Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Affaissement de la paupière (ptosis) : définition, cause, symptômes, traitement

L’affaissement de la paupière, également appelé ptosis, peut être lié à un choc, à l’âge ou à différentes pathologies. Cette affection, qui peut toucher un œil ou les deux yeux, peut être intermittente ou permanente. Dans certains cas sévères, le ptosis peut obstruer la vision. Dans la majorité des cas, cependant, il peut être traité, souvent par la chirurgie.

Causes et facteurs de risque du ptosis

Causes naturelles

N’importe qui peut être atteint de ptosis, mais il est particulièrement fréquent chez les personnes âgées en raison du phénomène naturel du viellissement. Il ne faut cependant pas oublier que cette affection peut être contractée à n’importe quel âge. Il arrive qu’un bébé naisse avec un ptosis, la cause de ce phénomène est inconnue.

Pathologies

Un affaissement des paupières, notamment si les deux paupières sont touchées, peut être le signe d’une pathologie sous-jacente. Par exemple, le ptosis peut être un signe avant-coureur de la migraine. Si le ptosis ne touche qu’une paupière, il peut être lié à la lésion d’un nerf ou à un orgelet passager (inflammation et gonflement, généralement indolore, de la paupière).

Pathologies graves

Dans certains cas, le ptosis est lié à une maladie plus grave, comme un AVC, une tumeur au cerveau, ou un cancer affectant les nerfs ou les muscles.

Quels sont les symptômes du ptosis ?

Le principal symptôme du ptosis est l’affaissement d’une ou des deux paupières. Dans certains cas, il peut gêner la vision. Cependant, chez de nombreux patients le ptosis est à peine perceptible ou intermittent.

Un ptosis persistant doit être examiné par un médecin afin de s’assurer qu’il n’est pas lié à une maladie sous-jacente. Ceci est particulièrement important si des migraines ou d’autres problèmes se sont déclarés depuis l’apparition du ptosis.

Diagnostic du ptosis

Votre médecin pratiquera certainement un examen médical et s’informera de vos antécédents médicaux. Une fois que vous aurez décrit la fréquence et la durée des épisodes de ptosis, votre médecin pratiquera certains examens pour en élucider la cause.

Par exemple, le médecin pourra faire un examen à la lampe à fente afin d’examiner votre œil de plus près avec un éclairage puissant. Vos yeux seront peut-être dilatés pour cet examen, donc attendez-vous à un léger inconfort dans l’œil.

Le test au tensilon est une autre méthode de diagnostic des troubles comme le ptosis. Votre médecin pourra vous faire une intraveineuse d’un produit pharmaceutique appelé tensilon. On vous demandera de croiser les yeux ou d’effectuer d’autres mouvements sollicitant les muscles oculaires. Le médecin vous observera afin de déterminer si le tensilon améliore la force musculaire. Cette donnée l’aidera à établir si le ptosis est lié à des problèmes musculaires.

Traitement du ptosis

Le traitement du ptosis varie en fonction de la cause de l’affection. Pour un ptosis lié à l’âge ou congénital, il est possible qu’aucun traitement ne soit prescrit. Dans ce cas, votre médecin vous expliquera qu’aucun traitement n’est nécessaire parce que cette affection est normalement sans risque pour la santé. Vous aurez néanmoins la possibilité de recourir à la chirurgie esthétique si vous souhaitez réduire l’affaissement.

Si les paupières obstruent la vision, des soins seront nécessaires. Votre médecin pourra conseiller une intervention chirurgicale. Une autre solution est de porter des lunettes qui retiennent les paupières. Cette solution est souvent la meilleure pour un ptosis passager, car vous n’aurez pas besoin de porter ces lunettes en permanence. Le port de lunettes sera également recommandé si votre état de santé ne vous permet pas de subir une intervention chirurgicale.

Si le médecin établit que le ptosis est lié à une pathologie sous-jacente, elle sera certainement prise en charge. Cela mettra normalement fin à l’affaissement de la paupière.

Pronostic à long terme

Le ptosis est rarement un danger pour la santé. Cependant, si les paupières obstruent votre vision, évitez de conduire tant que ce problème n’a pas été résolu. Votre pronostic à long terme dépendra de la cause du ptosis. Dans la majorité des cas, ce n’est qu’un problème superficiel.

Prévention

Il n’existe aucun mode de prévention du ptosis. Vous devriez pouvoir stopper sa progression en consultant un médecin rapidement après avoir constaté le problème.

Autres articles à lire

Mucoviscidose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tests d’allergie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ponction de moelle osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dépistage de drogue dans l’urine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Coloscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pertes vaginales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene