Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Symptômes à surveiller de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est généralement plus difficile à diagnostiquer que la colite ulcéreuse ou les autres affections intestinales inflammatoires les plus courantes. La raison en est qu’à la différence de la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn n’est pas limitée à une partie spécifique du tube digestif. La colite ulcéreuse est située dans le côlon, tandis que la maladie de Crohn peut apparaître n’importe où entre la bouche et l’anus. Pour cette raison, il existe plusieurs variantes de la maladie de Crohn, et chacune a ses propres symptômes. Si vous savez quels symptômes surveiller, vous pourrez mieux aider votre médecin à faire un diagnostic correct.

Symptômes généraux de la maladie de Crohn

Quelques symptômes sont les mêmes pour toutes les variantes de la maladie de Crohn. Ces symptômes incluent des douleurs abdominales avec des crampes, de la diarrhée, une perte de poids et un manque d’énergie. La douleur commence généralement pendant l’heure qui suit un repas, et elle est le plus souvent ressentie autour du nombril, dans la partie inférieure droite de l’abdomen, ou aux deux endroits. Des activités telles que le jogging ont tendance à accroître la douleur. Un autre symptôme qui distingue la maladie de Crohn de la colite ulcéreuse est un gonflement – constaté chez environ 25 % des personnes souffrant de la maladie de Crohn – survenant habituellement dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Ce gonflement a généralement la taille et la consistance d’un petit pamplemousse. La sensibilité au toucher du gonflement, qui est facilement ressenti, peut aller de légère à extrême. Une sensibilité légère indique un intestin enflammé et des ganglions lymphatiques agrandis. Une sensibilité extrême peut être causée par un abcès, auquel cas la peau peut sembler rougeâtre et/ou étirée. Une sensibilité modérée pourrait indiquer une combinaison des deux causes susmentionnées.

Un autre symptôme de la maladie de Crohn qui affecte 25 % des patients est la maladie périanale. Elle prend généralement la forme d’une fistule (une connexion anormale entre deux organes qui ne sont pas normalement en contact) et peut inclure un ou plusieurs abcès. Certains patients ont également des lambeaux de peau enflés autour de l’anus.

Symptômes de la variante de la maladie de Crohn localisée dans le côlon

Les symptômes de la variante de la maladie de Crohn localisée dans le côlon, également appelée colite de Crohn, se manifestent différemment selon l’endroit où la maladie est localisée dans le côlon.

Si la maladie est du côté droit du côlon, un patient aura généralement des crampes et de la diarrhée. Si elle est du côté gauche ou affecte la plus grande partie du côlon, une personne pourra constater la présence de sang dans ses selles en plus des autres symptômes.

Si la maladie est dans le rectum, les symptômes seront similaires à ceux de la colite ulcéreuse et incluront de la diarrhée sanguinolente ou des simulations du besoin d’aller à la selle, l’impression d’avoir un transit intestinal en conséquence duquel rien ne sort, ou très peu sort.

Symptômes de la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’intestin grêle

Entre 70 et 80 pour cent des patients souffrant de la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’intestin grêle auront des crampes, de la diarrhée et une perte de poids.

Il peut arriver qu’une personne souffrant de la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’intestin grêle ait de la constipation plutôt que de la diarrhée. La douleur est tellement extrême avec cette variante que certaines personnes évitent au maximum de manger, ce qui contribue le plus à la perte de poids.

Symptômes des variantes de la maladie de Crohn localisées dans l’ileum et le côlon

Une personne souffrant de la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’ileum (une partie de l’intestin grêle) et de la colite de Crohn pourra constater des symptômes associés à l’une ou l’autre de ces maladies, ou aux deux. La raison en est que la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’ileum peut avoir une poussée active lorsque la maladie du côlon est en rémission, ou vice-versa.

Symptômes des variantes de la maladie de Crohn localisées dans l’estomac ou le duodénum

De nombreuses personnes souffrant de la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’estomac ou le duodénum n’auront absolument aucun symptôme. Cependant, plus de 90 pour cent des personnes ayant des symptômes ressentiront des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen, soit pendant, soit immédiatement après, un repas. Un pourcentage plus faible aura de la nausée, des vomissements ou les deux.

Environ la moitié des personnes ayant des symptômes de la variante de la maladie de Crohn localisée dans l’estomac ou le duodénum subiront une perte de poids causée par le fait qu’elles évitent de manger. Dans certains cas, en raison de la présence de cicatrices, cette variante de la maladie de Crohn causera un rétrécissement de la sortie de l’estomac vers la duodénum. Si cela se produit, les patients constateront souvent une perte d’appétit, un sentiment de gonflement prolongé dans la partie supérieure de l’abdomen et de la nausée.

Symptômes des variantes de la maladie de Crohn localisées dans l’appendice, l’oesophage et la bouche

Ces variantes de la maladie de Crohn sont extrêmement rares ; il n’est donc pas possible d’identifier leurs symptômes typiques . La variante de la maladie de Crohn localisée dans l’appendice peut immiter une crise d’appendicite et peut être présente sans aucun autre symptôme unique. La variante de la maladie de Crohn localisée dans l’oesophage peut causer de la douleur derrière le sternum quand la personne affectée avale.

Si l’oesophage s’est rétréci en raison de la présence de cicatrices, une personne peut avoir du mal à avaler, ou des aliments risquent d’être bloqués en descendant le long du tube digestif. Contactez immédiatement votre médecin si vous avez ces symptômes.

La variante de la maladie de Crohn localisée dans la bouche se manifestera généralement par de grands aphtes douloureux dans la bouche des patients souffrant d’une autre variante de la maladie. Contactez votre médecin si vous avez ce symptôme.

Autres articles à lire

Engourdissement et picotements : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment choisir un fauteuil chez un fournisseur salon de coiffure ?

administrateur

Hépatite alcoolique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer colorectal (du côlon) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ultrasons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diverticulite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene