Image default
Sante et Beaute

Les différentes causes du handicap

Les handicaps peuvent être de différentes natures, c’est-à-dire physiques, neurologiques ou sensorielles. La plupart des gens assimilent les handicaps mentaux aux troubles psychiques et aux déficits intellectuels. Rien qu’en France, les chiffres font état de 15 à 20 % de la population française à souffrir de troubles psychiatriques. Il est triste de constater qu’un bon nombre de ces troubles vont accompagner certains patients très longtemps et parfois toute leur vie.

D’autres entraîneront des difficultés au niveau social, relationnel, familial et professionnel. Et certains troubles psychiatriques se reproduiront de manière plus ou moins régulière dans la vie de certains patients. Dans l’ensemble de la population, la fréquence des déficits intellectuels est de 1 à 3 %. Que dire des handicaps physiques ? Ceux-ci peuvent être classés en 3 catégories bien distinctes : d’abord purement motrices, puis à un degré modéré, ce qui veut dire que les détériorations se situent au niveau articulaire, et sévère, ici, il est question de paralysie. Les handicaps physiques toucheraient 1,5 % de la population selon le Ministère de la Santé. Sur un grand nombre de personnes interrogées, 13 % déclarent souffrir de déficit moteur tandis que l’insuffisance respiratoire ou cardiaque ainsi que les défaillances des organes sont à l’origine de handicaps physiques, mais, peu ou pas visibles. Néanmoins, ces problèmes entraînent des problèmes de santé graves.

Les handicaps sensoriels et esthétiques

Les handicaps sensoriels sont tout aussi importants et peuvent vraiment déstabiliser la vie des personnes atteintes. Comme ils ne frappent pas au premier abord et sont complètement invisibles pour la plupart, on leur accorde parfois moins d’importance. Pourtant, ils sont classés comme de vrais handicaps. En France, on compte un million et demi de personnes malvoyantes, et parmi elles, 60 000 personnes sont aveugles à 100 %. Les malentendants sont aujourd’hui au nombre de 3 millions et demi, toujours selon les chiffres émis par le Ministère de la Santé. Mais, il y a aussi le handicap esthétique que l’on peut aborder en tant que handicap à part entière. De quoi est-il question ? Il s’agit de séquelles esthétiques suite à un accident ou une maladie qui cause des ravages sur l’apparence d’une personne. Les conséquences d’un tel handicap peuvent dévaster totalement la vie de ceux qui en sont victimes.

Les accidents de travail : responsables de certains handicaps

En France, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont reconnues comme dans une incapacité permanente en raison d’un accident de travail. La partie affectée peut être une ou les deux mains, le poignet (dans pratiquement 30 % des cas), le dos dans 12,5 % des cas, et les membres inférieurs dans 23 % des cas, sur des chiffres recueillis il y une vingtaine d’années. Des chutes ont également été enregistrées, causant la perte d’autonomie, surtout lorsque ce sont des travailleurs plus âgés qui sont concernés. Dans tous les cas, pour gagner en autonomie, la victime doit parfois utiliser un fauteuil roulant de façon temporaire. Selon la gravité des cas, l’usage du fauteuil roulant peut être permanent. En tout cas, un modèle électrique est très pratique et améliore de manière importante l’indépendance de la personne handicapée. Le site Acekare.com en propose. Vous y trouverez aussi des kits permettant de motoriser un fauteuil roulant manuel.

Related posts

Les erreurs à éviter quand on choisit une assurance complémentaire santé

Claude

Quelques stratégies pour éliminer des pensées intrusives

Irene

Le rôle des extraits de beljanski dans la prévention d’un cancer pédiatrique

Odile