Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Menace d’avortement spontané : définition, cause, symptômes, traitement

C’est le terme utilisé pour décrire un saignement vaginal se produisant pendant les 20 premières semaines d’une grossesse. Ce saignement peut indiquer un risque de fausse couche.

Bien qu’une fausse couche puisse se produire, beaucoup de femmes éprouvent des symptômes similaires à ceux d’une fausse couche et mènent quand même leur grossesse à terme. Bien que ce nom puisse être trompeur, on parle de menace d’avortement spontané . On utilise aussi le terme menace de fausse couche .

Environ 20 à 30 % des femmes ont des saignements pendant la première moitié de la grossesse (Centre Médical de la NYU, 2011).

Symptômes

Des crampes abdominales accompagnées ou non de saignement vaginal peuvent indiquer une fausse couche. L’autre signe d’une fausse couche potentielle est un saignement vaginal quelconque avant la 20e semaine de grossesse.

Pendant une fausse couche, une femme ressent souvent une douleur variant de sourde à aiguë dans l’abdomen et le bas du dos, et elle peut subir des pertes vaginales contenant des caillots (NCBI, 2010).

Risques

Les facteurs suivants peuvent augmenter votre risque de menace d’avortement spontané :

  • infection bactérienne ou virale pendant la grossesse
  • traumatisme abdominal
  • âge avancé (35 ans ou plus)
  • expositions à certains médicaments ou produits chimiques

L’obésité et le diabète non contrôlé sont deux autres facteurs de risque de fausse couche. Si vous souffrez d’obésité ou de diabète, demandez à votre médecin comment rester en bonne santé pendant votre grossesse.

Si vous prenez des médicaments ou des suppléments, vérifiez auprès de votre obstétricien qu’ils ne constituent pas de danger pendant que vous êtes enceinte.

Dans certains cas, des facteurs associés à votre groupe sanguin peuvent augmenter votre risque de faire une fausse couche. Le facteur rhésus est un certain type d’antigène (protéine) qui existe à la surface des cellules sanguines. Une personne est dite de rhésus positif (Rh+) quand cet antigène est présent, et de rhésus négatif (Rh-) quand il est absent. Quand vous êtes de Rh- et votre enfant est de Rh+, cela peut causer des problèmes. Si du sang du fœtus se mélange au vôtre (ce qui est commun), votre corps peut interpréter cela comme une réaction allergique et créer des anticorps pour attaquer les antigènes Rh dans le sang du bébé (APA, 2006).

Tests

Tests

En plus d’un examen pelvien, on pourra réaliser une échographie fœtale afin de surveiller le pouls du fœtus et son développement. Cet examen sera aussi utilisé pour déterminer l’ampleur du saignement. Des analyses de sang serviront à vérifier les taux hormonaux, constater la perte de sang et la présence d’infections éventuelles.

On pourra aussi recommander un examen de réactivité fœtale (ERF) qui surveille le pouls fœtal ainsi que la fréquence et la force de vos contractions.

Traitement

Le médecin pourra vous demander de suivre certaines directives pour réduire le risque d’une fausse couche complète. Il pourra vous recommander de rester alitée, de réduire votre activité et d’éviter les rapports sexuels. En fonction des résultats des analyses de sang, le médecin pourra vous administrer de la progestérone, une hormone qui soutient la grossesse. Si vous êtes Rh-, le médecin administrera de l’immunoglobuline humaine anti-D qui empêche le corps de produire des anticorps contre le sang de votre fœtus.

Grossesse saine

Grossesse saine

Il n’existe pas de méthode absolue pour prévenir une fausse couche, mais certains comportements peuvent aider à maintenir une grossesse normale, notamment :

  • minimiser la consommation de caféine
  • s’abstenir de consommer de l’alcool, des cigarettes et des drogues
  • maintenir un programme régulier de bilans de santé
  • éviter l’exposition à des produits chimiques toxiques ou à des solutions de nettoyage corrosives
  • traiter rapidement toute infection éventuelle

Autres articles à lire

Reprenez le contrôle de votre destin

Claude

Recherche d’anticorps antinucléaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Insuffisance cardiaque congestive (ICC) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La gestion de la douleur associée à l’arthrite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gastrite aiguë : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Indigestion : définition, cause, symptômes, traitement

Irene