Abc-families.com
Image default
Mieux vivre

La névrose hystérique ne touche pas que les femmes !

La névrose hystérique ne touche pas que les femmes ! Les hommes en souffrent également.

Ce n’est pas une maladie mentale. Mais un mécanisme de défenses parmi tant d’autres.

Par conséquent, la personne hystérique ne simule pas.

Vous êtes hystérique ? Vous vivez avec une personne souffrant de névrose hysterique ?

Nevrose hysterique : mieux la comprendre pour mieux en guérir !

Cet article peut peut-être vous aider…

Nevrose hysterique : qu’est-ce que c’est ?

La névrose hystérique est un trouble du comportement caractérisé par une expression intense des émotions.

Et ce, qu’il s’agisse de joie, de tristesse, de colère, de fureur ou de peur.

Voilà pourquoi une crise d’hystérie se manifeste souvent de manière très spectaculaire.

Comme je vous l’ai dit dans cet article : « La névrose hystérique : La guérison par hypnose ! »

Les personnes hystériques sont souvent théâtrales. Ou tout le contraire, de très mauvais acteurs.

Névrose hystérique : pourquoi ?

La névrose hystérique n’a aucune cause organique ni psychologiquement consciente.

Chaque personne a son propre système de défense face à une situation de détresse.

L’hystérie en fait partie. Elle trouve donc son origine depuis notre subconscient.

Selon les spécialistes, elle serait le fruit d’une frustration inconsciente, d’un désir inconnu, refoulé quelque part dans notre mental.

Lorsque celui-ci demeure insatisfait parce qu’on ne sait pas comment l’exprimer, cela provoque des troubles psychologiques et psychosomatiques.

D’où la crise d’hystérie.

Nevrose hysterique : ce n’est pas du cinéma !

Qu’on se le dise, la personne hystérique ne fait pas semblant !

Elle ne simule pas ses tremblements, ses jambes molles, ses nausées et ses évanouissements.

En réalité, elle n’est pas du tout consciente de son comportement.

Pour rappel, la névrose hystérique se manifeste de deux manières :

  • La personnalité histrionique :

Le sujet déteste le changement et est souvent sujet à la dépression. Il est animé d’une avidité affective insatiable.

  • La personnalité dépendante :

Le sujet souffre d’une dépendance affective grave.

Stockimages © freedigitalphotos.net

La névrose hystérique est difficile à diagnostiquer…

Et les psychiatres s’arrachent les cheveux pour soigner les personnes qui en souffrent.

La névrose hystérique : La guérison par hypnose !

Voici de quoi il s’agit exactement…

La névrose hystérique : Qu’est-ce que c’est ?

Plus connue sous l’appellation « hystérie », la névrose hystérique est une affection psychiatrique.

C’est aussi une névrose de transfert. Elle est causée par un traumatisme vécu récemment ou anciennement.

Diagnostiquée le plus souvent chez la femme, elle est caractérisée par des troubles du comportement conscient mais incontrôlable :

  • Le désir accru de plaire (attitude séductrice, érotisation des relations…)
  • La dépendance affective
  • Le changement d’humeur intempestif (capricieuse, irritable, flegmatique, mythomane….)
  • L’exagération des sentiments (théâtralisme, crise de larme, pique de colère incontrôlable…)
  • Des troubles sexuels (dégoût ou hypersexualité)

La névrose hystérique : La psychothérapie

La psychothérapie analytique est toujours préconisée en cas d’hystérie.

Puisqu’il s’agit de névrose de transfert, le patient doit extérioriser son mal pour guérir.

C’est donc en l’écoutant que le psychothérapeute pourra déterminer l’origine inconsciente du problème.

Sans prise en charge, cette affection peut conduire à l’autodestruction voire au suicide.

La psychothérapie va trouver la blessure émotionnelle qui pousse le patient à adopter un comportement hystérique.

Il sera plus facile alors d’y apporter une solution.

La névrose hystérique : L’hypnose

Au 19ème siècle, le professeur Jean Martin Charcot avait utilisé l’hypnose à l’Hôpital de la Salpêtrière pour traiter les troubles mentaux.

Selon lui, l’hypnothérapie est le meilleur traitement contre la névrose hystérique car « Seuls les hystériques sont hypnotisables ».

Mais ses procédés n’ont pas été très bien accueillis.

Sa thèse a pourtant été confirmée par Hippolyte Bernheim quelques années plus tard.

Traitement idéal pour les troubles psychosomatiques, l’hypnose permet de classer les symptômes de l’hystérie et de les soulager.

En combinant analyse et suggestion, cette technique permet une application psychothérapeutique précise et efficace.

A lire également : « Lunatisme : comment en guérir par hypnose ? »

Photo : Victor Habbick © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

  • névrose hystérique et hypnose

Autres articles à lire

Avantages de la porte vélo attelage

Irene

Banque en ligne, les avantages que vous puissiez en tirer

Irene

Thérapie conjugale : A quoi sert-elle réellement ?

Irene

L’hypnose, un aphrodisiaque puissant pour femme !

Irene

Les avantages de porter un sweat shirt

Irene

Comment bien choisir un chauffe-plat ?

Irene