Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Test de Papanicolaou : définition, cause, symptômes, traitement

Un test de Papanicolaou (également appelé test Pap) est une procédure destinée à repérer la présence de cellules anormales dans le col de l’utérus (la partie inférieure de votre utérus). Des modifications des cellules de l’utérus d’une femme peuvent indiquer une infection, un cancer ou des problèmes reproductifs. Un frottis cervico-vaginal (test de Papanicolaou) est donc recommandé pour toutes les femmes tous les trois à cinq ans.

Utilisation

Chez certaines femmes, des cellules utérines anormales peuvent être à l’origine d’un cancer du col de l’utérus. Le test de Papanicolaou est un bon moyen de surveiller ces changements cellulaires. Il est fréquemment combiné avec un test de dépistage du virus du papillome humain qui, dans certains cas, peut également être cause d’un cancer du col de l’utérus.

Candidats

Candidats

Toutes les femmes devraient effectuer un test de Papanicolaou tous les trois ans à compter de l’âge de 21 ans. Si vous êtes positive au VIH ou immuno-déprimée du fait d’une chimiothérapie ou d’une greffe d’organe, il est possible que vous ayez besoin de tests de Papanicolaou plus fréquents du fait d’un risque accru d’infection et de cancer.

Si vous avez plus de 30 ans et lorsque trois tests de Papanicolaou consécutifs ont fait apparaître des résultats normaux, demandez à votre médecin d’espacer le test d’intervalles de cinq ans, et de le combiner avec un test de dépistage du virus du papillome humain. Les femmes de plus de 65 ans présentant des antécédents de résultats normaux aux tests de Papanicolaou peuvent parfois interrompre définitivement les tests de Papanicolaou.

Préparation

Vous pouvez programmer un test de Papanicolaou en même temps qu’un bilan de santé annuel ou demander un rendez-vous spécifique à votre gynécologue.

Lorsque vous avez vos règles le jour de votre test, informez-en votre médecin afin de déterminer si vous devez modifier votre rendez-vous. Efforcez-vous d’éviter les rapports sexuels, les injections vaginales ou l’emploi de produits spermicides la veille de votre test, car ils peuvent interférer avec les résultats.

Le test de Papanicolaou se déroulant plus facilement lorsque votre corps est détendu, il est important que vous demeuriez calme et respiriez profondément lors de la procédure.

Interventions

Le test de Papanicolaou est une procédure relativement rapide pratiquée par votre médecin ou gynécologue-obstétricien. Vous vous étendez sur la table d’examen, allongée sur le dos, jambes écartées, pieds dans les étriers.

Le médecin insérera délicatement dans votre vagin un dispositif appelé spéculum, afin de maintenir la paroi vaginale ouverte et de permettre l’accès au col de l’utérus. Le médecin prélève alors un petit échantillon de cellules du col de l’utérus au moyen d’un outil appelé spatule.

L’échantillon est ensuite à envoyé à un laboratoire aux fins de détection de cellules anormales.

Attentes

Il est possible que vous éprouviez un léger inconfort, à la fois au cours du test et par la suite. Il arrive que certaines femmes éprouvent une légère pression ou douleur dans la région pelvienne lors de l’insertion et du retrait du speculum.

Après le test, il est possible que vous éprouviez une légère douleur dans la région utérine durant le reste de la journée. Il est également possible que vous constatiez de petites pertes sanglantes et de très légers saignements vaginaux immédiatement après le test.

Résultats

Il existe deux résultats possibles à un test de Papanicolaou : normal ou anormal. Lorsque vos résultats sont normaux, vous n’aurez sans doute pas besoin d’un test de Papanicolaou avant trois ans.

Lorsque les résultats ne sont pas normaux, cela ne signifie pas pour autant que vous avez un cancer. Cela veut simplement dire qu’il existe des cellules anormales au niveau de votre col de l’utérus. Certaines de ces cellules pourraient être précancéreuses. Votre médecin vous indiquera ce que vous devez faire par la suite.

Dans bien des cas, après un test de Papanicolaou faisant apparaître des résultats anormaux, une colposcopie sera prescrite. Il s’agit d’une procédure destinée à aider le médecin à examiner de près les tissus du col de l’utérus et voisins. Votre médecin pourra également prélever un échantillon de ces tissus en vue d’une biopsie.

Selon WomensHealth.gov, les tests de Papanicolaou ne sont pas fiables à 100 % et il existe de faux résultats, aussi bien positifs que négatifs (Womens Health). Des résultats anormaux au test ne sont habituellement pas de nature à susciter des inquiétudes. Conformez-vous aux recommandations de votre médecin et soumettez-vous à des tests de Papanicolaou durant les années suivantes.

Autres articles à lire

Comment sculpter son corps pour l’été ? Les 3 erreurs à ne pas commettre

administrateur

Aspirateur point noir : un appareil efficace et sans danger

Irene

Pourquoi privilégier le confort de ses lunettes lors de l’achat ?

Tamby

Top 5 des masques pour le visage à faire à la maison !

administrateur

L’importance du cannabis thérapeutique

sophie

Dépistage de drogue dans l’urine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene