Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Mal de gorge : définition, cause, symptômes, traitement

Le mal de gorge peut désigner une douleur, démangeaison ou irritation de la gorge. Vous avez éventuellement du mal à avaler vos aliments et liquides, et la douleur s’aggrave éventuellement lorsque vous essayez d’avaler. La douleur éprouvée au niveau de la gorge est le premier symptôme du mal de gorge. D’autres symptômes pourront éventuellement s’y ajouter, notamment une sécheresse du pharynx (gorge), des glandes enflées au niveau du cou, des plaques blanches sur les amygdales, ainsi qu’un enrouement.

Le mal de gorge touche des personnes de tous âges. Cependant, certains présentent un risque plus élevé d’en être affecté. Il s’agit notamment des enfants, des fumeurs, des personnes atteintes par une allergie, ainsi que des personnes dont le système immunitaire est compromis. Le fait de partager un espace fermé avec d’autres personnes augmente également le risque d’infection des voies respiratoires supérieures susceptible de se présenter initialement comme un mal de gorge.

Causes

Le mal de gorge présente des causes multiples.

Infection virale

La majorité des infections virales sont déclenchées par des infections virales. Il s’agit d’infections transmises par un virus, tel que le rhume et la grippe.

Autres types d’infections virales :

  • mononucléose : pathologie infectieuse généralement transmise par la salive ;
  • rougeole ; pathologies contagieuses caractérisées par une éruption cutanée distinctive et de la fièvre ;
  • varicelle : infection provoquant des cloques sur la peau ;
  • croup : infection du larynx ;

Infection bactérienne

Infection bactérienne également susceptible de provoquer un mal de gorge. Ces types de procédures incluent notamment :

  • une infection streptococcique de la gorge ; inflammation de la gorge provoquée par la bactérie streptococcique ;
  • diphtérie : maladie infectieuse provoquant une inflammation de la gorge ;
  • coqueluche : maladie de la membrane muqueuse respiratoire.

Facteurs environnementaux

Tous les maux de gorge ne sont pas d’origine virale ou bactérienne. Plusieurs autres facteurs sont responsables des maux de gorge. Si vous êtes allergique à la moisissure, aux squames animales, au pollen ou à d’autres agents irritants, l’exposition aux allergènes peut déclencher une rhinopharyngite. Cette pathologie intervient lorsqu’un excédent de mucus s’accumule au fond de la gorge. Cette accumulation peut irriter la gorge et entraîner douleur ou inflammation.

Un air sec peut également donner une sensation de gorge à vif et râpeuse. Le tabagisme ou une exposition à la fumée de cigarette peut déclencher des maux de gorge persistants, ainsi qu’une sollicitation plus importante de la gorge (cris, hurlements, temps de parole prolongés).

GERD

Le reflux gastro-œsophagien pathologique (Gastroesophageal reflux disease, GERD) peut également être responsable d’un mal de gorge. Il s’agit d’une pathologie digestive caractérisée par le reflux d’acide gastrique dans l’œsophage. Cette pathologie peut provoquer tout un ensemble de symptômes, par exemple mal de gorge, enrouement, brûlures d’estomac et nausées.

Autres causes

Dans de rares cas, le mal de gorge peut signaler la présence du VIH ou d’un cancer de la gorge.

Diagnostic

La plupart des maux de gorge ne nécessitent aucun avis médical. Consultez cependant un médecin si votre mal de gorge persiste plus d’une semaine ou si vous éprouvez :

  • des troubles respiratoires ;
  • des douleurs articulaires ;
  • des difficultés pour déglutir ;
  • une douleur auriculaire (aux oreilles) ;
  • une éruption cutanée ;
  • une fièvre supérieure à 38.3 °C ;
  • du mucus sanguinolent ;
  • une grosseur de la gorge ;
  • un enrouement d’une durée de plus de deux semaines.

