Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Vulvovaginite : définition, cause, symptômes, traitement

La vulvovaginite est une inflammation ou une infection de la vulve et du vagin. C’est une pathologie courante qui affecte les femmes et les jeunes filles de tout âge. Ses causes sont variées. On l’appelle aussi vulvite ou vaginite.

Causes

La vulvovaginite peut être causée par de nombreux facteurs, notamment :

  • bactéries ;
  • mycoses ;
  • virus ;
  • parasites ;
  • facteurs environnementaux ;
  • allergènes ;
  • infection sexuellement transmissible ;
  • substances chimiques ;
  • ménopause.

Bactéries

La prolifération de certaines bactéries peut causer une vulvovaginite. Ces bactéries incluent le streptocoque, la Gardnerella et le staphylocoque. Une infection bactérienne cause généralement des pertes grises à blanches sentant le poisson. Toutefois, environ la moitié des femmes atteintes de ce type d’infection ne présente aucun symptôme (njfamilyhivaids.org).

Mycoses

L’une des causes les plus courantes de vulvovaginite est le Candida albicans. Cette mycose cause généralement des démangeaisons génitales et des pertes vaginales épaisses et blanches. Une mycose est souvent causée par la prise d’antibiotiques. Les antibiotiques peuvent tuer les bactéries antifongiques qui vivent normalement dans le vagin. Cela entraîne une mycose.

Virus

Les virus qui peuvent causer la vulvovaginite incluent l’herpès et le virus du papillome humain (VPH).

Parasites

Les oxyures, la gale, et les poux peuvent causer une inflammation de la vulve et du vagin.

Facteurs environnementaux

Une hygiène médiocre et les allergènes peuvent causer cette pathologie. Les vêtements serrés peuvent frotter contre la peau et créer une irritation. La peau irritée est plus susceptible de développer une vulvovaginite que la peau normale. L’irritation peut également retarder le rétablissement.

Infection sexuellement transmissible

La vulvovaginite peut être causée par l’infection sexuellement transmise Trichomonas vaginalis. Elle cause un inconfort génital, des démangeaisons et des pertes importantes. Ces pertes peuvent être jaunes, vertes ou grises. Elles s’accompagnent souvent d’une odeur forte. Les Chlamydia, la gonorrhée et l’herpès peuvent également causer une vaginite. Ces infections présentes chez un enfant peuvent être indicatrices d’abus sexuels. Toutefois, certaines de ces infections peuvent être transmises à un enfant sans contact sexuel.

Substances chimiques

Certaines substances chimiques peuvent causer une vulvovaginite. On les trouve souvent dans :

  • savons ;
  • bains moussants ;
  • déodorants intimes ;
  • parfums ;
  • contraceptifs vaginaux ;

Ménopause

Les femmes en post-ménopause présentent des taux d’œstrogène plus faibles. Ceci peut causer une sécheresse vaginale et un amincissement de la peau autour des parties génitales. Cette irritation et cet amincissement peuvent rendre les femmes plus vulnérables aux démangeaisons et aux brûlures.

Vulvovaginite non spécifique

Parfois la vulvovaginite n’a pas de cause connue. Elle est fréquemment diagnostiquée chez les jeunes filles qui n’ont pas encore atteint la puberté. Les médecins pensent que ceci est dû à de faibles taux d’œstrogène. Au déclenchement de la puberté, le vagin devient plus acide et les infections cessent généralement.

Symptômes

Les symptômes de la vulvovaginite varient en fonction de leur cause.

Généralement, les symptômes incluent :

  • irritation des parties génitales ;
  • démangeaisons génitales ;
  • inflammation, notamment autour des lèvres et des régions du périnée ;
  • odeur nauséabonde qui est généralement très forte ;
  • augmentation des pertes vaginales ;
  • inconfort en urinant, notamment brûlure.

Diagnostic

Un médecin diagnostiquera une vulvovaginite en discutant de vos symptômes avec vous et en prélevant éventuellement un échantillon de pertes vaginales pour analyse.

