Abc-families.com
Image default
Mieux vivre

EMDR. Tel est le nom d’une thérapie qui permet de s’adresser directement au subconscient.

EMDR. Tel est le nom d’une thérapie qui permet de s’adresser directement au subconscient.

C’est le sigle de « Eye Movement Desensitization and Reprocessing », ce qui se traduit par : désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux.

Bouger les yeux permettrait d’agir directement sur l’esprit, apportant ainsi des changements bénéfiques.

Considérée par certains comme étant la nouvelle technique d’hypnose, la thérapie EMDR peut aider à restaurer la sérénité intérieure.

EMDR : bouger les yeux pour atteindre le subconscient

Comment fonctionnement la thérapie EMDR ? Quels sont ses effets sur le subconscient ?

Une thérapie brève pour soigner divers maux

L’EMDR appartient à la catégorie des thérapies brèves. Contrairement aux thérapies classiques, pas besoin de longs mois voire années de traitement pour apprécier les résultats.

Au cours d’une séance, on retrouve des pratiques psychothérapiques basiques. La principale différence se trouve dans l’utilisation de la « stimulation double ».

D’un côté, le patient revisite des souvenirs anciens associés à des émotions négatives.

D’un autre côté, le thérapeute suspend régulièrement l’expérience afin de déclencher un stimulus sensoriel, notamment en plaçant ses doigts devant les yeux du patient tout en les bougeant très vite.

Le praticien l’invite ensuite à suivre ces doigts des yeux tout en prenant soin de ne pas bouger la tête.

De cette manière, le sujet reproduit le mouvement des yeux durant les rêves. Plus précisément le mouvement oculaire rapide qui a lieu durant la phase de sommeil paradoxal.

Par un processus plutôt mystérieux, ce mouvement des yeux envoie directement un message vers le cerveau émotionnel. Dans le jargon, on parle d’une conversation avec le subconscient.

Dans la mesure où il s’agit d’une démarche assez délicate, il est vivement recommandé de se confier à un thérapeute agréé.

L’EMDR pour reprogrammer le subconscient

L’EMDR est donc une thérapie qui permet de pénétrer jusqu’au plus profond du subconscient. De cette manière, le patient peut renouer avec des souvenirs du passé.

Il peut s’agir d’images, d’émotions, de souvenirs et autres perceptions ayant tous un point commun : ils renvoient tous à quelque chose de négatif.

Cette technique basée sur les mouvements des yeux permet alors de reprogrammer le cerveau et remodeler le subconscient.

L’objectif est de faire en sorte que les perceptions précédentes ne soient plus associées à quelque chose de négatif.

En tout cas, elles perdent de l’importance, au profil de choses plus sympathiques : les émotions négatives sont désactivées.

La technique EMDR permet ainsi de remplacer les éléments lourds avec quelque chose de plus léger et d’inoffensif.

Thérapie EMDR

© Ambro – FreeDigitalPhotos.net

Il faut savoir qu’il s’agit en réalité d’un processus naturel qui se déclenche à chaque fois que vous vivez un événement traumatisant.

Ces « chocs » ne laissent alors que des traces insignifiantes, n’ayant pas d’impact particulier sur votre vie.

Néanmoins, il arrive que les choses se dérèglent et que le traumatisme soit « bloqué ».

Il existe différentes causes possibles à cela : violence du choc, fragilité psychologique, fatigue physique, hypersensibilité, situation personnelle délicate

Voilà autant de facteurs qui font qu’un traumatisme laisse d’importantes séquelles. Séquelles que peut guérir l’EMDR.

Pour résumer, l’EMDR permet de créer des émotions positives.

Cette méthode lui offre l’opportunité de prendre conscience de ce qui ne va pas et d’apporter des modifications.

Des changements sont opérés au niveau de l’attitude globale et des croyances.

Déroulement d’une thérapie EMDR

La plupart des personnes qui décident de suivre une thérapie EMDR ont subi un traumatisme. Il faut souligner qu’il ne s’agit pas forcément d’un événement très choquant.

Néanmoins, même s’il s’agit d’un « petit » traumatisme, une reprogrammation peut se révéler nécessaire lorsque l’expérience difficile, même minime, a laissé trop de souffrance.

Outre les souvenirs pénibles, cette méthode peut aussi apporter une aide précieuse dans le traitement de certains problèmes comme les addictions, la dépression ou les troubles du comportement.

Il convient de souligner qu’il existe tout de même des contre-indications à tenir en compte : l’EMDR ne convient pas pour traiter des états suicidaires et la psychose.

Par ailleurs, une personne ayant souffert récemment d’un problème cardiaque ne peut pas en profiter.

Se sentir mieux grâce à l’EMDR

© FreeDigitalPhotos.net

Durant la séance, le thérapeute fait en sorte de dissocier le souvenir des émotions négatives qui l’alourdissent.

Le véritable fonctionnement de la méthode reste un mystère.

En tout cas, comme je le disais plus haut, le patient se replonge dans ses souvenirs douloureux.

Et tout en revivant des émotions accompagnant ces événements du passé, il suit des yeux les mouvements rapides et amples du thérapeute, de gauche à droite.

Après quelques va-et-vient (entre 15 et 20), praticien et patient prennent une pause durant laquelle les souvenirs difficiles sont de nouveau évoqués.

De cette manière, le patient est totalement immergé dans ce passé qui a des répercussions indésirables sur le présent.

Après un certain délai, le thérapeute réalise de nouveau des mouvements rapides devant les yeux du sujet et ainsi de suite.

Au final, les tensions s’allègent et le patient se sent plus serein.

A travers la vidéo ci-dessous, vous pouvez obtenir d’autres informations sur la thérapie EMDR :

Faire la paix avec le passé

Beaucoup de personnes comparent voire confondent l’EMDR avec l’hypnose. Si les deux techniques ont des points communs, il s’agit de deux pratiques bien différentes.

Dans les deux cas, on revisite un épisode difficile du passé et on s’adresse au subconscient.

Avec l’hypnose, il est possible d’occulter totalement un souvenir traumatisant.

Ce n’est pas ainsi que ça fonctionne avec l’EMDR. En outre, il n’est pas question de relaxation ou de suggestions positives.

Il s’agit de vraiment se plonger dans le passé, comme un flash-back. On revit l’émotion et on s’en libère. On sait que cet épisode s’est bien produit, mais on est en paix.

Recherches Populaires:

  • emdr peut on faire resurgir des angoisses

Autres articles à lire

Syndrome prémenstruel sévère : Quelles solutions ?

Irene

Le subliminal pour influencer le subconscient

Irene

Programmation neurolinguistique : Avoir un comportement qui prédispose au succès

Irene

Faire garder ses enfants à Paris, le parcours du combattant

Tamby

Conscient inconscient subconscient : Quelle différence ?

Irene

crainte de vomir

Irene