Votre médecin sera mieux à même de traiter vos symptômes dès lors qu’il pourra déterminer la cause de votre mal de gorge. Il ou elle vous fera subir un examen physique et examinera votre gorge à l’aide d’un instrument éclairé. Il ou elle recherchera des signes d’inflammation ou de plaques blanches pouvant indiquer une pharyngite streptococcique. Votre médecin palpera également votre cou afin de repérer d’éventuelles glandes enflées et vérifiera votre respiration.

La pharyngite streptococcique étant une cause courante de mal de gorge, votre médecin pourra passer un coton-tige au fond de votre gorge et examiner l’échantillon afin de repérer la bactérie streptococcique. Il ou elle pourra également effectuer une prise de sang afin de déterminer si vous présentez une infection virale ou bactérienne.

Si votre médecin n’est pas en mesure de diagnostiquer votre mal de gorge, il ou elle vous renverra vers un allergologue ou un oto-rhino-laryngologiste. Ces spécialistes pourront déterminer si des allergènes ou une pathologie de la gorge est responsable de votre mal de gorge.

Il est à noter qu’il peut s’avérer difficile de diagnostiquer un mal de gorge chez les nourrissons et les bébés. Dans cette tranche d’âge, le refus de manger est un signe courant d’une irritation de la gorge.

Traitement

Le traitement d’un mal de gorge dépend de sa cause. Il est cependant possible de traiter de nombreux maux de gorge à domicile. Options de traitement à domicile :

  • des bains de bouche avec une solution saline chaude ;
  • boire beaucoup de liquides chauds (thé, tisane, soupe et eau) ;
  • éviter les allergènes et les agents irritants, tels que la fumée et des produits chimiques ;
  • prendre des pastilles pour la gorge ;
  • réduction de l’inflammation avec un traitement à base d’ibuprofène et de paracétamol (acétaminophène) ;

Si une infection bactérienne provoque votre mal de gorge, votre médecin prescrira un traitement à base d’antibiotiques afin de traiter les organismes infectieux. Vous devez suivre votre traitement médicamenteux pendant 10 jours ou selon votre prescription médicale afin de traiter l’infection bactérienne. Si vous arrêtez le traitement trop tôt, vous vous exposez à une rechute.

En cas d’infection virale, votre médecin pourra préférer laisser la maladie suivre son cours. Pendant cette période, afin de soulager vos symptômes, il ou elle pourra vous prescrire des médicaments (décongestionnants et antalgiques). Dans certains cas, votre médecin pourra vouloir tenter un traitement antiviral afin de lutter contre le virus.

Complications

Dans le cas d’infections bactériennes persistantes de la gorge, votre médecin pourra recommander une amygdalectomie (excision chirurgicale des amygdales), afin de retirer les amygdales dans le cadre d’une intervention chirurgicale. Il s’agit d’une intervention en dernier recours qui ne doit être envisagée que lorsque les maux de gorge ne répondent pas aux antibiotiques.

Prévention

La plupart des causes sous-jacentes des maux de gorge sont de type infectieux. Vous pouvez prendre un certain nombre de mesures de prévention anti-infectieuse. Le fait de se laver les mains de manière répétée tout au long de la journée a pour effet de tuer les germes et bactéries responsables des infections virales et bactériennes. Au nombre des mesures à prendre pour éviter les maux de gorge :

  • ne partagez pas vos verres ou ustensiles avec d’autres personnes.
  • Utilisez des produits désinfectants pour les mains à défaut d’eau et de savon.
  • Limitez le contact avec les surfaces les plus couramment touchées.
  • Réduisez l’exposition aux allergènes, comme par exemple le pollen, la poussière et la moisissure.
  • Évitez la fumée de cigarettes.
  • Utilisez un humidificateur dans votre intérieur pour éviter les atmosphères sèches.

Autres articles à lire

Insuffisance cardiaque congestive (ICC) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les avantages d’un vélo appartement

Irene

N’oubliez pas de boire votre lait : l’enseignement de la carence calcique

Irene

Tests ELISA/Western blot : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment avoir une peau jeune longtemps ?

Journal

Affaissement de la paupière (ptosis) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene