Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Seniors : ces principales difficultés qu’ils rencontrent avec le temps

Avec la prise de l’âge, l’organisme devient de plus en plus sensible à certaines maladies. C’est pour cette raison que les seniors doivent être encadrés et suivis, pour traiter dans les meilleurs délais ces pathologies. Elles concernent généralement l’incontinence urinaire, de même que les difficultés de mobilité. Quelles sont les implications de ces maladies, et comment les soigner efficacement ?

Incontinence urinaire : tout savoir à propos


L’incontinence urinaire entraine chez les seniors, des pertes involontaires d’urine qu’il est impossible de contrôler. Ces épisodes peuvent survenir à tout moment de la journée ou de la nuit. Cependant, il faut savoir que l’incontinence urinaire n’est pas vraiment une maladie, mais plutôt une manifestation d’un trouble physique. C’est quelque chose de très fréquent avec l’âge, et il existe certaines raisons anatomiques qui prédisposent.

Cette situation est embarrassante pour certains seniors, qui ont encore une certaine gêne à en parler à leur médecin. Pourtant dans la majorité des cas, le problème peut être résolu.

Les causes principales

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent être responsables d’une incontinence urinaire chez les seniors. L’affaiblissement des muscles du plancher pelvien en est le principal, puisqu’ils gardent en place la vessie. C’est ainsi que le corps peut contrôler l’évacuation des selles et de l’urine. Cette perte musculaire peut découler du vieillissement, et de celle de la forme physique. Chez les femmes seniors, c’est le plus souvent la résultante de grossesses et d’accouchements vaginaux.

Du côté des hommes, le trouble lié à la prostate endosse souvent la responsabilité d’une incontinence urinaire. Cette dernière peut également être la conséquence d’une chirurgie de la prostate. Certains problèmes chroniques de santé peuvent aussi impacter le contrôle des muscles de la vessie. Ils passent par le biais des nerfs, ce qui empêche la maitrise de la rétention d’urine. Entre autres, ce sont les maladies suivantes :

  • Le diabète ;
  • La maladie de Parkinson ;
  • La sclérose en plaques ;
  • La lésion de la moelle épinière.

La prise de quelques médicaments peut également avoir pour effet secondaire une incontinence urinaire chez les seniors. Ce sont notamment les antidépresseurs, les relaxants musculaires, etc. Des problèmes de mobilité sont capables d’empêcher les seniors de se rendre aux toilettes à temps.

Comment traiter ?

De nombreuses solutions peuvent être envisagées pour corriger l’incontinence urinaire. Elles peuvent concerner les causes particulières, qui doivent absolument être résolues. Les médecins conseillent certaines mesures grâce auxquelles la gêne liée à l’incontinence peut être résolue. Un changement de traitement peut être envisagé, si un médicament est décelé comme étant la cause du problème.

Il est important de s’entretenir avec le médecin avant de changer ou arrêter une posologie. Certains médicaments sont conçus pour résoudre des types d’incontinence, mais ne remplacent pas les mesures générales. Ils permettent un relâchement des muscles de la paroi vésicale, et accroissent la tonicité du sphincter. Ces médicaments qui entrainent le relâchement du sphincter urinaire peuvent aussi servir dans les cas d’obstruction du col de la vessie.

Recommandations générales

Indépendamment du type et de la cause de l’incontinence, certaines recommandations générales sont faites. Elles permettent par exemple de changer le volume de liquide ingéré, qui peut être réduit à certains moments. Il peut ainsi être déconseillé aux seniors de boire des liquides qui entrainent une irritation de la vessie. Ce sont par exemple ceux qui contiennent de la caféine. Cependant, il faudra quand même boire au minimum 1,5 voire 2 litres de liquide par jour pour déconcentrer l’urine.

Les seniors peuvent également entrainer leur vessie afin de réduire les épisodes d’incontinence urinaire. Cette technique se base sur le suivi rigoureux d’un programme de mictions au cours des heures d’éveil. Les médecins établissent pour le senior, un cycle de miction toutes les 2 ou 3 heures. De cette façon, il n’est plus impérieux d’uriner à certaines heures ou à des moments particuliers. Progressivement et en fonction des résultats, l’intervalle est rallongé.

Les personnes âgées ne ressentent plus l’impériosité de la miction, et peuvent mieux la contrôler.

