Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Selles pâles ou couleur argile : définition, cause, symptômes, traitement

Normalement les matières fécales sont de teinte marron, variant essentiellement en fonction du régime alimentaire. Une couleur pale ou argile signale une anomalie. Si vos selles sont de couleur pâle ou argile, il est possible que votre appareil biliaire (à savoir vésicule biliaire, foie et pancréas) ait des problèmes d’évacuation.

Les acides (ou sels) biliaires sont libérés dans les selles par le foie, ce qui donne aux selles une couleur marron. Si le foie ne produit pas suffisamment de bile, ou si l’écoulement de la bile est bloqué, sans être évacué par le foie, les selles sont de couleur pâle ou argile.

Si vous faites ce constat de temps à autre, il n’y a pas nécessairement lieu de s’inquiéter. Si ce phénomène se produit fréquemment, il est possible que vous soyez atteint(e) d’une maladie grave. Dans ce cas de figure, il est donc recommandé de consulter immédiatement un médecin afin d’exclure une maladie ou pathologie.

Causes

Multiples causes possibles. Quelques uns des symptômes les plus courants :

Traitements médicamenteux

Certains médicaments (par exemple les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ibuprofène et naproxène, par exemple), les contraceptifs oraux, certains antibiotiques, ainsi que les stéroïdes anaboliques sont susceptibles de provoquer une hépatite médicamenteuse. L’hépatite médicamenteuse est un gonflement ou inflammation du foie dû à des médicaments. L’hépatite médicamenteuse et la décoloration des matières fécales qui lui est associée disparaît en principe dans un délai de quelques semaines suivant l’arrêt du traitement.

Hépatite virale

L’hépatite virale est une inflammation ou gonflement du foie provoqué par des virus tels que les hépatites A, B ou C. L’hépatite C entraîne fréquemment une affection hépatique.

Hépatite alcoolique

L’hépatite alcoolique est un gonflement ou inflammation du foie du à une consommation excessive d’alcool. L’hépatite alcoolique peut conduire à une pathologie ou insuffisance hépatique.

Cirrhose biliaire

La cirrhose biliaire est une inflammation ou irritation des canaux biliaires dans le foie. Cette inflammation ou irritation bloque l’écoulement de la bile vers les intestins. La cause exacte de la cirrhose biliaire est inconnue. Cette maladie ne se guérit pas et peut s’avérer mortelle. Selon les instituts nationaux américains pour la santé (National Institutes of Health) environ 25 pour cent des personnes atteintes de cirrhose biliaire présentent une insuffisance hépatique au bout the 10 années de maladie. (NIH)

Calculs biliaires

Les calculs sont des dépôts durcis qui se forment dans la vésicule et qui sont susceptibles de bloquer l’écoulement de la bile. Les médicaments peuvent parfois dissoudre les calculs. Il est possible que vous deviez subir une intervention chirurgicale si les calculs sont gros ou s’ils ne parviennent pas à s’éliminer à l’issue d’un traitement médicamenteux.

Cholangite sclérosante

La cholangite sclérosante est une inflammation ou cicatrisation du canal cholédoque (ou voie biliaire), à savoir le conduit qui transporte la bile dans tout le corps. La cause exacte de cette pathologie est inconnue, mais des facteurs génétiques sont partiellement responsables. Votre médecin pourra éventuellement remédier à ces lésions à l’aide de médicaments ou par une intervention chirurgicale.

Défauts structurels du système biliaire

Il est possible que vous soyez né(e) avec une anomalie structurelle du système biliaire qui empêche l’écoulement de la bile. Votre médecin pourra éventuellement être en mesure de réparer ces anomalies par une intervention chirurgicale.

Sténose biliaire (ou rétrécissement des voies biliaires)

Une intervention d’ablation de la vésicule biliaire peut entraîner un rétrécissement des conduits biliaires. Cette condition est désignée par le terme de sténose des voies biliaires. Votre médecin sera éventuellement en mesure de corriger ces problèmes à l’aide d’une intervention chirurgicale ou de la pose d’un stent. Le stent est un petit tube que le chirurgien place à l’intérieur des conduits pour les maintenir ouverts afin que la bile s’écoule librement.

Tumeurs

Des tumeurs bénignes (non-cancéreuses) ou malignes (cancéreuses) affectant le système biliaire peuvent interférer avec l’écoulement de la bile et entraîner une inflammation du foie. Votre médecin pourra éventuellement être en mesure de procéder à l’ablation de la tumeur dans le cadre d’une intervention chirurgicale. Si la tumeur s’avère cancéreuse, il est possible que vous ayez besoin d’une radiothérapie, voire d’une chimiothérapie.

Kystes

Les kystes affectant les conduits biliaires peuvent empêcher l’écoulement de la bile. Les kystes peuvent disparaître sans traitement. À défaut, le médecin pourra procéder à une ablation chirurgicale pour les supprimer.

Jaunisse

Jaunisse

La jaunisse est l’une des complications les plus courantes de cette condition. La cause ? Une accumulation de bile dans l’organisme. La jaunisse est un jaunissement de la peau ou du pourtour des yeux. Consultez immédiatement votre médecin en cas de constat de jaunisse : il peut également s’agir d’un symptôme de pathologie du foie.

Diagnostic

Votre médecin va vous poser des questions afin de déterminer la fréquence du problème, d’élucider d’autres symptômes éventuels, ainsi que de prendre note des médicaments que vous prenez. Le médecin pourra également effectuer des examens afin de diagnostiquer la cause de cette décoloration des matières fécales. Il s’agit notamment des examens suivants :

  • analyses de sang ;
  • tomodensitogrammes : cette technique de scannage et d’imagerie permet d’examiner l’intérieur du corps
  • examen cholédocopancréatique par résonnance magnétique (il s’agit d’un type spécial d’imagerie par résonance magnétique ou IRM, qui capture des images détaillées du système biliaire)
  • échographie abdominale : il s’agit d’un examen qui fait appel à des ondes sonores pour élaborer une image de vos organes.

Long terme

Une fois la cause sous-jacente de la décoloration des matières fécales traitée, les selles redeviennent normales et reprennent leur couleur ordinaire. Cependant, il n’est pas possible de remédier à cette condition dans tous les cas (notamment en présence de pathologie hépatique ou de certaines tumeurs cancéreuses). Dans le cas d’une affection incurable, la couleur des selles va rester pâle ou couleur argile.

Autres articles à lire

Appendicite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de la personnalité dépendante : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Exercices de Kegel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ponction de moelle osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maquillage permanent des yeux : ce qu’il y a à savoir après l’intervention

Claude

Anévrisme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene