Abc-families.com
Image default
Vie Pratique

11 novembre : 5 musées et monuments à visiter

Depuis 1922, le 11 novembre est férié en France pour rendre hommage aux soldats et aux civils décédés durant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Et si vous profitiez de cette journée de commémorations pour visiter des musées ou des monuments dédiés à la « Der des ders » ?

A Ablain-Saint-Nazaire, près d’Arras (Pas-de-Calais), vous pourrez profiter du 11 novembre pour visiter la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette. Il s’agit du plus grand cimetière militaire de France puisqu’il regroupe environ 43 000 corps de soldats tombés lors des batailles d’Artois en 1915. Au centre de ce cimetière se trouvent une chapelle ainsi qu’une tour-lanterne dont la flamme brûle continuellement, à la manière de celle du Soldat inconnu à Paris. La commune d’Ablain-Saint-Nazaire abrite également un musée consacré à la Première Guerre mondiale. Pour le visiter, vous devrez dépenser 5 euros par adulte et 3 euros par enfant.

2- Les forts de Douaumont et de Vaux à Verdun

A Verdun, dans la Meuse, vous pourrez visiter ce 11 novembre le fort de Douaumont et le fort de Vaux, deux hauts lieux de la bataille de Verdun en 1916. Des films, des photographies d’époque, des documents d’archives et des témoignages vous permettront de découvrir l’histoire de ces sites emblématiques ainsi que la vie des troupes allemandes et françaises en leur sein. La visite de chaque fort coûte 4 euros par adulte et 2 euros par enfant de 8 à 16 ans. Il est aussi possible de visiter les deux constructions pour 6,50 euros.

L’hôtel des Invalides, situé dans le 7e arrondissement de Paris, abrite le Musée de l’Armée. Trois de ses salles sont consacrées à la Première Guerre Mondiale.

Meaux, en Seine-et-Marne, abrite le Musée de la Grande Guerre, consacré comme son nom l’indique à la « der des ders ». Pour 10 euros par adulte et 5 euros pour les moins de 26 ans, vous y découvrirez la reconstitution d’un champ de bataille, des objets d’époque ainsi qu’une scénographie interactive permettant à tous de comprendre la Première Guerre mondiale. L’exposition « Mon violon m’a sauvé la vie », qui se tient jusqu’au 31 décembre, vous contera quant à elle les destins de musiciens lors de ce conflit.

4- Le Mémorial de Caen

Chaque année, le Mémorial de Caen, en Normandie, accueille plus de 600 000 visiteurs. Ce site entièrement consacré à la paix propose plusieurs parcours, dont un qui s’intéresse au « Monde avant 1945 ». Il traite de la Première Guerre mondiale, de son bilan catastrophique et de la façon dont l’idéal de paix de la « der des ders » s’est progressivement délité, jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Le Mémorial sera ouvert le 11 novembre et les visites seront gratuites pour tous les habitants de Caen et de son agglomération. Pour les autres, le tarif plein est à 19 euros et le tarif réduit à 16,50 euros.

5- Le Musée de l’Armée à Paris

Enfin, à Paris, l’hôtel des Invalides, situé dans le 7e arrondissement, accueille le Musée de l’Armée. Créé en 1905, il comporte de nombreuses salles dont trois qui sont consacrées à la Première Guerre mondiale. Vous y découvrirez des uniformes de poilus, des journaux d’époque, des maquettes de tranchées, des armes, des peintures ou encore des objets de la vie quotidienne des soldats. L’entrée coûte 9,50 euros en tarif plein ou 7,50 euros en tarif réduit.

Partager Tweeter Envoyer Partager

Autres articles à lire

Quelles sont les démarches pour faire construire une maison ?

Irene

5 conseils pour choisir les meilleurs bijoux pour votre tenue

Web Reporter

Résidence principale, résidence secondaire : quelles différences ?

Irene

Compte pénibilité, de quoi s’agit-il ?

Irene

Que faire si je trouve un trésor dans mon jardin ?

Irene

Quelles sont les différences entre les actions et les obligations ?

Irene