Fauteuil roulant : une solution face aux problèmes de mobilité


Comme vous pourrez le voir dans cette rubrique, la capacité à pouvoir se déplacer avec l’âge devient plus difficile. C’est à ce moment que les fauteuils roulants font leur entrée dans le quotidien des seniors. Ils favorisent une certaine autonomie dans les déplacements. Que cette incapacité soit temporaire ou permanente, il faudra choisir parmi les types de fauteuils roulants disponibles sur le marché.

Le fauteuil roulant manuel est le plus indiqué pour les utilisateurs qui n’ont plus l’usage de leurs jambes. Indépendamment des déclinaisons, ce type est généralement composé d’une assise rembourrée. Son intégration est faite à l’intérieur d’une structure métallique dotée de quatre roues. Deux grandes sont situées à l’arrière, et elles sont actionnées manuellement par l’utilisateur. Les roues avant quant à elles peuvent aller dans de multiples directions.

Pourquoi adopter un fauteuil roulant manuel ?

Il faut envisager le fauteuil roulant manuel quand le senior peut se propulser manuellement ou avec les pieds. En cas d’incapacité complète de propulsion des membres supérieurs et inférieurs, il est indispensable d’avoir une présence permanente d’un aidant. Son rôle sera d’aider le patient à se déplacer aisément grâce au fauteuil roulant manuel. Dans un tel contexte, l’idéal est de choisir un fauteuil de transfert qui peut être poussé par une autre personne.

Les modèles disponibles sur le marché sont assez variables, et se différencient par leurs différentes caractéristiques. Pour ne pas se tromper dans le choix, certains paramètres doivent être considérés.

Critères de choix

Avant d’acheter un fauteuil roulant manuel, il est important de faire un bilan avec votre médecin. Pour plus de précisions, consulter un ergothérapeute peut également être nécessaire. Il prendra ainsi en compte la situation du senior, ses besoins et surtout son environnement. Selon le cas, le fauteuil devra éventuellement être transporté, ou passer entre les meubles. Son temps d’utilisation quotidienne doit être défini, afin de mieux choisir son confort.

Plus loin, il faut savoir que certains fauteuils roulants manuels conviennent plus pour une vie assez active. Les seniors qui les possèdent peuvent passer les obstacles sans aucune difficulté. La manipulation d’un fauteuil roulant n’est pas toujours aisée. C’est pour cela qu’il faudra s’intéresser aux différentes possibilités de réglages. Vérifiez donc la résistance et la stabilité, sans oublier les modes de plage et dépliage.

Ne passez pas sous silence le confort d’assise. Dans la mesure du possible, il faudra privilégier un fauteuil qui permet des réglages au millimètre près :

  • Profondeur d’assise ;
  • Hauteur du dossier ;
  • Etc.

Assurez-vous également qu’il soit possible d’ajouter des accessoires et équipements divers. Ils permettront d’accroitre le confort général du senior. En choisissant un fauteuil roulant manuel standard qui ne sera utilisé qu’occasionnellement, veillez à sa légèreté. Ce critère en plus de la facilité de pliage permettra un transport aisé. En fonction de la corpulence de l’utilisateur, la maniabilité et la solidité du fauteuil ne seront pas les mêmes. Un modèle pour une personne à forte corpulence sera certes plus solide, mais forcément moins maniable. Voici d’autres critères importants à prendre en compte :

La morphologie

Il est important de considérer la corpulence, la taille et la largeur du senior à mobilité réduite qui utilisera le fauteuil. Ces informations permettront de choisir les dimensions adéquates pour l’assise. Les roues doivent être renforcées pour une personne dont la corpulence est assez forte.

L’âge

Il existe des fauteuils pour tous les âges. En ce qui concerne les seniors, il faudra surtout prendre en compte les besoins en mobilité.

La maladie

Tous les fauteuils roulants manuels ne correspondent pas à tous les seniors. En fonction des maladies, il faudra considérer les accessoires et options disponibles. Il est évident qu’un fauteuil roulant manuel n’est pas adapté en cas de mobilité limitée des bras. Des accoudoirs pourront également permettre de reposer les bras.

Le rythme d’utilisation

L’intensité d’utilisation permettra de choisir entre deux modèles de fauteuils roulants manuels. Vous prendrez ainsi la meilleure option avec la bonne taille de roue, les pneus et autres. Il sera ainsi plus facile de ranger ce fauteuil.

