Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Recherche d’anticorps antinucléaires : définition, cause, symptômes, traitement

Les anticorps sont des protéines produites par le système immunitaire. Ils aident le corps à reconnaître et à combattre les infections. Habituellement, les anticorps ciblent des corps étrangers tels que les bactéries et les virus pour aider le système immunitaire à s’en débarrasser.

Parfois, les anticorps sont produits par erreur pour attaquer des protéines normales du corps. Ces anticorps peuvent déclencher une réaction auto-immune contre vos propres tissus et cellules. Les anticorps qui ciblent des protéines saines dans les noyaux cellulaires s’appellent des anticorps antinucléaires, ou AAN.

Quand le corps reçoit des signaux qui le poussent à s’attaquer lui-même, cela peut donner lieu à des maladies auto-immunes comme le lupus, la sclérodermie et la connectivite mixte. Bien qu’il soit normal d’avoir des AAN, une présence excessive de ces protéines peut indiquer que vous souffrez d’une maladie auto-immune, ou que vous courrez un risque accru d’être atteint d’une telle maladie.

Utilisation

Le médecin prescrira un bilan biologique incluant la recherche d’AAN si vous présentez des signes de maladie auto-immune comme le lupus, la sclérodermie et l’arthrite rhumatoïde. Les symptômes de ces différentes maladies varient, mais ils peuvent inclure des rougeurs, de l’arthrite ou de la fatigue.

Une recherche d’AAN peut aider le médecin à diagnostiquer la cause sous-jacente de vos symptômes. Quand les résultats du bilan sont négatifs, cela indique que la présence d’une maladie auto-immune est improbable.

Si les résultats du bilan sont positifs, le médecin devra prescrire des tests supplémentaires. Un complément de tests de détection d’anticorps peut aider à déterminer quelle maladie auto-immune est à la source de vos symptômes.

Préparation

Aucune préparation n’est nécessaire pour la recherche d’AAN. Cependant, il est important d’indiquer au médecin si vous prenez des médicaments ou des suppléments, même s’il s’agit de produits en vente libre. Certains médicaments peuvent affecter l’exactitude de l’analyse.

Interventions

La recherche d’AAN nécessite une prise de sang. Une bande élastique sera nouée autour de votre bras pour que les veines se gonflent de sang, ce qui permet d’en choisir une plus facilement. Après nettoyage du site avec un produit antiseptique, une aiguille sera insérée dans une veine. Du sang sera alors recueilli dans un tube relié à l’aiguille. Vous ressentirez peut-être une certaine douleur pendant l’insertion de l’aiguille, mais le test lui-même n’est pas douloureux. Une fois le sang recueilli, l’aiguille est retirée de la veine et le site d’insertion est pansé.

Chez le nourrisson ou l’enfant, une lancette pourra être utilisée pour ponctionner la peau, et le sang pourra être recueilli dans une pipette ou sur une bande-éprouvette.

Le sang recueilli est ensuite envoyé au laboratoire pour être analysé.

Résultats

Quand la recherche d’AAN est positive, cela indique que des niveaux considérables d’AAN ont été détectés dans votre sang. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que vous souffrez d’une maladie auto-immune. Selon l’American College of Rheumatology, jusqu’à 15 pour cent des personnes en parfaite santé obtiennent une recherche d’anticorps antinucléaires positive.

À elle seule, la positivité d’une recherche d’AAN ne permet pas de diagnostiquer une maladie particulière. Cependant, certaines pathologies sont associées à des résultats positifs. Parmi ces pathologies, on peut citer notamment :

  • lupus érythémateux disséminé
  • maladie chronique du foie
  • polyarthrite rhumatoïde
  • collagénose avec manifestations vasculaires
  • maladie de Gougerot-Sjögren
  • sclérodermie
  • maladie thyroïdienne

Si les résultats sont positifs, le médecin effectuera probablement un examen clinique complet et d’autres analyses sanguines pour rechercher d’autres anticorps. Les laboratoires peuvent avoir des normes différentes pour déterminer la positivité d’une analyse. Demandez à votre médecin ce que signifient vos résultats et comment vos symptômes peuvent s’expliquer par la présence d’AAN. Cette recherche n’est pas censée être un outil de diagnostic ; elle vise simplement à aider le médecin à éliminer ou à inclure certaines pathologies.

Elle est particulièrement utile pour diagnostiquer le lupus. Selon l’American College of Rheumatology, plus de 95 pour cent des personnes atteintes de lupus auront des résultats positifs. Cependant, tous ceux qui ont des résultats positifs ne souffriront pas nécessairement de lupus et tous ceux qui souffrent de lupus n’auront pas nécessairement de résultats positifs. Ce test ne peut donc pas constituer la seule méthode de diagnostic.

Risques

La prise de sang pourra causer plus d’inconfort aux personnes dont les veines sont difficiles à accéder. Les risques liés à la prise de sang en vue d’une recherche d’AAN sont minimes mais peuvent inclure :

  • saignement excessif
  • infection
  • évanouissement
  • hématome (accumulation de sang sous la peau)

Autres articles à lire

Arthrite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sèche vernis : un accessoire important pour une belle manucure

Irene

Anti-inflammatoires naturels : les plus efficaces

sophie

Boucler ses cheveux à l’aide d’un fer à boucler

Irene

Comment sublimer son visage grâce au maquillage ?

Journal

Ultrasons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene