Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Lymphangite : définition, cause, symptômes, traitement

La lymphangite est une inflammation (un gonflement) du système lymphatique, qui est une partie importante du système immunitaire. Le système lymphatique consiste en un réseau d’organes, de cellules, de conduits et de glandes ou ganglions répartis dans tout le corps mais qui sont le plus visible sous la mâchoire, sous les aisselles et dans la région de l’aine.

Organes composant le système lymphatique :

  • la moelle osseuse
  • la rate
  • le thymus (petit organe situé dans la partie supérieure du thorax qui contribue au développement des globules blancs)

Les cellules immunitaires appelées lymphocytes se développent à l’intérieur de la moelle osseuse puis circulent jusqu’aux ganglions lymphatiques et jusqu’à d’autres organes dans le système lymphatique pour aider à protéger le corps contre virus et bactéries. Le système lymphatique filtre également un liquide transparent blanchâtre appelé lymphe, qui contient des globules blancs tueurs de bactéries. La lymphe circule dans tout le corps le long des vaisseaux ou canaux lymphatiques et recueille la graisse, les bactéries et d’autres déchets des cellules et des tissus. Les ganglions lymphatiques filtrent alors ces matières dangereuses pour les expulser du liquide et produisent plus de globules blancs pour combattre les infections.

La lymphangite se produit quand des virus et des bactéries infectent les canaux du système lymphatique, généralement par le biais d’une coupure ou blessure infectée. Elle est souvent accompagnée de lignes rouges sensibles allant du site de la blessure aux ganglions lymphatiques les plus proches. Autres symptômes possibles : fièvre, frissons et impression de ne pas être en bonne santé.

Si elle est traitée rapidement, la lymphangite disparaît sans causer de problèmes. Si elle n’est pas traitée, des complications peuvent survenir et la maladie peut devenir très grave.

La lymphangite est parfois appelée de façon erronée un empoisonnement du sang . Elle est parfois confondue avec la thrombophlébite (caillot dans une veine).

Causes

La lymphangite se produit quand des bactéries ou des virus pénètrent dans les canaux lymphatiques. Ils peuvent y entrer par une coupure ou une blessure, ou ils peuvent se développer depuis une infection existante.

Selon les National Institutes of Health (NIH), la lymphangite est causée le plus souvent par une infection streptococcique aiguë (soudaine). Elle peut aussi avoir été causée par une infection staphylococcique. Il s’agit dans les deux cas d’infections bactériennes. (NIH).

La lymphangite peut se développer si une infection cutanée préexistante s’aggrave. Ceci peut signifier que des bactéries ne vont pas tarder à pénétrer dans le sang. Ceci peut causer des complications comme une septicémie, une affection caractérisée par une inflammation touchant tout le corps et pouvant être fatale.

Selon MedScape Reference (MSR), les enfants ayant des maladies systémiques sont plus susceptibles de développer une lymphangite grave. (MSR) Pathologies augmentant votre risque de lymphangite :

  • le diabète
  • une immunodéficience (perte de la fonction immunitaire)
  • l’utilisation chronique de stéroïdes
  • la varicelle

Une morsure par un chat ou un chien, ou une blessure subie dans de l’eau douce, peut également être infectée et conduire à une lymphangite. Les jardiniers et les agriculteurs peuvent contracter cette affection s’ils contractent la sporotrichose, une infection causée par un champignon présent dans le sol.

Symptômes

Des lignes rouges sont souvent visibles sur la surface de la peau entre l’endroit infecté et le ganglion lymphatique le plus proche. Elles peuvent être à peine perceptibles ou être très visibles et sensibles au toucher. Elles peuvent s’étendre depuis une blessure ou une coupure. Dans certains cas, des cloques peuvent se former sur ces lignes.

Autres symptômes :

  • frissons
  • ganglions lymphatiques enflés
  • fièvre
  • impression de malaise général
  • perte d’appétit
  • maux de tête
  • muscles douloureux

Diagnostic

Votre prestataire de soins de santé effectuera un examen physique. Il tâtera vos ganglions lymphatiques pour déterminer s’ils sont enflés.

Votre médecin pourra également prescrire des examens tels qu’une biopsie (pour révéler la cause de la tuméfaction) ou une hémoculture (pour voir si l’infection a pénétré dans le sang).

Traitement

Le traitement doit commencer immédiatement pour empêcher le problème de s’étendre. Votre prestataire de soins de santé pourra prescrire :

  • des antibiotiques pour soigner l’infection
  • des analgésiques
  • des anti-inflammatoires, pour réduire la tuméfaction
  • une opération chirurgicale pour drainer des abcès pouvant s’être formés
  • une thérapie antimicrobienne intraveineuse (IV), consistant en antibiotiques administrés directement dans les veines

Vous pouvez accélérer la guérison et soulager la douleur en appliquant une compresse chaude à la maison. Faites couler de l’eau chaude sur un gant de toilette ou une serviette, et appliquez sur la zone sensible. Appliquez trois fois par jour. La chaleur aidera le sang à circuler et accélérera la guérison. Vous pouvez aussi arriver à ce résultat en prenant une douche chaude et en plaçant la pomme de douche au-dessus de la zone infectée.

Si possible, maintenez la zone infectée surélevée. Ceci aide à réduire la tuméfaction et ralentit la propagation de l’infection.

Pour soulager les douleurs modérées, vous pouvez prendre des analgésiques en vente libre (acétaminophène ou ibuprofène). Parlez à votre médecin de l’utilisation possible de ces médicaments si vous avez une maladie du foie ou des reins, ou si vous avez des antécédents d’ulcère à l’estomac ou de saignement gastro-intestinal.

Complications

La lymphangite peut se propager rapidement et conduire à des complications telles que :

  • cellulite (infection de la peau)
  • bactériémie (bactérie dans le sang)
  • septicémie (inflammation affectant tout le corps)
  • abcès (accumulation pénible de pus, généralement accompagnée de tuméfaction et d’inflammation)

Si des bactéries entrent dans le sang, le pronostic vital est engagé. Si vous présentez l’un ou l’autre des symptômes suivants, vous devez contacter immédiatement votre médecin :

  • augmentation de la douleur ou de la rougeur sur le site de l’infection.
  • lignes rouges croissantes
  • pus ou liquide provenant du ganglion lymphatique
  • fièvre de plus de 38° C pendant plus de deux jours

Prenez les antibiotiques qui vous ont été prescrits pour aider à prévenir les complications. Ne manquez pas de dose, tout particulièrement pendant les premiers jours du traitement.

Pronostic

En l’absence de complications, la plupart des patients récupèrent complètement. Selon Medscape, les antibiotiques sont efficaces dans plus de 90 pour cent des cas. Ceci n’est toutefois vrai que s’il n’y a pas encore eu de complications. (MS).

La guérison complète peut prendre plusieurs semaines ou mois. Vous pourrez observer une tuméfaction et ressentir de la gêne en attendant. Le temps qu’il faut attendre avant la guérison dépend de la cause de l’affection. La lymphangite doit être traitée immédiatement pour prévenir des complications.

Autres articles à lire

Selles pâles ou couleur argile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quelques stratégies pour éliminer des pensées intrusives

Irene

Pseudo-kyste pancréatique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Top 5 des réflexes beauté à adopter au quotidien

administrateur

Femme enceinte : comment préparer au mieux l’arrivée de votre bébé ?

Irene

Causes d’un taux de cholestérol élevé : définition, cause, symptômes, traitement

Irene