Dans certains cas, le médecin devra pratiquer un examen gynécologique. Une préparation humide risque d’être nécessaire pour identifier correctement la cause de votre inflammation. Cela implique le prélèvement de pertes vaginales pour évaluation microscopique. Généralement, cela permettra d’identifier l’organisme ainsi que d’accélérer le traitement et d’augmenter ses chances de réussite.

Dans de rares cas, il pourra être nécessaire de prendre une biopsie de la vulve pour identifier l’organisme. Cela signifie que le médecin prendra un petit prélèvement de tissu pour analyse ultérieure. Une biopsie est généralement uniquement nécessaire s’il n’y aucun signe d’irritation.

Traitement

Le traitement correct de la vulvovaginite dépend du type d’infection et de l’organisme qui cause le problème. Il est possible de traiter soi-même certains types de vulvovaginite. Toutefois, vous devriez parler avec un prestataire de santé avant de commencer tout traitement.

Automédication

Il est possible que vous ayez déjà reçu un diagnostic de mycose par le passé. Dans ce cas, vous pouvez traiter votre vulvovaginite avec des produits en vente libre. Un pharmacien pourra vous conseiller sur le meilleur produit correspondant à vos symptômes et comment appliquer ce produit. Consultez votre médecin si l’inflammation ne s’améliore pas après une semaine.

Médicaments sur ordonnance

Une fois que le médecin aura identifié le type d’organisme causant votre vulvovaginite, il vous prescrira des médicaments pour traiter la pathologie.

Notamment :

  • antibiotiques oraux ;
  • crèmes antibiotiques appliquées directement sur la peau affectée ;
  • crèmes antifongiques appliquées directement sur la peau ;
  • crèmes antibactériennes appliquées directement sur la peau ;
  • crèmes à la cortisone ;
  • antihistaminiques oraux, si une réaction allergique est possible ;
  • crèmes aux œstrogènes.

Votre médecin pourra également recommander une routine d’hygiène personnelle, pour aider à soigner l’infection et prévenir la récidive. Cela peut inclure des bains de siège et le fait de vous essuyer correctement après avoir été aux toilettes.

Les autres suggestions peuvent inclure le port de vêtements lâches et de sous-vêtements en coton pour permettre la circulation d’air et réduire l’humidité. Le retrait des sous-vêtements pour dormir peut également aider.

Une toilette adéquate est importante et peut aider à prévenir l’irritation. Ceci est particulièrement vrai si l’infection est d’origine bactérienne. Les bains de siège peuvent être recommandés par votre prestataire de santé. Il est également conseillé d’éviter les bains moussants, les savons parfumés et les poudres à laver autant que possible. Certaines versions de ces produits sensibles pour la peau sont moins irritantes.

Une compresse froide peut également être utilisée pour soulager la douleur sur les zones gonflées ou sensibles.

Infection sexuellement transmissible

Il est important de prévenir vos partenaires sexuels si votre vulvovaginite est causée par une IST. Tous les partenaires sexuels devront recevoir le traitement pour l’infection. Ceci est valable même chez ceux qui ne montrent actuellement aucun symptôme.

Il est important de n’avoir aucun contact sexuel avec quiconque atteint actuellement de l’infection. Ceci est vrai dans le cas où la personne affectée est sous traitement ou si elle n’a pas reçu de traitement.

Pronostic

La plupart des cas de vulvovaginite disparaissent rapidement lorsqu’ils sont correctement traités. Retournez voir votre médecin si vous ne voyez pas d’amélioration au bout d’une semaine. Il est possible que vous constatiez que les traitements parallèles sont plus efficaces.

Si votre vulvovaginite est causée par une mycose, vous pourrez constater que l’infection ne revient pas fréquemment. Ce type peut généralement être traité avec des produits en vente libre.

Autres articles à lire

Signes avant-coureurs et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde (PR) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Insuffisance cardiaque : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les atouts d’un porte bébé

Irene

Le phosphore dans votre régime alimentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

S’entrainer avec une plateforme vibrante

Irene

Quelques stratégies pour éliminer des pensées intrusives

Irene