Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Psychose à forme dépressive : définition, cause, symptômes, traitement

La psychose à forme dépressive, également appelée dépression psychotique, est un trouble de santé mentale caractérisé par des symptômes correspondant à la fois à la dépression et à la psychose. La psychose consiste en une combinaison de peurs et de menaces qui sont présentes dans l’esprit, mais qui ne sont pas réelles. Si vous avez cette pathologie, il se peut que vous vous sentiez déprimé, que vous perceviez des menaces physiques et que vous ayez des hallucinations.

Causes

La cause de la psychose à forme dépressive n’est pas connue. Vous êtes plus susceptible de souffrir de cette pathologie si un ou plusieurs membres de votre famille est touché par la dépression, a des hallucinations ou est sujet à des délires. Ces maladies peuvent être génétiques, dues à des déséquilibres chimiques dans le cerveau et/ou être déclenchées par le stress.

Risques

Vous courez plus de risque de développer une psychose à forme dépressive si un ou plusieurs membres de votre famille a déjà été touché pas la dépression ou par une psychose. Les personnes subissant des traumatismes ou du stress intense en raison notamment de violence physique, de perte financière ou d’isolement social sont plus susceptibles d’être touchées. Les femmes souffrant d’une dépression post-partum (après l’accouchement) ayant des antécédents familiaux de maladie psychotique peuvent être plus sujettes à cette pathologie. Certains médicaments (p. ex., des stéroïdes) peuvent également déclencher la dépression. Il en va de même pour certaines pathologies telles que le cancer ou une douleur chronique.

Symptômes

Lorsque vous êtes déprimé, votre vision du monde peut changer. Les tâches que vous gériez auparavant facilement peuvent vous sembler soudain difficiles. Il se peut que vous vous concentriez sur les aspects négatifs des situations et que vous considériez la vie comme une série de problèmes. Vous pouvez également avoir une mauvaise image des personnes qui vous entourent. Symptômes spécifiques :

  • appétit réduit ou au contraire accru par rapport à d’habitude
  • sensation d’être irrité et en colère
  • idées de mort
  • retrait des activités sociales
  • sommeil excessif ou au contraire difficultés à s’endormir
  • difficulté à se concentrer
  • manque d’enthousiasme lors des activités de tous les jours
  • haine de soi-même, impression de n’avoir aucune valeur ou sensation de culpabilité

Les personnes souffrant d’une psychose à forme dépressive sont souvent sujettes à des délires. Par exemple, si vous avez l’impression de ne rien valoir et si vous pensez que personne ne vous aime, il se peut que vous pensiez aussi que les autres vous veulent du mal. Vous pouvez avoir l’impression que des voitures vous suivent ou que des personnes malintentionnées ont piraté votre ordinateur.

Les hallucinations sont définies comme l’impression de voir, d’entendre ou de sentir des choses qui ne sont pas réelles. Par exemple, si vous sentez des substances chimiques que personne d’autre ne peut sentir et si vous pensez que quelqu’un les a libérées dans le but de vous faire du mal. Peut-être entendez-vous des voix qui vous menacent ou vous encouragent à faire du mal aux autres ou à vous-même. Il est clair que ce sont des hallucinations car les autres personnes de votre entourage ne peuvent pas sentir, entendre ou voir les mêmes choses.

Diagnostic

Les symptômes de la psychose à forme dépressive peuvent apparaître en liaison avec différentes pathologies physiques et psychologiques. Votre médecin peut consulter vos antécédents familiaux, conduire un examen physique et éventuellement prescrire un scanner de votre cerveau pour établir un diagnostic. Une évaluation psychiatrique complète est habituellement nécessaire pour distinguer la psychose à forme dépressive d’autres pathologies de santé mentale.

Traitement

Le traitement consiste habituellement en une thérapie et en une combinaison de médicaments. Votre psychiatre vous prescrira probablement des médicaments antipsychotiques pour réduire délires et hallucinations. Des anti-dépresseurs sont habituellement prescrits pour traiter la dépression.

Si votre état ne s’améliore pas avec des médicaments, des électrochocs pourraient être envisagés. Il s’agit d’un traitement de la dépression dans le cadre duquel l’électricité est utilisée pour provoquer une crise. Ce traitement n’est généralement recommandé que si votre état ne s’améliore pas avec les médicaments.

Long terme

La psychose à forme dépressive peut être contrôlée ou éliminée par un traitement approprié. En raison de la gravité de cette pathologie, il convient de rechercher un traitement immédiatement. Pour certains patients, un traitement médicamenteux de brève durée suffira, tandis que pour d’autres, un traitement à long terme pourra être nécessaire. La récurrence de la psychose à forme dépressive est également possible. La continuation d’un traitement médicamenteux et d’une thérapie est donc vivement recommandée. Il est parfois nécessaire d’hospitaliser les patients pour empêcher qu’ils ne fassent du mal à leur entourage ou qu’ils ne se fassent du mal à eux-mêmes.

Prévention

La psychose à forme dépressive est difficile à prévenir étant donné que sa cause n’est pas connue. Consultez immédiatement un médecin dès lors que des signes indicateurs de dépression apparaissent afin d’empêcher cet état d’empirer.

Autres articles à lire

Les faits atypiques sur la pneumonie atypique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les astuces pour dénicher un parfum moins cher

sophie

Angor stable : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Vulvovaginite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dépression postnatale ou post-partum : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer des glandes surrénales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene