Abc-families.com
Image default
Mieux vivre

Conscient inconscient subconscient : Quelle différence ?

Conscient, inconscient et subconscient prêtent souvent à confusion.

Raison pour laquelle j’ai décidé de mettre les points sur les « i » une bonne fois pour toutes.

Découvrez quelle est la différence entre conscient, inconscient, subconscient…

Conscient inconscient subconscient : Quelle différence ?

A tout de suite !

Conscient, inconscient et subconscient : Qu’est-ce que la conscience ?

Le conscient est l’état de veille par lequel nous percevons la réalité.

Etre conscient, prendre conscience…c’est connaître et reconnaître tout ce qui nous entoure. Ce que nous pouvons voir, sentir et toucher.

C’est aussi ce qui nous permet d’agir selon notre volonté, en toute connaissance de cause.

Il représente également notre système neuroendocrinien et englobe nos pensées, nos sentiments, nos émotions et nos réflexions.

Bref, tout ce dont nous pouvons avoir conscience.

Conscient, inconscient, subconscient : Qu’est-ce que l’inconscience ?

L’inconscient représente tout ce qui n’est pas conscient. Ce n’est pas le subconscient.

C’est un état de veille par lequel nous agissons, nous fonctionnons sans aucune réflexion, sans penser…

On dit souvent que c’est la boîte noire de l’Homme. Il renferme tout ce que nous sommes et dont nous ignorons même l’existence.

Nos fantasmes, nos tendances…qui peuvent être à la fois créatrices ou nuisibles.

Ce qui se passe sous le coup de l’émotion ou de la colère par exemple.

Souvent, « on ne se rend pas compte » de ce qu’on fait.

Conscient, subconscient et inconscient : Qu’est-ce que la subconscience ?

Le subconscient est l’état de veille qui se trouve tout juste entre conscient et inconscient.

Malheureusement, il passe souvent inaperçu, car il est brouillé par ces deux compères.

Il représente 90% de notre mental et est donc le plus puissant des trois.

Car il joue le rôle d’exécutant. Sans analyser, il réalise tout ce que le conscient perçoit. Que ce soit en positif ou en négatif.

Ce qui le rend particulièrement perceptible mais également redoutable.

Fonctionnant comme une énorme base de données, il retire des leçons de toutes nos expériences.

Et provoque en nous l’automatisme, les réflexes acquis.

Justement, « Exploitez la puissance de votre subconscient ! »

KROMKRATHOG © freedigitalphotos.net

Autres articles à lire

La relation entre la force du subconscient et la motivation personnelle

Irene

Thérapie comportementale dialectique : La pleine conscience…

Irene

Dependant affectif ? Cet article pourra peut-être vous aider…

Irene

Vaincre l’éjaculation précoce par l’hypnose Ericksonienne ? Mode d’emploi…

Irene

Surmonter une rupture amoureuse en apprenant à lâcher prise…

Irene

Acrophobie : Comment vaincre la peur du vide ?

Irene