Abc-families.com
Image default
Grossesse et Bébé

L’hypnonaissance pour un accouchement serein et sans douleur

L’hypnonaissance s’adresse à toutes les mamans qui appréhendent l’accouchement ou qui souhaitent accoucher le plus naturellement possible. L’hypnose permet à la future maman de lâcher prise et d’acquérir des outils pour pouvoir gérer la douleur le jour de l’accouchement. Dans cet article, ou vous livre l’essentiel à savoir sur l’hypnonaissance.

L’hypnonaissance : c’est quoi ?

Cette méthode a été théorisée par Marie F. Mongan, nous vous invitons d’ailleurs à vous procurer son livre si le sujet vous intéresse.

La méthode repose sur l’apprentissage d’exercices visant à mettre la future maman dans un état hypnotique. Entre l’éveil et l’endormissement, cet état naturel de relaxation profonde, aussi appelé état hypnotique est efficace pour lâcher-prise et modifier notre perception des choses. Par exemple, en état d’hypnose on peut transformer la sensation de douleur pour mieux la supporter. L’hypnonaissance est donc destinée aux femmes souhaitant accoucher sereinement, sans douleur et le plus naturellement possible.

Les séances sont généralement menées par une sage-femme hypnothérapeute. La plupart du temps, le thérapeute accompagne la patiente tout au long de sa grossesse afin que le jour J elle soit capable de faire de l’auto-hypnose. Mais il est aussi possible que la sage-femme hypnothérapeute soit présente le jour de l’accouchement.

Tout le monde est réceptif à l’hypnose, seulement à différent degrés. Donc si vous hésitez à sauter le pas car vous avez peur de ne pas être réceptive, n’hésitez plus !

Une méthode idéale pour SE PRÉPARER à accoucher

D’une part, l’hypnonaissance aide la future maman à projeter son accouchement, à l’anticiper, afin d’être confiante le jour J. Les exercices mis en pratique lui permettent également d’apprendre à gérer son stress et ses angoisses liées à l’accouchement.

D’autre part, cette méthode est idéale pour les femmes ne souhaitant pas recourir à la péridurale. La pratique leur permet d’apprendre à gérer la douleur, ou plutôt à l’envisager autrement que comme quelque chose de désagréable.

Dans l’idéal il vaut mieux commencer les séances à partir de la 22ème semaine de grossesse. N’hésitez pas à en parler à l’équipe médicale qui vous entoure afin qu’ils vous recommandent quelqu’un.

Jour J : accoucher sous hypnose

Au moment de l’accouchement, l’hypnose aide la maman à se libérer de la peur.

Grâce à l’hypnonaissance, la future maman relâche les tensions présentes dans  son corps, et le travail peut avancer rapidement et facilement.

Les exercices effectués dans le cadre de cette méthode permettent de vivre l’accouchement sereinement et sans douleur.

Attention aux idées préconçues. Même sous état d’hypnose, la future maman sent parfaitement ce qui se passe dans son corps. Elle n’a simplement plus la même perception de la douleur qui lui semble désormais supportable.

Selon de nombreuses études, l’hypnose a de nombreux bienfaits sur le déroulement de l’accouchement :

  • Elle diminue la durée du travail
  • Elle augmente la facilité du travail
  • Elle diminue l’utilisation d’anti-douleurs médicamenteux
  • Elle diminue les césariennes
  • Elle a un impact considérable sur l’état d’esprit de la future maman

On espère que cet article sur l’hypnonaissance vous aura plu.

Pour en savoir sur les manières de vivre son accouchement en toute sérénité :

Autres articles à lire

Tomber enceinte rapidement : nos meilleurs conseils

Irene

Accouchement dans l’eau : pourquoi choisir cette méthode ?

Irene

Tout savoir sur le syndrome du bébé secoué

Irene

Conception : booster sa fertilité naturellement

Irene

Coronavirus et confinement : 10 activités pour bébés de 12-24 mois

Irene

Coronavirus et confinement : suivi échographique des femmes enceintes

Irene