Abc-families.com
Image default
Mieux vivre

Trouble de personnalite limite : La psychothérapie comportementale peut être envisagée…

Le trouble de la personnalité limite ou « borderline » est une maladie mentale compliquée.

Caractérisée par une instabilité émotionnelle qui rend sa victime impulsive, elle handicape souvent les relations de celle-ci.

Car elle rend impossible toute relation impersonnelle.

Peut-on en guérir ?

Trouble de personnalite limite : La psychothérapie comportementale peut être envisagée…

Il semble que la TCC peut traiter le trouble de personnalite limite.

Trouble de personnalité limite : Quels sont les symptômes ?

Ce trouble peut être assimilé à un problème d’identité.

Car il est associé à de nombreux troubles (comportements alimentaires, anxiété, addiction…).

Néanmoins, le trouble de personnalite limite se manifeste souvent par :

  • La persécution
  • La dépression
  • L’impulsivité
  • Le trouble de l’attachement, de l’abandon, les crises de colères
  • Les relations instables dues à l’impossibilité d’avoir des relations impersonnelles (Tout ou rien)
  • Les comportements à risques, autodestructeurs et suicidaires

Trouble de la personnalité limite : Pourquoi la personnalité borderline ?

Pour être franc, on ignore encore les causes réelles de la personnalité borderline.

Les pistes sont nombreuses mais jusqu’à ce jour, aucune n’a vraiment été vérifiée.

Certains spécialistes avancent la thèse environnementale et génétique. Mais là encore, aucune étude n’a permis de le confirmer.

On remarque toutefois que les personnes souffrant du trouble de personnalite limite avaient été victimes de traumatisme physique ou psychologique dans le passé.

Il peut s’agir d’abus sexuel, d’un manque d’affection pendant l’enfance, d’un deuil ou d’une séparation.

Trouble de personnalite limite : Comment le traiter ?

La prise d’antidépresseurs, d’antipsychotiques et d’anxiolytiques est souvent indispensable. Certains spécialistes préconisent aussi les thérapies de groupe.

Tous deux permettraient de réduire le comportement suicidaire chez le patient.

Un regain d’intérêt pour la TCC a été constaté récemment.

Il semble en effet que la thérapie cognitivo-comportementale pouvait aussi améliorer l’attitude des personnes souffrant de trouble de la personnalité borderline.

Ce n’est pas vraiment étonnant ! La TCC peut venir à bout de beaucoup de troubles.

La preuve ? On peut « Guérir de la boulimie vomitive avec la TCC ! ».

Adamr © freedigitalphotos.net

Autres articles à lire

Quelques conseils pratiques pour trouver la robe de mariage idéale

Tamby

Maison de retraite, une meilleure alternative pour les personnes âgées !

Irene

Pourquoi la signalétique Le Cannet est essentielle pour une entreprise ?

sophie

Les lacets, comme des accessoires incontournables

sophie

L’affaire des couveuses au Koweït

Irene

Luc Nicon a inventé T.I.P.I, la technique d’identification sensorielle des peurs inconscientes

Irene