Le budget

Une fois votre budget défini, vous saurez clairement vers quel type de fauteuil roulant manuel vous pourrez vous diriger. Un budget plus conséquent vous permettra d’aller vers les modèles les plus aboutis. Leur design est plus soigné, et ils ont de grandes roues arrière.

Les types de fauteuils roulants manuels

Voici quelques-uns des modèles de fauteuils roulants manuels les plus courants du marché :

Le fauteuil roulant manuel standard

C’est la version la plus courante, et il est possible de l’acheter ou la louer. Les accoudoirs sont certes positionnés en hauteur, mais vous pourrez les adapter à votre utilisation. Le dossier du fauteuil quant à lui est parfaitement orienté à la bonne hauteur des omoplates. Les cale-pieds sont escamotables, et vous pourrez noter la présence de poignées de poussées. Le senior dont la mobilité est limitée a largement de quoi bénéficier d’un confort minimum.

En général, le poids du fauteuil roulant est compris entre 15 et 20 kg. Sa manipulation n’étant pas très facile, il est fortement recommandé de ne s’en servir que pendant une courte durée. Selon le contexte, ce modèle pourra même être utilisé pour les déplacements en intérieur. C’est d’ailleurs pour cette raison que les hôpitaux comme ici, plébiscitent le fauteuil roulant manuel standard.

Le fauteuil roulant manuel de confort

Pour une utilisation journalière, il est préférable de choisir un fauteuil roulant manuel de confort qui peut être incliné. Il convient parfaitement aux personnes qui ont du mal à rester assises pendant longtemps. Cependant, la présence d’une personne valide est nécessaire, car la manœuvre de ce fauteuil roulant n’est pas simple. Les seniors auront bien du mal à y arriver, surtout sur les longues distances.

Le dossier de ces fauteuils roulants manuels de confort est conçu pour englober tout le corps. L’utilisateur bénéficie ainsi d’un confort renforcé par l’appuie-tête. Cela est d’une grande utilité pour incliner l’assise et le dossier. Des vérins permettent de procéder à l’activation et la désactivation de cette inclinaison.  En ce qui concerne les accessoires supplémentaires, ces fauteuils possèdent entre autres :

  • Des cale-pieds réglables ;
  • Des repose-jambes ;
  • Des coussins pour les mollets.

Au vu de tous ces éléments, il faut se rendre compte que les fauteuils roulants manuels de confort n’usurpent pas leur nom.

Les fauteuils roulants manuels spéciaux

En dehors de l’utilisation habituelle du déplacement, d’autres activités pour les seniors requièrent des fauteuils roulants particuliers. Ce sont notamment les modèles dédiés au sport, dont le handbike. Il possède trois roues, et peut être pédalé avec les mains. De ce fait, il peut servir au cyclisme sur piste ou sur route. Le senior handicapé s’allonge sur le dos et n’utilise que ses mains pour actionner les pédales. Ces dernières font d’ailleurs office de guidon.

L’usage d’un handbike est facilité par les fabricants, qui veillent à ce que sa structure soit la plus légère possible. Outre ce modèle, il existe de nombreux autres fauteuils roulants manuels dédiés au sport. Ils permettent de pratiquer le tennis, le rugby, le basket-ball et autres. Avec les réglages possibles pour ce genre de fauteuil, il s’agit d’un dispositif vraiment polyvalent. Il convient particulièrement aux personnes âgées qui souhaitent encore profiter de plaisirs liés à la pratique d’une activité sportive.

En définitive, les seniors font face à certaines situations avec la prise de l’âge. En ce qui concerne l’incontinence urinaire, il est important de se faire consulter par un médecin. Il pourra identifier les causes, et proposer un traitement adapté. Les problèmes liés à la mobilité surviennent également. Dans la plupart des cas, le fauteuil roulant manuel permet de les pallier. C’est un matériel médical dont l’aide est précieuse, car permettant de bénéficier d’une bonne autonomie et d’un confort supplémentaire.

Autres articles à lire

Où se procurer les masques de protection Covid 19 ?

administrateur

Pourquoi privilégier le confort de ses lunettes lors de l’achat ?

Tamby

Les vertus médicinales des feuilles de jujubier

Tamby

Tout ce qu’il faut connaître sur les implants dentaires

sophie

Comment choisir une pierre de lune ?

Irene

Comment bien référencer une résidence médicalisée haut de gamme ?

administrateur