Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Photophobie : définition, cause, symptômes, traitement

La photophobie est une affection qui provoque des douleurs oculaires lors de l’observation de lumière intense. Un autre nom donné à cette affection est sensibilité à la lumière. C’est un symptôme fréquent qui est lié à plusieurs pathologies différentes, allant de l’irritation mineure à l’urgence médicale grave.

Les cas légers vous font plisser les yeux dans une pièce brillamment éclairée ou quand vous êtes dehors. Dans les cas plus graves, cette affection provoque des douleurs considérables lorsque vos yeux sont exposés à n’importe quel type de lumière.

Photophobie

La photophobie est un symptôme fréquent des migraines. Ce sont des maux de têtes violents qui peuvent être déclenchés par de nombreux facteurs, incluant les modifications hormonales, la nourriture et les changements d’environnement. Les symptômes peuvent également être une douleur lancinante dans une partie de votre tête, des nausées et vomissements. Le National Institute of Neurological Disorders and Strokes déclare que plus de 10 pour cent des gens de par le monde font des migraines. Elles surviennent trois fois plus fréquemment chez les femmes que chez les hommes. (NINDS)

Pathologies affectant le cerveau

La sensibilité à la lumière est couramment associée à quelques affections graves touchant le cerveau. On y inclut notamment :

  • l’encéphalite, qui survient lors d’une inflammation du cerveau provoquée par une infection virale ou une autre cause. Les cas graves peuvent en être mortels.
  • la méningite, une infection bactérienne qui provoque une inflammation des membranes entourant le cerveau et la moelle épinière. La forme bactérienne peut entrainer des complications graves telles que des lésions cérébrales, des pertes d’audition et des crises d’épilepsie.
  • l’hémorragie méningée, qui se produit lorsqu’un saignement se déclenche entre votre cerveau et la couche de tissus qui l’entoure. Elle peut être fatale ou entrainer des lésions cérébrales ou un accident vasculaire cérébral.

Affections touchant les yeux

La photophobie est également commune à plusieurs affections touchant les yeux. On y inclut notamment :

  • les traumatismes cornéens, ou blessures à la cornée, la couche externe de l’œil. Ce type de blessure est fréquent et peut arriver si vous recevez une substance telle que du sable, de la poussière ou des particules métalliques dans l’œil. Cela peut entraîner une pathologie grave appelée ulcère de la cornée si la cornée est infectée.
  • les sclérites, qui correspondent à une inflammation du blanc de l’œil. Elles affectent principalement les personnes entre 30 et 60 ans. Elle est généralement provoquée par des maladies qui affectent le système immunitaire, tels que les lupus. Les autres symptômes incluent douleurs oculaires, larmoiements et vision brouillée. (NLM)
  • la conjonctivite correspond à une infection ou une inflammation de la couche tissulaire qui couvre le blanc des yeux. Elle est principalement provoquée pas des virus. Les autres causes peuvent en être des bactéries ou des allergies. D’autres symptômes peuvent être des démangeaisons, des rougeurs et des douleurs oculaires.
  • le syndrome de l’œil sec, qui correspond à une incapacité de vos canaux lacrymaux à produire suffisamment de larmes ou à une production de larmes de mauvaise qualité. Cela entraîne un assèchement excessif de nos yeux. Il est fréquent chez les femmes et les personnes de plus de 65 ans. Les causes peuvent en être l’âge, des facteurs environnementaux, certaines affections médicales et certains médicaments. (AOA)

Cas d’urgence

Cas d’urgence

Certaines affections provoquant une sensibilité à la lumière sont considérées comme des urgences médicales. Si vous présentez ces symptômes et tout symptôme associé à l’une de ces affections, faites-vous soigner immédiatement.

Abrasion cornéenne

Les symptômes peuvent en être :

  • vision brouillée
  • douleurs ou sensation de brûlure dans les yeux
  • rougeurs
  • impression d’avoir quelque chose dans l’œil

Encéphalite

Les symptômes peuvent en être :

  • maux de tête violents
  • fièvre
  • prostration
  • confusion

Méningite

Les symptômes peuvent en être :

  • fièvre et frissons
  • maux de tête violents
  • raideur de la nuque
  • nausées et vomissements

Hémorragie méningée

Les symptômes peuvent en être :

  • maux de têtes soudains et violents, plus particulièrement douloureux à l’arrière de la tête
  • irritabilité et confusion
  • lucidité diminuée
  • engourdissement dans certaines zones de votre corps

Traitement

Rester à l’abri de la lumière du soleil et tamiser les lumières à l’intérieur peut rendre la photophobie moins difficile à supporter. Garder les yeux fermés et les protéger avec des lunettes teintées foncées peut également procurer un soulagement.

Traitement médical

Si vous êtes gravement sensible à la lumière, parlez-en à votre médecin. Votre médecin effectuera un examen physique ainsi qu’un examen oculaire. Il peut également vous poser des questions sur la fréquence et la sévérité de vos symptômes pour en déterminer la cause.

Le type de traitement dont vous aurez besoin dépendra de la cause sous-jacente. Les différents types de traitements incluent :

  • médication et repos pour les migraines
  • collyre réduisant les inflammations pour la sclérite
  • antibiotiques pour la conjonctivite
  • larmes artificielles pour un syndrome de l’œil sec léger
  • collyre antibiotique pour les traumatismes de la cornée
  • médicaments anti-inflammatoires, repos complet et hydratation pour les cas légers d’encéphalites. Les cas plus graves requièrent des soins intensifs, tels qu’une assistance respiratoire.
  • antibiotiques pour la méningite bactérienne. La forme virale se guérit souvent d’elle-même en une ou deux semaines.
  • intervention chirurgicale pour retirer l’excès de sang et soulager la pression sur le cerveau pour les hémorragies méningées

Prévention

Bien que vous puissiez ne pas être capable d’empêcher la photophobie elle-même, certains comportements peuvent aider à prévenir les pathologies qui la provoquent.

  • Essayez d’éviter les déclencheurs qui vous donnent des migraines.
  • Évitez les conjonctivites en ayant une bonne hygiène, en ne touchant pas vos yeux et en n’échangeant pas vos produits de maquillage.
  • Réduisez les risques de méningite en évitant le contact avec des personnes infectées, en vous lavant les mains régulièrement et en vous faisant immuniser contre la méningite bactérienne.
  • Essayez d’éviter l’encéphalite en vous lavant les mains fréquemment. Se faire vacciner contre l’encéphalite et éviter d’être exposé aux moustiques et tiques peut également être favorable.

Autres articles à lire

Toucher rectal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Reprenez le contrôle de votre destin

Claude

Syndrome urétral : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Test VDRL : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les nombreux aspects de la gastroentérite bactérienne

Irene

Écoulement nasal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene