Abc-families.com
Image default
Emploi et Enseignement

Comment préparer ses enfants à l’école élémentaire

Le début de l’école primaire est un peu stressant, surtout pour les parents à vrai dire.

Mon enfant sera-t-il à l’aise ? Sera-t-il capable de rester assis pendant de nombreuses heures ? Et s’il ne se retrouve pas en classe avec ses copains et copines ? Les enfants sentent que quelque chose d’important est sur le point de débuter : l’école des grands. Comment gérer sereinement ce merveilleux nouveau départ ? Voici quelques conseils avisés.

En première année, comment se comporter ?

Le premier conseil serait de ne pas être trop anxieux. La nouveauté est certes quelque chose d’intimidant mais surtout vous pouvez la transmettre à votre enfant. La meilleure chose que vous puissiez faire est de lui donner le sentiment que tout va très bien se passer. Si votre enfant sent que vous avez confiance en ses capacités, il se sentira en sécurité. Essayez de lui transmettre l’idée que la nouvelle école sera pleine de nouvelles choses merveilleuses : de nouveaux amis, un nouveau professeur, de nouvelles choses à apprendre. Le début de l’école primaire est un moment important et les enfants sont à l’âge approprié pour cela.

Essayez également de renforcer son estime de soi, de le faire se sentir bien et capable. Cela l’aidera également à affronter l’école avec plus de confiance. Par exemple, apprenez-lui à faire quelque chose de nouveau, quelque chose d’adulte : faire un gâteau, mettre la table, jouer aux cartes, acheter une glace tout seul. Aidez-le à se sentir adulte pour qu’il puisse affronter le début de l’école primaire avec confiance.

N’oubliez pas que l’entrée à l’école primaire est une période de grands changements pour votre enfant et qu’elle exige beaucoup d’énergie. Il est donc préférable de ne pas introduire d’autres changements dans sa vie au moment de la rentrée scolaire.

Comment préparer l’entrée à l’école élémentaire

Transmettre la confiance et la tranquillité d’esprit est donc la chose la plus importante pour aider votre enfant à affronter sereinement l’entrée à l’école primaire. Il existe également des jeux et des activités que vous pouvez faire ensemble et qui contribuent à faire ressortir les craintes éventuelles de votre enfant et à lui faire sentir que vous êtes là pour lui.  Voici quelques idées :

  • Dites à votre enfant comment s’est passé le premier jour d’école pour vous lors de votre rentrée en CP. Montrez-lui des photos, parlez-lui de vos camarades de classe…etc. Ces évènements l’aideront à se sentir moins seul face au changement
  • Demandez-lui comment il imagine l’école primaire et comment il imagine le premier jour d’école. Parfois, les enfants peuvent avoir des craintes infondées qu’un parent ne peut même pas imaginer. En les encourageant à parler, vous pourrez mieux les comprendre et les aider à ne pas avoir peur
  • Avec des poupées ou des peluches, amusez-vous tous les deux à jouer à l’école. Vous pouvez fabriquer des cahiers pour les poupées, utiliser un tableau noir ou accrocher une carte au mur. L’enfant peut être le maître ou la maîtresse. L’important est de mettre en scène une journée à l’école, avec la récréation, la cantine, les devoirs, le dessin. Cela aide l’élève à imaginer ce que sera la nouveauté et à se sentir plus en sécurité

Quelques exercices de préparation pour l’école élémentaire

Peut-être pouvez-vous en profiter pour lui donner quelques exercices à votre enfant pour le préparer à l’école primaire. Cela avec des exercices simples : écrire son nom, reliez des points, apprendre à dessiner les chiffres…etc. Tout cela l’aidera à se familiariser avec un niveau plus « élevé » et encore une fois, cela dépend du niveau de votre enfant. Certains sont en avance sur leur âge et pourront sauter une classe tandis que d’autres auront certaines lacunes sur l’apprentissage. Si vous êtes dans ce cas avec votre enfant, les cahiers d’exercices seront donc de très bon secours.

Les fournitures scolaires incontournables

Préparer ensemble ce dont vos enfants auront besoin pour l’école est important pour une entrée réussie à l’école primaire. Parce qu’acheter la trousse de la Reine des Neiges ou un sac à dos Spider-Man, c’est un peu comme acheter un jouet, mais cela les aide aussi à être responsables et à prendre soin des affaires scolaires. Laissez-les choisir ce qu’ils préfèrent, et prévoyez peut-être deux ou trois sorties pour acheter ce dont ils ont besoin au lieu de tout acheter en une seule fois. De cette façon, vous prolongerez le plaisir de préparer ensemble cette nouveauté.

Honnêtement, qu’est ce qui est nécessaire en première année ? Vous n’avez pas vraiment besoin de grand-chose le premier jour, mais c’est agréable d’aller à l’école avec une nouvelle trousse et un nouveau sac à dos. Toutefois, consultez le site web de l’école où il est généralement expliqué ce qu’il faut apporter à l’école le premier jour. Un sac à dos pas trop grand, une trousse à crayons et un grand carnet à carreaux sont indispensables. La chose la plus importante est de savoir si certaines fournitures sont nécessaires pour que votre enfant ne se sente pas différent des autres le premier jour. Si vous n’êtes pas sûr, essayez de contacter l’école primaire.

Anticipez le jour J

Les enfants commencent généralement par un horaire réduit, mais seulement pendant les deux ou trois premiers jours, puis passent rapidement à un horaire complet. Même si l’école ne prévoit pas de période d’initiation, vous pouvez concevoir votre propre parcours d’initiation : quelques étapes pour préparer votre enfant au début de l’école primaire et le rendre plus familier. Si c’est votre baby-sitter qui accompagne l’enfant à l’école, faites-la participer à la période d’entrée en classe car il est important que votre enfant ne se sente pas seul le jour J.

Il peut être également utile de se familiariser avec le bâtiment de l’école et le trajet domicile-école. Allez ensemble voir la nouvelle école, regardez la cour de récréation et dites-lui que c’est là qu’il jouera avec ses amis à la récréation, imaginez ce qu’il verra de la fenêtre de sa nouvelle classe, montrez-lui où vous l’attendrez à la sortie. Familiarisez-le également avec le quartier s’il s’agit d’un nouveau : trouvez le café le plus proche où il peut manger une glace, le parc ou la bibliothèque où il peut se rendre en sortant.

Les jours qui précèdent la rentrée, vous pourrez organisez également – pourquoi pas – un rendez-vous avec des copains qui fréquenteront la même école : ce seront des visages familiers qu’il verra en classe ou même simplement à l’entrée et à la sortie, mais cela peut l’aider à se sentir « entre amis » le premier jour d’école.

Un autre conseil important est de l’habituer petit à petit à l’horaire de l’école. Après tant de jours de vacances, il sera difficile de revenir à un rythme scolaire. Commencez par l’envoyer se coucher tôt au moins une semaine à l’avance et réveillez-le à l’heure de l’école. Il n’y a rien de pire que de commencer l’école fatigué et endormi.

Le premier jour d’école

Et nous voilà enfin arrivés au premier jour d’école ! Ce sera une journée riche en émotions, mais essayez de ne pas le submerger de larmes, d’embrassades à bout de souffle et de nombreuses photos. Vous risquez de l’effrayer. Préparez son sac à dos la veille au soir et anticipez un maximum pour un départ serein le matin. Faites le trajet ensemble dans la joie et prévoyez même de faire l’entrée dans l’école avec son meilleur copain ou sa meilleure copine.  Une autre idée pour qu’il se sente en sécurité est de choisir un petit jouet à emporter à l’école. Expliquez-lui peut-être qu’il doit rester dans son sac à dos et que ce sera son petit secret.

Prévoyez quelque chose d’agréable à faire sur le chemin du retour. Il ne s’agit pas forcément d’une consolation, mais d’une façon de fêter la rentrée des classes : allez manger une glace ensemble, allez chez sa grand-mère et racontez-lui tout. Si la baby-sitter vient le chercher à l’école, prévoyez quelque chose de spécial pour le moment où vous vous reverrez : un dîner spécial par exemple. Rien de tel qu’un moment partagé en famille.

Avant d’aller à l’école : vérifier la vue et l’ouïe

Un dernier conseil important : avant la rentrée scolaire, il est bon de vérifier la vue et l’ouïe de votre enfant, si vous ne l’avez pas fait récemment. Ne pas voir ce que l’enseignant écrit au tableau ou ne pas entendre ce qu’il dit peut rendre le début de l’école primaire plus difficile.  Avec un contrôle, vous serez sûr que votre enfant aura le meilleur départ possible. Et si des lunettes sont nécessaires, l’enfant aura l’occasion de s’habituer à la nouveauté avant la rentrée scolaire.

Conclusion

L’entrée à l’école primaire est une période pleine de nouveautés qui peut générer de l’anxiété chez votre enfant et faire ressortir sa peur de la séparation. Soyez patient pendant les premières semaines d’école : si votre enfant pique une colère, pleure ou se rend nerveux, c’est sa façon à lui de vous dire qu’il est confronté à quelque chose de nouveau et qu’il se sent perdu. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des enfants s’y habituent rapidement et sont heureux de leur évolution. Ils se sentent tout à coup plus « adulte ».

Autres articles à lire

La création d’entreprise : tout ce qu’il faut savoir

Irene

Donner du sens à sa vie professionnelle avec l’humanitaire

sophie

La formation en ressources humaines est-elle nécessaire pour une entreprise

Irene

Améliorer sa performance en langue étrangère via un séjour linguistique

sophie

3 raisons d’entreprendre un Mastère spécialisé

administrateur

Guide pour bien choisir son mobilier scolaire

Claude