Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Cancer des glandes surrénales : définition, cause, symptômes, traitement

Les cancers des glandes surrénales interviennent lorsque des cellules anormales se forment dans les glandes surrénales ou s’y transportent. Il y a deux glandes surrénales qui se situent dans la partie supérieure de chaque rein. Le cancer des glandes surrénales intervient généralement dans les couches externes des glandes (autrement désigné cortex surrénalien ou corticosurrénale). Il se manifeste généralement sous la forme d’une tumeur.

Il existe un type de tumeur non cancéreuse de la glande surrénale qui doit être distingué du cancer surrénalien. Il s’agit de l’adénome bénin. Les adénomes bénins sont relativement de petite taille (généralement inférieurs à 5 centimètres de diamètre). La plupart des personnes présentant ce type de tumeur n’ont aucun symptôme. Ces tumeurs bénignes interviennent généralement sur une seule des glandes surrénales, parfois sur les deux.

Le corticosurrénalome malin ou carcinome cortico-surrénalien est une tumeur cancéreuse. Ces tumeurs peuvent parfois produire des hormones responsables de changements dans le corps. Dans certains cas, elles deviennent suffisamment importantes pour exercer une pression sur les organes, ce qui va entraîner d’autres symptômes. Les carcinomes cortico-surrénaliens sont également souvent de taille nettement plus importante que les adénomes bénins. Si la tumeur présente un diamètre de plus de cinq centimètres, il s’agit probablement d’un cancer. En cas de cancer affectant les glandes surrénales dont l’origine se situe ailleurs, la pathologie n’est pas considérée comme un carcinome corticosurrénal.

Causes

À ce stade, les scientifiques ignorent la cause exacte du cancer surrénalien.

Risques

Certaines pathologies exposent à un risque plus élevé de contracter un cancer des glandes surrénales :

  • le syndrome de Beckwith-Wiedemann (trouble de la croissance dans lequel le corps et les organes revêtent une taille anormale) ;
  • le syndrome de Li-Fraumeni (trouble d’origine génétique constituant une prédisposition aux cancers) ;
  • polypose adénomateuse familiale (il s’agit d’une pathologie congénitale qui se manifeste par la présence de nombreux polypes dans le gros intestin) ;
  • néoplasie endocrinienne multiple (de multiples tumeurs, bénignes ou malignes, dans les glandes productrices d’hormones) ;

Le tabagisme serait éventuellement susceptible d’augmenter le risque de cancer des glandes surrénales, mais cette explication reste à confirmer de manière conclusive.

Symptômes

Dans la plupart des cas, les symptômes de cancer des glandes surrénales sont dus à une production excessive d’androgènes et d’œstrogènes. Les symptômes peuvent également provenir de la présence de tumeurs importantes qui font pression sur les organes. Les symptômes d’une production hormonale excessive sont plus facilement repérables chez les enfants que chez les adultes, les changements physiques étant plus actifs et visibles à la puberté. Les signes d’un cancer des glandes surrénaliennes chez les enfants sont les suivants :

  • croissance capillaire excessive (pubis, aisselles et visage) ;
  • hypertrophie du pénis ;
  • hypertrophie du clitoris ;
  • hypertrophie de la poitrine chez les garçons ;
  • puberté précoce chez les filles.

Les symptômes du cancer des glandes surrénales chez les femmes adultes sont généralement plus difficilement détectables. Ils ne se manifestent généralement pas tant que la tumeur n’est pas suffisamment importante pour exercer une pression sur les organes. Chez les hommes, si la tumeur des glandes surrénaliennes entraîne une hausse du taux d’œstrogènes, la taille de la poitrine peut augmenter légèrement et les seins peuvent s’avérer plus sensibles. Les femmes atteintes de tumeurs entraînant des hausses du taux d’androgènes constateront éventuellement l’apparition d’une pilosité faciale, ou d’une voix plus grave. Autres symptômes :

  • de l’hypertension ;
  • prise de poids.
  • règles irrégulières ;
  • tendance à la formation d’ecchymoses ;
  • dépression ;
  • mictions fréquentes ;
  • crampes musculaires.

Diagnostic

Le diagnostic du cancer des glandes surrénales commence par vos antécédents médicaux et un examen physique. Votre médecin pourra également prélever un échantillon de sang et d’urine pour analyse. Votre médecin pourra éventuellement commander d’autres analyses, notamment :

  • biopsie ;
  • tomodensitogramme ;
  • tomographie par émission de positrons ;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM) ;
  • angiographie des glandes surrénaliennes.

Traitement

Le cancer des glandes surrénales se soigne si le traitement est entamé suffisamment tôt. Au nombre des modes de traitement du cancer des glandes surrénaliennes on dénombre notamment :

  • L’ablation des glandes chirurgicales (ou surrénalectomie) par cœlioscopie est pratiquée par un chirurgien qui effectue de petites incisions dans l’abdomen pour retirer la tumeur à l’aide d’une petite caméra.
  • Une intervention par voie transabdominale implique une grande incision dans l’abdomen, avant le retrait de la tumeur. Le chirurgien examinera les organes environnants afin de repérer tout signe de cancer.
  • La chirurgie postérieure implique une incision dans le dos pour permettre l’ablation.
  • Une intervention thoraco-abdominale sera pratiquée pour procéder à l’ablation d’une tumeur particulièrement grande. Cette opération implique de pratiquer une incision dans l’abdomen et la poitrine.

Si la tumeur est métastasée ou qu’elle s’est propagée à d’autres parties du corps, elle pourra éventuellement être traitée par une radiothérapie ou une chimiothérapie. Pour les tumeurs trop importantes pour être retirées sans risque, la cryoablation (ou destruction des cellules de la tumeur par le gel) pourra être envisagée. Des médicaments tels que le mitotane (prévention de la production d’hormones stéroïdes par les glandes surrénales) peuvent également être prescrits pour le traitement d’un cancer de stade II, III, ou IV des glandes surrénales.

Long terme

En cas de tumeurs, le suivi médical est extrêmement important. Le cancer des glandes surrénales peut récidiver à tout moment. Si vous prenez du mitotane dans le cadre de votre traitement, votre médecin pourra vous prescrire des hormones afin de compenser la suppression d’hormones due au mitotane.

Autres articles à lire

Les faits atypiques sur la pneumonie atypique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sèche vernis : un accessoire important pour une belle manucure

Irene

Femme enceinte : comment préparer au mieux l’arrivée de votre bébé ?

Irene

Les nombreux aspects de la gastroentérite bactérienne

Irene

Hernie fémorale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Selles pâles ou couleur argile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene