Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Insuffisance rénale. : définition, cause, symptômes, traitement

Vos reins sont une paire d’organes situés dans la partie inférieure arrière du corps, de chaque côté de la colonne vertébrale. La principale fonction de vos reins est de servir de système de filtration pour votre sang et d’éliminer les toxines de votre organisme. Le rein transfère les toxines dans votre vessie, d’où elles sont retirées ultérieurement du corps pendant la miction.

Il y a insuffisance rénale quand les reins ne sont plus capables de filtrer suffisamment de déchets du sang. De nombreux facteurs peuvent nuire à la santé et à la fonction des reins, comme une exposition toxique à des polluants environnementaux et à des conservateurs chimiques, certaines maladies et pathologies, et des lésions des reins. Si vos reins ne peuvent pas faire leur travail régulièrement, votre corps emmagasine beaucoup trop de toxines. Si vous n’y remédiez pas, ceci peut entraîner une insuffisance rénale et engager le pronostic vital.

Causes

Les personnes qui courent le plus de risques d’insuffisance rénale souffrent d’un ou plusieurs des problèmes suivants :

Perte d’alimentation en sang des reins

Une perte soudaine d’alimentation en sang des reins peut causer une insuffisance rénale. Voici certaines maladies et pathologies qui causent la perte de l’alimentation en sang des reins : crises cardiaques, maladie cardiovasculaire, cirrhose du foie, déshydratation, brûlures graves, dépôts de cholestérol, réactions allergiques et infections. Par ailleurs, des médicaments contre l’hypertension et des anti-inflammatoires peuvent causer une réduction du volume de sang arrivant dans les reins.

Endommagement des reins

Les maladies et pathologies suivantes peuvent causer une insuffisance rénale :

  • caillots sanguins dans les reins ou autour de ceux-ci
  • infections
  • excès de toxines provenant de métaux lourds
  • consommation de drogues et d’alcool
  • vascularite (inflammation des vaisseaux sanguins)
  • lupus (maladie auto-immune pouvant causer l’inflammation de nombreux organes corporels)
  • glomérulonéphrite (inflammation des petits vaisseaux sanguins des reins)
  • syndrome hémolytique et urémique (caractérisé par une destruction – hémolyse – des globules rouges à la suite d’une infection bactérienne, habituellement des intestins)
  • myélome multiple (cancer des plasmocytes de la moelle épinière)
  • sclérodermie (maladie auto-immune affectant la peau)
  • purpura thrombopénique thrombotique (trouble du système de coagulation sanguine causant des caillots dans les petits vaisseaux du corps)
  • médicaments utilisés dans le cadre d’une chimiothérapie (médicaments traitant le cancer et certaines maladies auto-immunes)
  • produits de contraste utilisés dans le cadre de certains tests d’imagerie
  • acide zolédronique utilisé pour traiter des niveaux élevés de calcium
  • certains antibiotiques

Problèmes d’élimination de l’urine

Lorsque votre organisme ne peut pas éliminer l’urine, des toxines s’accumulent et représentent une surcharge pour les reins. Certains cancers peuvent bloquer les voies urinaires. Citons notamment les cancers de la prostate, du côlon, du col de l’utérus et de la vessie. Autres problèmes pouvant faire obstacle à la miction : des calculs rénaux, l’hypertrophie de la prostate, des caillots sanguins dans les voies urinaires et des dommages aux nerfs contrôlant la vessie.

Types

Il existe cinq types d’insuffisances rénales:

Insuffisance rénale aiguë prérénale

Cette insuffisance rénale est causée par une alimentation réduite des reins en sang. En l’absence d’un débit sanguin suffisant, les reins ne peuvent pas filtrer les toxines dans le sang et les éliminer. Il est généralement possible de remédier à ce problème en résolvant la cause de la baisse du débit sanguin.

Insuffisance rénale aiguë intrinsèque

Cette insuffisance rénale peut être causée par un traumatisme direct des reins, comme un choc physique, un accident, un excès de toxines ou une ischémie (manque d’oxygène dans les reins). Des saignements importants, un grand choc, l’obstruction de vaisseaux sanguins dans les reins ou la glomérulonéphrite (inflammation des filtres minuscules dans vos reins) peuvent tous causer une ischémie.

Insuffisance rénale chronique prérénale

Lorsque l’insuffisance de l’alimentation des reins en sang n’est pas traitée et que ce problème persiste pendant une période prolongée, une insuffisance rénale chronique prérénale peut se produire. Les reins commencent à rétrécir et à perdre la capacité de fonctionner.

Insuffisance rénale chronique intrinsèque

L’endommagement des reins pendant une période prolongée en conséquence d’une maladie rénale intrinsèque risque de causer une insuffisance rénale intrinsèque.

Insuffisance rénale chronique post-rénale

Ceci se produit quand un blocage prolongé des voies urinaires empêche l’élimination des déchets, ce qui cause de la pression et finit par endommager les reins.

Symptômes

De nombreux symptômes peuvent laisser prévoir une insuffisance rénale. Il n’y a parfois aucun symptôme, mais habituellement une personne souffrant d’insuffisance rénale constatera certains signes de la maladie. Autres symptômes possibles :

  • miction insuffisante
  • gonflement des jambes, des chevilles et des pieds en conséquence de la rétention de liquide causée par le fait que les reins ne permettent plus d’éliminer les déchets liquides (eau)
  • essoufflements inexpliqués, somnolence ou fatigue, nausée, confusion, douleurs ou pression dans la poitrine, crises et parfois coma

Diagnostic

Il existe plusieurs tests qui peuvent être utilisés pour diagnostiquer une insuffisance rénale. Il s’agit notamment des suivants :

Analyse des urines

Un échantillon d’urine est testé pour déterminer la présence d’anomalies. Votre médecin pourra effectuer un examen des sédiments urinaires, consistant à mesurer le nombre de globules rouges et de globules blancs, et à déterminer si les niveaux de bactéries et de cylindres cellulaires sont élevés.

Mesure de l’urine

La mesure du débit d’urine est l’un des examens les plus simples qui aident à diagnostiquer une insuffisance rénale. Par exemple, un débit urinaire bas peut suggérer que la maladie rénale est causée par un blocage des voies urinaires pouvant être la conséquence de multiples maladies ou lésions possibles.

Analyses de sang

Des échantillons de votre sang sont prélevés pour mesurer les substances qui sont filtrées par votre rein, comme l’urée et la créatinine. Une élévation rapide de leurs niveaux pourra indiquer une insuffisance rénale.

Imagerie

Les tests d’imagerie tels que l’échographie, l’IRM et la tomodensitométrie permettent d’observer directement les reins et les voies urinaires. Ceci permet à votre médecin de rechercher des blocages ou anomalies dans vos reins.

Échantillon de tissus des reins

Les échantillons de tissus sont examinés pour identifier la présence possible de dépôts anormaux, de tissu cicatriciel ou d’organismes infectieux. Une biopsie des reins est utilisée pour recueillir l’échantillon de tissu. Il s’agit d’une procédure très simple qui est effectuée sans anesthésie générale. Une anesthésie locale est utilisée pour éliminer tout inconfort possible. L’échantillon est recueilli avec une aiguille de biopsie insérée dans votre peau et à l’intérieur du rein. Des équipements de radiographie ou d’échographie sont utilisés pour localiser les reins et aider le médecin à guider l’aiguille.

Traitement

Une dialyse exerce les fonctions des reins. Selon le type de dialyse, vous pourrez être connecté à une grande machine ou à un sac à cathéter portatif. Il est souvent prescrit de suivre un régime alimentaire pauvre en potassium et en sel avec une dialyse.

Il est important de noter que la dialyse n’est pas un remède pour l’insuffisance rénale. Cependant, elle vous permettra de vivre plus longtemps.

Greffe de rein

Un autre traitement possible est une greffe de rein. Il faut généralement attendre longtemps pour recevoir un rein de donneur compatible avec votre corps. Les avantages d’une greffe sont que le nouveau rein fonctionnera parfaitement et qu’une dialyse ne sera plus nécessaire. L’inconvénient est que des médicaments suppresseurs du système immunitaire doivent être pris après la chirurgie. Ces médicaments ont des effets secondaires qui sont parfois sévères. Il existe également le risque que la greffe soit rejetée, ce qui peut être fatal.

Prévention

Vous pouvez faire plusieurs choses pour réduire votre risque:

Limitez une utilisation excessive de substances toxiques.

Suivez les instructions accompagnant les médicaments en vente libre. Des doses excessives (même de produits courants comme l’aspirine) risquent de créer en très peu de temps des niveaux de toxines élevés qui peuvent surcharger vos reins. Dans la mesure du possible, vous devriez limiter votre exposition à des produits chimiques tels que des produits de nettoyage domestiques, le tabac, les pesticides et d’autres substances toxiques.

Traitez vos problèmes rénaux en suivant les recommandations de votre médecin.

De nombreuses pathologies rénales ou infections urinaires conduisent à une insuffisance rénale quand elles ne sont pas traitées adéquatement. Suivez les conseils de votre médecin, prenez toujours les médicaments prescrits conformément aux instructions et adoptez un régime alimentaire sain.

Autres articles à lire

Affaissement de la paupière (ptosis) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dépression postnatale ou post-partum : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les différentes causes du handicap

Odile

Douleur de la cage thoracique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

N’oubliez pas de boire votre lait : l’enseignement de la carence calcique

Irene

Comment bien choisir un aspirateur point noir ?

Irene