Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Jalousie pathologique : ce que votre subconscient vous cache…

La jalousie pathologique, contrairement à la jalousie « normale », n’est pas fondée.

Et elle n’est pas du tout un symptôme ou une conséquence d’un problème de couple.

En fait, lorsqu’elle est obsessionnelle, le problème est personnel. Et ne concerne que la personne jalouse.

Vous souffrez de jalousie maladive ?

Jalousie pathologique : ce que votre subconscient vous cache…

Fouillez dans votre subconscient, il vous dira pourquoi…

Jalousie pathologique : Une mauvaise image de soi peut-être ?

Une personne jalouse a souvent une piètre image d’elle-même.

Si bien que lorsque son partenaire regarde une autre personne, elle se sent automatiquement en danger.

Car les autres sont certainement meilleures, plus jolies, plus intelligentes…!

D’où peut venir ce sentiment ?

D’un traumatisme émotionnel vécu pendant l’enfance. D’un manque d’affection évident.

Qui ont engendré de mauvaises programmations mentales, faisant croire à la victime qu’elle ne mérite pas d’être aimée.

Pour soigner la jalousie, il faut commencer par les modifier.

Découvrez justement comment « Soigner la jalousie maladive par la programmation mentale »

Jalousie pathologique : Et si c’était de la dépendance affective ?

Certains jaloux sont affectivement dépendants de leur partenaire.

Il arrive qu’une personne idéalise son conjoint au point de ne vivre que pour lui, en fonction de lui.

Et de croire que les autres pensent également la même chose.

Ce sentiment engendre souvent de la possessivité.

Le jaloux s’attendra à ce que l’autre lui rende la pareille. Voire qu’il fasse plus pour prouver également son amour.

Sans quoi, il croira qu’on ne l’aime pas. D’où la jalousie obsessionnelle.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut très bien soigner la dépendance affective.

Jalousie pathologique : Connaissez-vous le syndrome de l’abandon ?

La jalousie pathologique peut être causée par beaucoup de choses.

Mais il faut avouer que la plupart des jaloux sont animés par une peur constante d’être abandonnée.

Ils sont terrorisés à l’idée de se retrouver seuls, avec l’impression de mourir si jamais on les quittait à nouveau.

Ils se montrent alors excessivement jaloux !

Pour surmonter ce sentiment dans ce cas, il faut d’abord se débarrasser du syndrome abandonnique !

Num-skyman © freedigitalphotos.net

Autres articles à lire

Reprenez le contrôle de votre destin

Claude

Est-il trop tard pour chasser mes petits kilos en trop cet été ?

administrateur

La Hongrie, première destination européenne du tourisme dentaire

sophie

Comment en finir avec les effets néfastes de la position assise ?

administrateur

Bien choisir la cigarette électronique qui vous ressemble

Journal

Bien choisir son cours de Yoga

sophie