Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Angor stable : définition, cause, symptômes, traitement

L’angor est une douleur dans la poitrine, causée par une irrigation sanguine réduite du cœur, qui fait que le cœur ne reçoit pas suffisamment d’oxygène. La douleur en question accompagne souvent l’activité physique ou le stress.

L’angor stable, également appelé angine de poitrine, est le type d’angor le plus répandu, et il suit un cycle prévisible de douleurs de poitrine. Il est généralement possible d’identifier la phase du cycle en fonction de votre activité quand vous éprouvez la douleur. Le suivi de l’angor stable peut vous aider à gérer vos symptômes plus facilement.

L’angor instable est une maladie différente qui, elle, ne suit pas de cycle prévisible. Les deux formes d’angor peuvent être symptomatiques d’une maladie cardiaque sous-jacente.

Causes

L’angor stable se produit quand le cœur ne reçoit pas l’oxygène dont il a besoin pour faire son travail. Quand vous faites de l’exercice physique, soulevez des objets lourds ou fatiguez votre corps d’une autre façon, votre cœur travaille plus pour s’adapter à l’effort supplémentaire.

Certains facteurs peuvent empêcher votre cœur de recevoir suffisamment d’oxygène, notamment le rétrécissement des artères (athérosclérose). Les artères peuvent se rétrécir quand de la plaque (une substance composée de graisse, de cholestérol, de calcium et d’autres substances se trouvant dans le sang) s’y accumule, habituellement à cause d’un taux de cholestérol élevé. Les caillots sanguins peuvent aussi bloquer les artères et réduire la circulation de sang riche en oxygène vers le cœur.

Facteurs de risque d’angor stable :

  • surcharge pondérale
  • antécédents familiaux de maladie cardiaque
  • hypertension ou cholestérol élevé
  • diabète
  • tabagisme
  • insuffisance d’activité physique

Toute situation forçant le cœur à nécessiter plus d’oxygène peut constituer un facteur de risque. Des repas copieux, une exposition prolongée à des températures extrêmement chaudes ou froides, des séances d’exercice physiques vigoureuses et le stress émotionnel peuvent également provoquer l’angor stable dans certains cas.

Il est possible de développer un angor stable, même sans présenter le moindre signe de cardiopathie, comme l’essoufflement et la douleur, l’engourdissement, la faiblesse ou une sensation de froid dans les jambes et les bras. Selon les NIH (Instituts de santé américains), les hommes sont plus susceptibles que les femmes à l’angor stable (NIH, 2011).

Symptômes

De nombreux patients souffrant d’angor stable décrivent la douleur comme une sensation de pression ressentie sur une grande partie de la poitrine. La douleur peut être comparée à un étau qui comprime la poitrine, et elle peut se répandre dans le cou, les bras, les épaules et la mâchoire. Pendant un épisode d’angor stable, on peut aussi éprouver les symptômes suivants :

  • essoufflement
  • nausées
  • fatigue
  • vertiges
  • sudation abondante
  • anxiété

L’angor stable se produit le plus souvent après une activité physique éprouvante. Les symptômes ont tendance à être de courte durée et ne durent pas plus de 15 minutes dans la plupart des cas. Ceci est différent d’autres formes d’angor, qui causent une douleur plus intense et de longue durée.

Les NIH expliquent qu’un épisode d’angor stable peut se produire à n’importe quel moment de la journée. Cependant, les symptômes sont le plus souvent ressentis le matin (NIH, 2011).

Diagnostic

Le médecin prendra note de vos antécédents médicaux et prescrira plusieurs examens pour diagnostiquer cette maladie. L’électrocardiographie mesure l’activité électrique et les cycles de battement du cœur ; l’angiographie est une radiographie qui permet d’observer la circulation du sang dans le cœur.

Ces examens peuvent déterminer si le cœur fonctionne correctement et si certaines artères sont bloquées.

On pourra également vous prescrire une épreuve d’effort, durant laquelle votre fonction cardiaque sera mesurée pendant un effort physique. Étant donné que l’angor stable se produit habituellement pendant que vous participez à une activité physique, ce type d’examen peut aider à découvrir ce qui déclenche vos symptômes.

Le médecin peut aussi prescrire des analyses de sang pour mesurer vos taux de cholestérol et de protéine C-réactive (CRP). Selon le National Heart, Lung and Blood Institute, des taux élevés de CRP peuvent augmenter le risque de maladie cardiaque (NHLBI, 2011).

Traitement

L’angor stable se traite par des traitements médicaux et des modifications du mode de vie. Comme il est généralement possible de prédire quand la douleur va se produire, vous pouvez réduire votre effort physique selon les besoins pour gérer vos douleurs de poitrine. Parlez de votre régime alimentaire et de votre programme d’exercice physique avec votre médecin pour déterminer comment vous pouvez adopter un mode de vie plus sain.

Mode de vie

Un programme d’exercice physique quotidien peut vous aider à perdre du poids, ce qui réduit aussi le risque de maladie chronique. Le diabète, la maladie cardiaque, un taux de cholestérol élevé et l’hypertension peuvent avoir une incidence sur l’angor stable et d’autres formes de cardiopathie. Si vous êtes fumeur, cessez de fumer.

Traitements médicamenteux

Un médicament appelé nitroglycérine soulage efficacement la douleur causée par l’angor stable. Le médecin vous indiquera quelle dose de nitroglycérine prendre en cas d’épisode d’angor. Il faut la placer sous la langue et la laisser se dissoudre pour qu’elle soit absorbée par le corps.

Vous devrez peut-être prendre d’autres médicaments pour gérer les pathologies sous-jacentes qui contribuent à l’angor stable. En cas d’hypertension, de cholestérol élevé ou de diabète, consultez votre médecin. Des médicaments pour stabiliser la tension artérielle ainsi que les taux de cholestérol et de glycémie peuvent réduire votre risque d’angor. Un anticoagulant peut prévenir les caillots sanguins, un facteur qui contribue à l’angor stable.

Chirurgie

Les artères bloquées doivent parfois être réparées pour prévenir un angor stable. Pendant une intervention appelée angioplastie, un chirurgien enfile dans l’artère un tube très mince à l’extrémité duquel se trouve un dispositif métallique maillé appelé un stent. Le stent est placé de façon permanente dans l’artère pour garder le passage ouvert.

Pronostic

Les changements de mode de vie et les médicaments agissent généralement bien sur l’angor stable. Les patients incapables d’adopter un mode de vie plus sain peuvent continuer à souffrir de douleurs dues à l’angor et d’un risque accru de maladie cardiaque. Complications possibles :

  • crise cardiaque
  • mort soudaine causée par des rythmes cardiaques anormaux
  • angor instable

Autres articles à lire

Quels sont les bienfaits de l’utilisation des fleurs de CBD ?

Emmanuel

Boostez vos défenses immunitaires en 7 conseils

administrateur

Symptômes du cancer de la prostate : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’essentiel à savoir sur le fond de teint

Irene

Des livres pour apprendre l’hypnose

administrateur

Comment sculpter son corps pour l’été ? Les 3 erreurs à ne pas commettre

administrateur