ?

Irene

En quoi consiste la taxe sur les salaires ?

Irene