Image default
Commerce et Economie

Comment comptabiliser l’achat d’une voiture à Saint-Gilles ?

En matière de comptabilité, le traitement de l’achat d’un véhicule renferme quelques particularités, vu sa nature et son prix d’acquisition. Pour faciliter les procédures de comptabilisation de ce type d’immobilisation, nous vous invitons à suivre notre guide.

 

Tenir en compte de toutes les dépenses relatives à l’achat d’une voiture

Pour procéder à l’opération de comptabilisation d’achat d’immobilisation, il est nécessaire de définir correctement le coût d’achat de ce bien. Cela conduit à tenir en compte un certain nombre de critères tels que :

– Le coût d’acquisition hors taxe s’il s’agit d’une voiture utilitaire, ou le coût d’acquisition toute taxe comprise si c’est une voiture de tourisme,

– Les frais portuaires qui englobent éventuellement le transport de la voiture dans les établissements de la société,

– Les charges liées à la peinture et au lettrage de la publicité,

– Les accessoires et équipements intégrés à la voiture pour leur somme hors taxes si c’est une voiture utilitaire, ou toute taxe comprise dans le cas d’un véhicule de tourisme.

Toutefois, il parait possible d’inclure le malus environnemental avec la carte grise. Dans la plupart des cas, cette méthode donne lieu à des opérations comme les retraitements et n’est pas reconnue au niveau fiscal.

Lors de l’enregistrement des comptes liés à l’acquisition d’un véhicule, l’expert-comptable à Saint-Gilles, Ixelles ou à Bruxelles ne récupère pas la TVA, notamment s’il est question d’une voiture de tourisme. Ce genre de bien fait partie des véhicules particuliers ou aux voitures dont l’usage est très varié et classé dans la catégorie N1.

Ensuite, le professionnel comptable comptabilise les autres frais dans le compte charge surtout les accessoires distincts de la voiture comme un GPS non intégré.

 

Déroulement de la comptabilisation d’une voiture

Pour constater l’achat d’une voiture, l’expert-comptable Saint-Gilles réalise une écriture comptable assez particulière. À ce titre, l’opération consiste à créditer le compte 401 lié aux fournisseurs et au compte 404 propre aux fournisseurs d’immobilisations. En échange, il convient de débiter les comptes suivants :

– Le compte 2182 associé au matériel de transport pour le montant d’acquisition,

– Le cas échéant, le compte 44562 sur la taxe sur la valeur ajoutée que l’expert du chiffre déduit sur toutes les immobilisations.

 

Traiter les autres dépenses relatives à l’acquisition de la voiture

Pour vous aider, nous allons vous fournir un modèle d’écritures génériques. Pour cela, vous allez retenir uniquement la ligne qui constitue le compte de charge vous concernant. Les autres charges liées à l’achat d’un véhicule se déroulent comme suit :

– Le professionnel comptable crédite le compte propre au numéro 401 (compte fournisseur),

– Il débite ensuite les comptes 6378 associés aux tributs divers pour la pastille crit’air, le compte 6354 sur les droits d’enregistrement et de timbre, le compte 623 lié à la publicité, le compte 6063 sur le petit équipement, le compte 44566 sur la TVA déductible sur autres biens et services.

Enfin, le malus écologique représente une charge saisissable dans le compte 6358 propre aux autres droits. Son coût peut être également incorporé dans le prix d’achat immobilisé.

Related posts

Arrêt maladie abusif : Quelles solutions pour l’employeur ?

administrateur

Comment appréhender le courtage du forex depuis le Maroc?

Web Reporter

Tout savoir sur la déclaration préalable à l’embauche (dpae)

Journal