Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Toucher rectal : définition, cause, symptômes, traitement

Le toucher rectal est une intervention simple utilisée par les médecins pour examiner la partie inférieure du rectum et d’autres organes internes. Le toucher rectal est effectué pour un certain nombre de raisons. Il s’agit par exemple d’une manière simple et rapide de vérifier l’état de santé de la prostate chez l’homme. Des conditions telles que l’hypertrophie (ou hyperplasie) de la prostate, ainsi que le cancer de la prostate, peuvent être détectés à l’aide d’un toucher rectal.

La prostate est un organe de la taille d’une noix qui fournit une partie du sperme qui se libère lors de l’éjaculation masculine. Ce liquide nourrit et protège le sperme qui est libéré dans le vagin pendant les rapports. En association avec un test de dépistage de l’antigène prostatique spécifique (APS), le toucher rectal va permettre d’effectuer un suivi de tous changements éventuels de la santé de la prostate.

Motifs de l’intervention

Motifs de l’intervention

Le toucher rectal peut également servir à :

  • diagnostiquer des tumeurs rectales ;
  • prélever de matières fécales pour une recherche de sang occulte (ou traces de sang) dans les selles (dans le cadre d’un dépistage en présence de saignement gastro-intestinal ou de cancer du côlon) ;
  • préparez-vous à une colonoscopie (intervention visant à examiner l’intestin grêle), ou une proctoscopie (intervention utilisée pour examiner l’anus, le rectum ou le côlon) ;
  • évaluer la fonction du sphincter anal en cas d’incontinence fécale ;
  • évaluer l’étendue des hémorroïdes (veines enflées dans l’anus) ;
  • participer au diagnostic de l’appendicite (inflammation de l’appendice) ;
  • vérifier l’état des organes pelviens, en particulier chez les femmes.

Interventions

Le toucher rectal peut également faire partie d’un examen gynécologique de routine chez les femmes. Certains médecins estiment que le toucher rectal ne fournit pas suffisamment d’informations utiles au plan clinique, et il est possible qu’ils/elles laissent cette étape de côté lors d’examens gynécologiques.

Pour procéder au toucher rectal, le médecin insère un doigt ganté et lubrifié dans l’anus du patient. Le médecin utilise alors son doigt pour repérer d’éventuelles anomalies. Une hypertrophie de la prostate pourra par exemple être repérée sous la forme d’une bosse/enflure en arrière de la paroi rectale.

Le cancer de la prostate pourra être détecté s’il y a présence de bosses sur la surface normalement lisse de la prostate. Le médecin doit exercer une pression ferme sur la prostate. Les hommes souffrant d’une hypertrophie ou d’une inflammation de la prostate éprouveront de la douleur ou un besoin d’uriner.

Le toucher rectal fait partie d’un bilan physique de routine aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Lors d’un examen gynécologique, le toucher rectal pourra aider les médecins à vérifier la santé des organes pelviens. La plupart des femmes et nombre d’hommes ne ressentent qu’un inconfort mineur pendant la procédure. Les personnes souffrant d’hémorroïdes ou de fissures anales pourront présenter un saignement léger.

Le toucher n’est pas adapté pour une détection directe du cancer du côlon, seule une petite partie du colon inférieur étant accessible par toucher rectal. Le toucher rectal peut cependant être utilisé pour effectuer un prélèvement de selles. Les échantillons de selles peuvent servir à pratiquer une recherche ou analyse de sang occulte (ou traces de sang). En cas de résultat positif, à savoir en cas de présence de sang dans les selles, le médecin pourra présumer la présence d’un cancer du côlon ou d’autres problèmes. Ces traces de sang ne sont pas visibles à l’œil nu.

Préparation

Il vous sera demandé de vous déshabiller et d’enfiler une blouse d’hôpital. Vous devrez probablement vous allonger sur le côté. Il pourra également vous être demandé de vous accroupir sur la table d’examen, de vous pencher au-dessus de celle-ci, ou encore de vous allonger sur cette table en plaçant vos pieds dans des étriers surélevés. La plupart des médecins choisissent la position qui sera probablement la plus confortable pour le patient.

Le médecin va vous demander de vous efforcer de vous détendre lorsqu’il ou elle va insérer un doigt ganté et lubrifié dans votre anus. Le médecin va sonder la partie inférieure du rectum pendant quelques secondes à une minute, voire plus longtemps. Pendant l’examen, il est possible que votre médecin appuie sur la partie inférieure de votre abdomen.

Suivi

Le toucher rectal est relativement sûr et facile à effectuer. Aucun équipement n’est nécessaire en dehors des gants d’examen et d’un lubrifiant stérile. Dans certains cas d’hyperplasie prostatique bénigne, le médecin pourra éventuellement ne pas être en mesure de parvenir à un diagnostic définitif sur la seule base du toucher rectal. Dans ce cas de figure, il ou elle pourra recommander une procédure dite d’échographie transrectale. Dans cette intervention, une sonde à ultrasons est insérée dans le rectum. La sonde produit des ondes sonores et l’ordinateur convertit ces ondes en images. Le médecin utilise ces images pour dépister diverses pathologies affectant la prostate.

Autres articles à lire

La Hongrie, première destination européenne du tourisme dentaire

sophie

Cancer des glandes surrénales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les bienfaits du massage pour les femmes enceintes

sophie

Causes d’un taux de cholestérol élevé : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Affaissement de la paupière (ptosis) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La peste : définition, cause, symptômes, traitement

Irene