Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

La dépression saisonnière hivernale est fréquente en automne et en hiver.

La dépression saisonnière hivernale est fréquente en automne et en hiver.

Vous avez l’impression que votre moral baisse avec la température ? Votre humeur est aussi morose que ce climat rude et froid ?

Attention ! La dépression hivernale vous guette !

Dépression saisonnière hivernale : Tenez le coup !

Mais vous pouvez l’éviter…

Dépression saisonnière hivernale : Coup de blues ou dépression ?

C’est long l’hiver n’est-ce pas ? Dès fois, on a vraiment l’impression qu’il va finalement avoir raison de nous.

On n’a qu’une seule envie : ne rien faire, rester au fond du lit, bien au chaud.

Mais ces moments sont « passagères ».

Malgré l’envie irrésistible de céder à la tentation, on se lève quand même pour aller au boulot !

Ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit de la dépression hivernale.

La personne dépressive n’arrive pas à surmonter sa tristesse, ses pensées négatives, son asthénie…

Du coup, elle devient irritable, colérique, elle perd goût à toute activité (travail, étude…).

Dépression saisonnière hivernale : Pourquoi en hiver ? Comment y remédier ?

C’est vrai ! Pourquoi pas en été ? Ou au printemps ?

Selon les spécialistes, cette soudaine dépression est causée par la lumière. Ou plutôt par la diminution de cette dernière.

En effet, la lumière agit sur nos rythmes circadiens et sur nos humeurs.

Et puisqu’elle diminue pendant les saisons hivernales, certaines personnes broient donc du noir.

Pour guérir la dépression saisonnière hivernale dans ce cas, la photothérapie est recommandée.

Cela consiste à s’exposer à une lampe artificielle dont l’intensité égale à la lumière du jour.

Et ce, pendant plusieurs minutes par jour dans des centres spécialisés.

Dépression saisonnière hivernale : Et la psychothérapie ?

La dépression hivernale peut vraiment devenir handicapante. Elle ne doit pas être prise à la légère.

Voilà pourquoi, outre le soutien des proches, les thérapeutes peuvent aussi recommander la prise d’antidépresseurs.

Et comme pour toute dépression, la psychothérapie brève est indispensable.

Justement, la « Psychotherapie brève : Savez-vous ce que c’est ? ».

C’est une thérapie limitée dans le temps, mais qui est particulièrement efficace contre la dépression.

Digitalart © freedigitalphotos.net

Déprime hivernale quand tu nous tiens…

Chaque hiver, c’est la même chose. Avec le temps morne et froid, on a vite le moral dans les chaussettes.

Vous êtes un habitué du blues hivernal ?

Déprime hivernale : Comment vaincre le blues hivernal ?

J’ai une bonne nouvelle pour vous ! Cette année, vous allez y échapper !

Déprime hivernale : Qu’est-ce que c’est ?

La déprime hivernale ou blues hivernal fait partie des Troubles Affectifs Saisonniers.

C’est un trouble qui survient pendant l’automne et l’hiver. Il touche 10% de la population, surtout les femmes, les enfants et les personnes âgées.

Les symptômes du blues hivernal sont :

  • La fatigue chronique
  • L’adynamie (aucune envie de bouger, de fournir le moindre effort…)
  • Des problèmes de concentration
  • Les changements d’humeurs (irritabilité, hystérie…)
  • L’hyperphagie

Déprime hivernale : Le traitement par la lumière

On associe souvent l’humeur maussade des victimes du blues hivernal au temps morose.

Pour qu’ils se sentent mieux, il faut leur apporter un semblant de journée lumineuse.

Cela est possible avec la luminothérapie.

C’est un traitement qui consiste à exposer la personne déprimée à une lumière artificielle. Et ce, pendant plusieurs heures par jour.

Pour guérir la déprime hivernale, la luminothérapie peut se faire dans les centres spécialisés.

Mais si le patient peut se procurer les lampes spéciales, le traitement peut aussi se faire chez lui.

Déprime hivernale : La pensée positive, le meilleur remède

Pour sortir d’une dépression hivernale, il n’y a pas mieux que la pensée positive.

Avec cet hiver déjà bien entamé, si vous n’avez pas encore le coup du blues, chassez dès maintenant les idées sombres !

Prenez soin de vous ! Les vêtements chauds ne doivent pas obligatoirement ressembler à des sacs à patates.

Renouvelez votre garde-robe si nécessaire et privilégiez la couleur.

Et surtout, ne restez pas sous les couvertures à broyer du noir et à vous goinfrer.

Sortez ! Pratiquez des activités culturelles et sportives.

« Avez-vous la puissance de la pensée positive en vous ? Voyons cela… ».

Photostock © freedigitalphotos.net

Autres articles à lire

Musique subliminale gratuite pour mieux dormir

Irene

Gastrite aiguë : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dysthymie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Concussion : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Bien choisir son cours de Yoga

sophie

La médecine alternative et ses différents avantages pour le corps

administrateur