Abc-families.com
Image default
Gastronomie

Les hommes qui aiment la cuisine épicée ont un taux plus élevé de testostérone

Ajouter de la sauce pimentée à tous vos plats, un signe de virilité masculine ? Nous ne sommes pas si loin de la réalité, puisqu’une étude récente vient de démontrer que le goût pour les plats épicés serait le signe d’un taux de testostérone (l’hormone masculine) élevé.

Les chercheurs de l’université de Grenoble ont étudié un groupe de 114 hommes âgés entre 18 et 44 ans, en leur demandant d’assaisonner un plat de pommes de terre avec de la sauce piquante. Ceux qui ont ajouté le plus de sauce sont ceux dont le taux de testostérone analysé par les échantillons de salive était le plus élevé.

Plus le taux de testostérone est élevé, plus le goût pour les plats épicés est prononcé. Ces études rallient celles précédemment effectuées sur le lien entre la testostérone et le goût du risque, qu’il soit d’ordre financier, professionnel ou sexuel.

« cette hormone pousserait les hommes à rechercher des sensations nouvelles », ce qui les amène à « fréquenter des groupes sociaux plus stimulants, et prendre plus de risques », selon le professeur Begue, co-auteur de l’étude.

Quel est votre avis sur la question ? N’hésitez pas à partager votre opinion dans les commentaires !

Autres articles à lire

Petite histoire du foie gras

Claude

Les bienfaits de la courgette

Irene

7 recettes pour découvrir le cheesecake

Irene

Comment trouver des produits laitiers directement issus de petits producteurs ?

Journal

La pizza, une tradition italienne qui séduit le monde entier

Journal

Mozzarella : les conseils pour bien la choisir

Irene