Abc-families.com
Image default
Environnement

La solution solaire : Comparons le prix des énergies

Le prix de l’énergie et plus précisément du kWh fluctue énormément en fonction des sources d’énergie utilisées : électricité, bois, gaz, fioul… Il est donc intéressant de dresser un comparatif des tarifs des différentes énergies possibles pour chauffer son logement, en revenant plus précisément sur les tendances relevées ces cinq dernières années. Et pour aller plus loin, réfléchissons un instant sur les solutions existantes pour réduire de façon conséquente son budget énergie pour les prochaines années.

L’électricité, toujours plus cher

Les baisses du prix de vente de l’électricité ont toujours été très rares. Même malgré l’ouverture du marché à des fournisseurs tiers proposant des tarifs divergents du fournisseur historique EDF. Actuellement, en moyenne, le prix du kWh d’électricité en France est de 0,1740 €, mais il dépend de nombreux facteurs comme la puissance du compteur, l’option tarifaire et l’offre souscrite.

Comme pour le gaz, les récentes crises ont engendré des hausses de tarifs sans précédent si bien qu’une hausse historique de +44,5% du prix de l’électricité était attendue pour février 2022. Son impact a été largement limité par le gouvernement de Jean Castex ayant instauré un bouclier tarifaire consistant à faire baisser les taxes, et qui a donc limité la hausse de février à 4%.

Ce même gouvernement à annoncé le gel du tarif réglementé de l’électricité jusqu’en février 2023. Cela signifie que le prix de l’électricité ne pourra pas dépasser le niveau atteint en février 2022 avant février 2023.

Le gaz naturel, des prix qui fluctuent énormément

Pendant longtemps, le prix du kWh de gaz naturel évoluait assez favorablement dans le sens des consommateurs.

Malheureusement, de nombreuses crises sont venues casser la tendance et frapper de plein fouet le prix du gaz européen. Dernière crise en date, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a engendré une augmentation de 60% du prix du gaz. De nouveaux records ont été atteints sur le marché comme le mégawattheure à 345 € ! Une hausse proprement affolante qui a poussé le ministre de l’économie Bruno Le Maire à annoncer un gel des prix du gaz censé prendre fin le 30 juin 2022 (mais qui pourrait être repoussé jusqu’à la fin de l’année).

En attendant, le prix du gaz pour le chauffage est fixé à 0,0880 € TTC par kWh, et 0,1121 € TTC par kWh pour le prix du gaz pour l’eau chaude et la cuisson.

Combustible au prix le plus bas : le bois !

Source d’énergie disponible au niveau local, le bois reste depuis toujours le plus économique sur le long terme. Par an, on estime que les foyers utilisant cette ressource ont dépensé une moyenne de 759 € d’après les chiffres de l’Effy. Forcément, un stère de châtaignier équivaut à une consommation de 1600 kWh pour un coût moyen de 50 €. En tenant compte du rendement de l’équipement (et en partant du principe que l’équipement soit récent, performant et correctement entretenu) l’association Ajena estime que le prix du kWh s’approche des 0,045 €.

Notez que le meilleur rendement pour un équipement fonctionnant au bois est celui des équipements fonctionnant aux granulés ou aux pellets. Malheureusement, ceux-ci ont un coût bien plus cher à l’achat.

Générer son énergie, la solution pour préparer l’avenir

La tendance est donc à la hausse ! Et malheureusement, l’avenir s’annonce de plus en plus compliqué énergétiquement. Le gaz va poursuivre sa hausse des prix, au même titre que l’électricité. Car, malgré les actions du gouvernement, les gels des tarifs ne pourront pas durer éternellement.

Il est donc plus que jamais important d‘investir dans les énergies propres, renouvelables et surtout permettant d’atteindre une certaine autosuffisance énergétique pour ne pas se retrouver écrasé sous le poids des nombreuses augmentations tarifaires de l’énergie. Pour ce faire, l’installation de panneaux photovoltaïques aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers semble être la solution la plus propre et la plus économique sur le long terme.

Des initiatives qui semblent encouragées par le gouvernement puisque celui-ci multiplie les aides financières pour ce type d’installation.

Autres articles à lire

Faire appel à un élagueur afin d’optimiser vos produits de coupe

Tamby

Les moyens du traitement des déchets en France : le nettoyeur-séparateur

Irene

Mieux vivre, en accord avec notre planète

Irene

Trois astuces pour un élagage réussi

Tamby

Comment assurer la gestion des déchets ?

Tamby

Comment tailler les arbres et les plantes ?

Tamby