Abc-families.com
Image default
Commerce et Economie

Quand « Born in USA » rime avec difficultés

Les natifs américains ou “US persons” ont du mal à ouvrir un compte courant dans les établissements français en ligne. Quel dommage ! Car ce sont eux qui offrent les prestations au meilleur rapport qualité-prix. Quelles sont les options qui s’offrent à eux et quelles sont les raisons de ce blocage ?

Comment ouvrir un compte dans une banque en ligne quand on est natif américain ?

Malgré le refus de la plupart des établissements en ligne d’accueillir les Américains accidentels, quelques options restent disponibles.

Monabanq, la filiale en ligne du Crédit Mutuel

Si l’obtention d’un compte bancaire en ligne en France est un véritable parcours du combattant pour une personne née en Amérique du Nord ou ayant un parent Américain, aujourd’hui, la seule banque en ligne qui les accepte est Monabanq. Cette enseigne française leur permet de souscrire à un compte et de profiter pleinement des services bancaires proposés.

Pourquoi elle, et pas les autres ?

Etant une filiale du groupe Crédit Mutuel, cette banque utilise également son système d’information. Cet avantage facilite ainsi la transmission des informations bancaires demandées à l’administration fiscale française, qui les transmet à son tour à son homologue américain. A titre de pièce justificative et pour auto-certifier leur statut fiscal, les personnes ayant des liens américains doivent tout simplement remplir le formulaire W9.

Monabanq est aujourd’hui un excellent acteur de la banque en ligne. Elle permet notamment d’alimenter son compte en argent liquide depuis les automates du CIC et du Crédit Mutuel. Ses frais sont bien moins importants que ceux d’une banque classique et elle présente de nombreux atouts comme :

  • Une carte qui épargne seule avec l’arrondi à l’euro supérieur,
  • Elle est Élue Service Client de l’Année depuis 4 années consécutives,
  • Elle permet de voyager à moindres frais,
  • Elle a un panel de services bancaires et non bancaires complet: assurance, crédit, épargne, investissement (Bourse, Assurance vie, Livrets d’épargne règlementaires et spécifiques avec taux boosté…)

Wise, la Fintech spécialisée dans les comptes multidevises

Les natifs américains ont aussi la possibilité de se tourner vers Wise, anciennement nommée TransferWise. La Fintech s’est spécialisée dans le transfert international d’argent : plus rapide et jusqu’à 5 fois moins cher qu’une banque traditionnelle.

Elle propose également un compte de monnaies électronique multidevises, sans frais de tenue de compte, permettant à son utilisateur de recevoir, d’envoyer, de détenir et de dépenser de l’argent à prix réduit. Le compte multi-devises est l’option idéale pour les voyageurs, sans oublier de compléter le formulaire Esta pour ceux qui transitent entre l’Europe et les Etats-Unis.

Pourquoi les Franco-américains se voient refuser un compte courant en ligne ?

La plupart des banques opérant en France refusent l’ouverture d’un compte en ligne aux Américains accidentels. Ces Français nés aux Etats-Unis ou ayant un parent Américain se retrouvent ainsi en difficulté pour accéder à des offres bancaires à frais réduits. Plusieurs raisons expliquent cet état de fait.

La loi Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)

Aux Etats-Unis, les impôts sont basés sur la citoyenneté. Tous les citoyens américains sont taxés sur leurs revenus indépendamment de leur pays de résidence. Les Américains accidentels n’échappent pas à cette règle. Bien qu’ils résident en France, ils sont tenus à des obligations fiscales aux Etats-Unis.

Cependant, des fraudes massives ont conduit les Etats-Unis à mettre en place la loi Foreign Account Tax Compliance Act ou FATCA. Pour appréhender les fraudeurs fiscaux, cette loi américaine oblige les établissements bancaires à l’identification des détenteurs de compte de nationalité américaine ou qui possèdent des traits d’américanité. Leurs informations bancaires doivent ensuite être communiquées au fisc américain. Ces banques s’exposent à de lourdes pénalités en cas de manquements. Compte tenu de la loi FATCA signée entre la France et les USA, toutes les banques présentes sur le sol français sont soumises aux mêmes obligations.

Des coûts de conformité élevés

L’identification des personnes ayant des indices d’américanité engendre d’importants coûts. Pour se conformer à cette loi américaine, les banques sont en effet obligées d’instaurer toute une structure. Pour identifier les personnes concernées, le personnel doit être formé et les clients relancés de manière régulière. Selon la Fédération bancaire française, certaines d’entre elles ont de réelles difficultés avec le FATCA.

BforBank, ING, Orange Bank, Boursorama, presque toutes les banques en ligne ne disposent pas des moyens financiers nécessaires pour répondre favorablement à cette exigence des Etats-Unis. Du fait de l’importance de ces coûts de conformité et de leur modèle low-cost, elles ont juste fait le choix de ne pas accepter les utilisateurs aux traits d’américanité.

Certes, les Américains accidentels n’ont pas beaucoup le choix en matière d’établissement bancaire en ligne. Néanmoins, ces deux options figurent déjà parmi les plus compétitives du marché.

Autres articles à lire

Bijouterie fantaisie en ligne, accessoires et sacs à main : quelle boutique choisir ?

administrateur

Julien Foussard, business angel au service des startups

Web Reporter

Un cadeau toujours bienvenu: le porte-cartes!

Web Reporter

Sultanat du Brunei: optimiser ses gains sur le forex avec XM Forex

Web Reporter

Les différents types de crédit à la consommation

Odile

Les démarches à suivre pour immatriculer une entreprise au RCS

Irene