Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Achats compulsifs : comment les éviter cette année ?

Les achats compulsifs sont courants pendant les périodes de fin d’année.

On se laisse facilement emporter par la ferveur des autres, l’ambiance de fête, les publicités diverses…

Du coup, au lieu de bonnes dispositions, on commence la nouvelle année couvert de dettes.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut éviter ça !

Achats compulsifs : comment les éviter ?

Voici quelques astuces très simples qui vous permettront de combattre les achats compulsifs…

Achats compulsifs : pas d’argent, pas d’achats !

Et oui ! N’apportez dans votre porte-monnaie que le strict nécessaire.

Les frais pour vos déplacements, le coût de votre café, de votre déjeuner…et rien d’autres !

Ainsi, lorsque la fièvre de l’achat vous prend, vous ne pourrez rien y faire.

Et même si vous vous dites « Je pourrai toujours rentrer chez moi prendre l’argent et revenir après »…

Croyez-moi, jusqu’à chez vous, vous trouverez mille raisons pour ne pas acheter cette chose qu’une heure à peine, vous considériez comme indispensable.

Lutter contre l’achat compulsif avec la loi des 7 jours

Lorsque vous signez un contrat, on vous donne généralement 7 jours pendant lesquels vous pouvez vous rétracter.

Si vous vous donnez le même temps de réflexion avant chaque achat, vous ne serez bientôt plus une acheteuse compulsive.

Chaque fois que vous avez envie d’acheter quelque chose, notez-le dans un petit carnet.

Et donnez-vous 7 jours pour réfléchir à la question suivante :

« Est-ce que j’en ai réellement besoin ? »

Vous verrez, s’il s’agissait d’une envie compulsive, vos ardeurs se refroidiront bien avant le délai imparti.

Achats compulsifs : Planifiez vos achats !

Il n’y a rien de tel pour lutter contre les compulsions : les plans !

Planifiez les achats que vous comptez faire à l’avance et ne dérogez pas aux limites que vous vous êtes fixées.

Dans votre planning, établissez un calendrier où les achats deviendront périodiques. Et prévoyez aussi des pauses !

Une fois toutes les deux semaines, ou tous les mois…Et espacez au fur et à mesure.

A lire également : « Les joueurs compulsifs : Comment les aider ? »

Stockimages © freedigitalphotos.net

Autres articles à lire

Bien que le trouble dysthymique soit la forme de dépression la plus docile, elle n’engendre pas moins des souffrances significatives

Irene

Maquillage permanent des yeux : ce qu’il y a à savoir après l’intervention

Claude

Comment se forger un mental d’acier en 10 étapes ?

Irene

Musique subliminale gratuite pour mieux dormir

Irene

3 questions que vous vous posez sur l’ADN

Emmanuel

La cellulite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene