Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

La peste : définition, cause, symptômes, traitement

La peste est une infection bactérienne grave qui peut être fatale. Parfois appelée la peste noire , cette maladie est causée par la bactérie Yersinia pestis. Cette bactérie est présente chez des animaux dans le monde entier et est habituellement transmise aux êtres humains par des puces.

Le risque de peste est le plus grand dans les régions surpeuplées où l’hygiène est inadéquate et où il existe beaucoup de rongeurs.

Au Moyen-âge, la peste, ou peste noire , a causé la port de millions de personnes en Europe. Aujourd’hui, seulement entre 1 000 et 3 000 cas sont signalés chaque année dans le monde, surtout en Afrique.

La peste est une maladie à progression rapide qui peut causer la mort. Une intervention médicale immédiate est nécessaire.

Types

Il existe trois formes principales de la peste.

Peste bubonique

Il s’agit de la forme de peste la plus répandue. Elle est contractée habituellement quand une puce ou un rongeur infecté vous mord. Dans de très rares cas, il est possible d’être infecté par une bactérie ayant été déposée sur un objet par une personne infectée.

La peste bubonique infecte votre système lymphatique (immunitaire), causant une inflammation. Si elle n’est pas traitée, elle peut entrer dans le sang et causer la peste septicémique ou dans les poumons et causer la peste pneumonique.

Peste pneumonique

Lorsque les bactéries se multiplient dans les poumons, vous avez la peste pneumonique – la forme la plus grave de la maladie. Quand une personne infectée par la peste pneumonique tousse, les bactéries de ses poumons sont expulsées dans l’air autour d’elle. Les autres personnes qui inspirent cet air risquent de développer cette forme extrêmement contagieuse de la peste, qui peut causer une épidémie.

Peste septicémique

Lorsque les bactéries se multiplient dans le sang, on parle de peste septicémique. Lorsqu’elles ne sont pas traitées, la peste bubonique et la peste pneumonique peuvent entraîner la peste septicémique.

Causes

En général, la peste est transmise par des piqûres de puces qui se sont nourries auparavant sur des animaux infectés comme des souris, des rats, des lapins, des écureuils, des tamias et des chiens des prairies. Elle peut également être propagée par un contact direct avec une personne ou un animal infecté, ou en mangeant un animal infecté. Selon les National Institutes of Health, la peste peut également être transmise par un chat de compagnie infecté qui griffe ou mord une personne (NIH).

Il est rare que la peste bubonique ou septicémique se propage d’une personne à une autre.

Symptômes

Les symptômes de la peste bubonique apparaissent généralement entre deux et sept jours après l’infection et incluent :

  • de la fièvre et des frissons
  • des maux de tête
  • des douleurs musculaires
  • une sensation de faiblesse générale
  • des crises d’épilepsie

Vous pouvez également avoir des ganglions lymphatiques enflés et douloureux, appelés bubons. On les constate souvent dans l’aine, sous les aisselles, sur le cou ou à l’endroit où l’insecte ou l’animal vous a piqué ou griffé. Les bubons ont donné à la peste bubonique son nom.

Symptômes de la peste pneumonique

Les symptômes de la peste bubonique peuvent apparaître dès le lendemain de l’exposition à la bactérie et peuvent inclure :

  • un trouble respiratoire
  • des douleurs thoraciques
  • de la toux
  • de la fièvre
  • des maux de tête
  • une impression de faiblesse générale
  • des crachats contenant du sang (salive, mucus ou pus provenant des poumons)

Symptômes de la peste septicémique

Les symptômes de la peste septicémique commencent habituellement entre deux et sept jours après l’exposition, mais la peste septicémique peut tuer avant même l’apparition des symptômes. Il peut s’agir notamment :

  • de douleurs abdominales
  • de diarrhée
  • de nausée et de vomissements
  • de fièvre et de frissons
  • de faiblesse
  • de saignements (sans coagulation du sang)
  • d’un état de choc

La peste ?

La peste ?

La peste est une maladie potentiellement mortelle. Si vous avez été exposé(e) à des rongeurs ou à des puces, ou si vous avez visité une région où la peste est endémique, contactez immédiatement votre médecin si vous développez des symptômes de la peste.

Indiquez à votre médecin quand et où vous avez voyagé récemment. Parlez à votre médecin de tous vos symptômes et dites-lui quand ils sont apparus.

Faites une liste de tous les médicaments en vente libre, compléments alimentaires et médicaments sur ordonnance que vous prenez. Faites une liste de toutes les personnes avec lesquelles vous avez été étroitement en contact.

Lorsque vous irez chez votre médecin, aux urgences ou à n’importe quel autre endroit où des gens sont présents, portez un masque chirurgical pour ne pas risquer de propager la maladie.

Diagnostic

Si votre médecin suspecte que vous pouvez avoir la peste, il recherchera des indices de la présence de bactéries dans votre organisme.

Une analyse de sang peut révéler si vous avez la peste septicémique. Pour déterminer si vous avez la peste bubonique, votre médecin utilisera une aiguille pour prélever un échantillon du liquide se trouvant dans vos ganglions lymphatiques enflés. Pour déterminer si vous avez la peste pneumonique, du liquide sera extrait de vos voies respiratoires au moyen d’un tube inséré profondément dans votre gorge par le nez ou la bouche. C’est un endoscope.

L’échantillon sanguin sera envoyé à un laboratoire pour analyse.

Traitement

La peste est une maladie potentiellement fatale qui doit être traitée de toute urgence. Si vous avez des symptômes de la peste, votre médecin pourra vous administrer des antibiotiques avant même d’obtenir les résultats de l’analyse du laboratoire.

En l’absence de traitement, la peste bubonique peut se multiplier dans le sang, causant la peste septicémique, ou dans les poumons, causant la peste pneumonique. La mort peut survenir dans les 24 heures suivant l’apparition du premier symptôme.

Le traitement utilise généralement de puissants antibiotiques, des injections intraveineuses de liquides, de l’oxygène et parfois une assistance respiratoire. Les personnes atteintes de la peste bubonique doivent être isolées des autres patients. Le personnel médical et les personnes fournissant des soins doivent prendre beaucoup de précautions pour ne pas risquer de contracter ou de propager la peste.

Toute personne entrant en contact avec des patients atteints de peste pneumonique doit être suivie et recevoir des antibiotiques à titre préventif.

Pronostic

En l’absence d’intervention médicale, environ 50 pour cent des personnes atteintes de peste bubonique et près de 100 pour cent des personnes atteintes de la peste pneumonique meurent, mais le traitement réduit le taux de mortalité à 50 pour cent pour ces deux formes de la maladie (NIH).

La peste peut causer la gangrène si les vaisseaux sanguins dans vos doigts et vos orteils perturbent la circulation sanguine et entraînent la mort des tissus. Dans de rares cas, la peste peut causer la méningite, une inflammation des membranes qui entourent votre moelle épinière et votre cerveau.

Prévention

Le contrôle du nombre des rongeurs peut réduire considérablement votre risque d’acquérir la bactérie causant la peste.

N’empilez pas de piles de bois de chauffage ou de cailloux, broussailles ou autres débris. Ne laissez pas d’aliments pour animaux de compagnie à l’extérieur et protégez vos animaux contre les puces. Utilisez des insectifuges ou des produits naturels éloignant les insectes, comme la citronnelle lorsque vous passez beaucoup de temps à l’extérieur.

En cas d’exposition à des puces pendant une flambée de peste, allez voir votre médecin immédiatement pour qu’il effectue un diagnostic sans tarder.

Un vaccin est disponible, mais il n’est recommandé comme mesure de prévention que pour les personnes très exposées (p. ex., les laborantins). Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la vaccination n’est pas une méthode vraiment efficace pour prévenir la peste pendant une flambée (OMS).

Prévalence

Prévalence

Les épidémies de peste ont tué des millions de personnes (environ un tiers de la population) en Europe au Moyen-âge. Elle a été surnommée la peste noire .

De nos jours, le risque de contracter la peste est très faible, seulement de 1 000 à 3 000 cas étant signalés chaque année (OMS). Les flambées sont généralement associées à la présence de puces et de rats infectés dans les maisons ; Le surpeuplement et une mauvaise hygiène accroissent également le risque de survenance de la peste.

La maladie est toujours présente en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. L’incidence la plus élevée d’infections chez les être humains est en Afrique. Toutefois, le nombre le plus élevé d’animaux infectés est aux États-Unis – principalement en Arizona, au Colorado et au Nouveau-Mexique. L’ex-Union soviétique a également une population importante d’animaux infectés.

La dernière épidémie de peste aux États-Unis a eu lieu à Los Angeles en 1924-25. C’est une maladie rare aujourd’hui, seulement de 10 à 25 cas étant signalés chaque année (CDC).

Autres articles à lire

Effet du VIH sur le corps : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’essentiel à savoir sur le fond de teint

Irene

Selles pâles ou couleur argile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mesure de la créatinine dans le sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La Hongrie, première destination européenne du tourisme dentaire

sophie

Vulvovaginite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene