Image default
Emploi et Enseignement

Donner du sens à sa vie professionnelle avec l’humanitaire

Si nos aïeux ont longtemps vécu pour travailler, les dernières décennies ont totalement changé la donne, développant une vision nouvelle de la vie et de la carrière professionnel. Pour beaucoup, le travail n’est plus une finalité, mais un moyen. Et si certains s’y épanouisse, force est de constater qu’il existe bien souvent une barrière les valeurs personnelles et la vie professionnelle. Gagner sa vie c’est bien, être en accord avec soi-même c’est encore mieux. C’est ainsi que des professionnels, toujours plus nombreux, sont en quête de sens dans leur carrière. Et c’est parfois en se mettant au service des autres via l’engagement humanitaire qu’ils trouvent les réponses à leurs questions.

La quête de sens dans le projet d’avenir

La quête de sens au travail est une thématique connue et particulièrement traitée ces dernières années. En effet, si de nombreux professionnels ont longtemps été animés par l’envie d’évoluer rapidement, de faire croître leur salaire, d’améliorer leur niveau de vie… Les préoccupations pour une partie des employés sont aujourd’hui différentes. Pour beaucoup on parle d’une quête de sens, la volonté de contribuer à autre chose qu’un projet personnel, égoïste.

Et ce phénomène, souvent émergent chez les professionnels évoluant à des postes importants, est également de plus en plus présent dans la sphère étudiante, y compris dans les écoles de commerce ce qui peut paraître plus surprenant. Ainsi, nombreux sont les étudiants qui cherchent à construire un parcours les menant vers un métier utile, un métier qui a du sens. Il semble même que ça soit là le véritable défi des étudiants actuels : construire une carrière en accord avec leurs valeurs.

Les dimensions humaines et environnementales sont partie intégrante de ces quêtes du sens dans la vie professionnelle. C’est ainsi que, récemment, des étudiants des grandes écoles se sont engagés à ne pas intégrer les entreprises qui ne s’engagent pas en faveur de la planète alors que les portes leur sont souvent grandes ouvertes.

Se former aux métiers de l’humanitaire pour trouver du sens

Étudiants ou professionnels en poste, la quête du sens peut se poser à tout âge. Et certains trouvent les réponses à leur questionnement dans l’engagement au service des autres, en France ou dans le monde, par le biais de l’action humanitaire. Certains décident même d’en faire leur métier.

C’est ainsi que, depuis quelques années déjà, le secteur humanitaire forme des professionnels via des écoles et organismes spécialisés, tels que l’Institut BioForce à Lyon, IFFEurope à Angers ou encore Humacoop à Grenoble.

Si la volonté d’engagement et la quête de sens constituent bien souvent le moteur et la motivation des étudiants, ces établissements insistent sur la nécessité de former des professionnels, des spécialistes, répondant aux besoins et à la réalité du terrain.

S’engager et trouver du sens au cœur des entreprises

Les réponses à la quête de sens et au désir de s’engager ne se trouvent pas toujours dans la réalisation d’une carrière dans l’humanitaire. En effet, il existe de nombreuses façons de s’impliquer au service des autres, y compris au cœur des entreprises.

En effet, si le désir d’engagement et la volonté de faire bouger les choses gagnent la société civile, les grandes causes s’inscrivent également au sein des entreprises, grâce à la volonté des entrepreneurs eux-mêmes ou de salariés motivés. C’est ainsi que les entreprises, grandes ou petites, sont toujours plus nombreuses à s’investir dans la solidarité internationale.

Cela passe par différents modèles, du simple don financier jusqu’aux actions concrètes sur le terrain. Des grands groupes partagent leur force, à l’instar de Danone qui avait financé la construction de puits au Niger ou d’Air France qui propose régulièrement un soutien logistique aux ONG. Mais les salariés peuvent également s’investir personnellement, avec des actions simples comme la collecte de nourriture, ou de façon plus complexe, l’intervention directement sur place.

Donner du sens à sa vie professionnelle est donc essentiel pour des salariés et entrepreneurs toujours plus nombreux. Au-delà de l’engagement lui-même, ils y trouvent bien souvent la motivation pour avancer au quotidien, inscrire leur action dans le cadre de leurs valeurs, la force de s’épanouir personnellement. Et n’est-ce pas ce que nous souhaitons avant tout ?

Related posts

Formation à la Gestion Administrative et Technique initiale : ouvrir son CSSR

Irene

Pourquoi suivre une formation en comptabilité ?

Journal

Prendre des cours pour apprendre à dessiner à Paris 2ème

Odile