Abc-families.com
Image default
Mieux vivre

Dependant affectif ? Cet article pourra peut-être vous aider…

Être dépendant affectif n’a rien de très amusant. Surtout lorsqu’on est en couple.

Ce besoin constant d’être rassuré sur le sentiment de l’autre, ça ne peut que finir mal !

Je vous ai dit une fois qu’on pouvait soigner la dépendance affective par l’hypnose.

Dependant affectif ? Cet article pourra peut-être vous aider…

Découvrez comment…

Dependant affectif : Le but de l’hypnose

La dépendance affective est une autre forme d’addiction.

Le dépendant affectif essaie de compenser un manque avec l’affection des autres.

Pour la guérir, l’hypnose va chercher au plus profond du cerveau (subconscient) la source du mal-être.

Et ce, pour pouvoir la supprimer.

Son objectif, est de permettre au patient de :

  • être lui-même, sans jouer le rôle imposé par la société
  • vivre d’abord pour lui, et non en fonction des autres
  • accepter qu’il puisse être différent (image, estime, confiance en soi)
  • s’assumer même si ça peut déplaire à autrui (choix, décision…)

Comment se déroule les séances d’hypnose pour un dépendant affectif ?

Il faut au moins 4 séances d’hypnothérapie pour guérir une dépendance affective.

Pendant la première séance, le patient sera amené à exposer son problème.

Et à exprimer les conséquences sur sa vie qu’il aimerait bien changer.

C’est aussi pendant cette séance que l’hypnothérapeute pourra répondre à toutes ses questions sur l’hypnose.

Il ne sera vraiment « hypnotisé » que lors de la deuxième séance.

Pendant laquelle, le thérapeute commencera par l’induire en état de transe hypnotique.

Puis fera des suggestions adaptées à son subconscient.

Dependant affectif : La libération émotionnelle

Le plus gros du travail sera effectué à partir de la troisième séance.

Le dépendant affectif sera amené à prendre conscience du traumatisme qu’il a subi. Et à l’accepter.

Grâce à diverses techniques, l’hypnothérapeute va le libérer émotionnellement.

Non pas en effaçant le souvenir traumatisant mais plutôt en effaçant l’émotion qui y est reliée.

Cette phase terminée, les autres séances auront pour objectif de développer l’amour et la confiance en soi du dépendant affectif.

Découvrez aussi comment « Guérir de la dépendance affective grâce à la PNL »

Tungphoto © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

  • gros manque affectif hypnose

Autres articles à lire

Comment choisir le bon chauffe-biberon pour son bébé ?

Irene

Tout sur les machines sous vide…

Irene

Le rôle de l’hypnose dans l’arrêt tabac

Irene

Tout savoir sur le prélèvement à la source

Irene

Hypnose EMDR : comment ça marche ?

Irene

Le ravalement de façade : à quels prix?

Tamby