Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Sprue tropicale : définition, cause, symptômes, traitement

La sprue tropicale est le résultat d’une inflammation intestinale. Cette dilatation rend plus difficile l’absorption par vous de l’absorption de nutriments contenus dans les aliments. Il s’agit alors de malabsorption. La sprue tropicale rend particulièrement difficile l’absorption de l’acide folique et de la vitamine B 12.

Si vous souffrez de malabsorption, les apports vitaminiques et nutritionnels de votre alimentation ne sont pas suffisants. Il peut en résulter divers symptômes. Pour fonctionner convenablement, votre corps a besoin des vitamines et nutriments.

Causes et risques

Causes et risques

La sprue tropicale est rare, à moins que vous ne viviez ou ne séjourniez dans une zone tropicale.

En l’état actuel de la recherche, il semble que cette condition soit due à un développement excessif de la population bactérienne intestinale. La bactérie spécifiquement à l’origine de la sprue tropicale est inconnue. Selon une étude de 2003, dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Gastroenterology and Hepatology, les patients répondent en général aux antibiotiques (Ghoshal, et al., 2003).

Vous courez un risque d’être atteint(e) de sprue tropicale lorsque :

  • vous vivez dans une région tropicale ;
  • vous avez séjourné en zone tropicale durant un certain temps.

Symptômes

Au nombre des symptômes de la sprue tropicale peuvent notamment figurer les suivants :

  • des crampes abdominales ;
  • une diarrhée, qui peut être aggravée par un régime riche en corps gras ;
  • des flatulences excessives ;
  • une indigestion ;
  • une tendance à l’irritabilité ;
  • des crampes musculaires ;
  • un engourdissement ;
  • un teint pâle ;
  • une perte de poids.

Diagnostic

De nombreuses autres conditions sont à l’origine de symptômes similaires à ceux de la sprue tropicale. Votre médecin peut prescrire une série de tests destinés à identifier ces causes. Lorsque la cause de vos symptômes n’a pu être identifiée, et si vous vivez en zone tropicale, le médecin pourra présumer que vous êtes atteint(e) de sprue tropicale. Il pourra également diagnostiquer la sprue tropicale si vous vous êtes récemment rendu(e) dans une région tropicale.

L’une des manières de diagnostiquer la sprue tropicale consiste à rechercher les signes des déficits nutritionnels qu’elle entraîne. Au nombre des tests de dépistage des dommages causés par une malabsorption figurent :

  • la densitométrie osseuse (ou ostéodensitométrie) ;
  • la formule sanguine ;
  • la teneur en acide folique (analyse de sang) ;
  • la teneur en vitamine B-12 (analyse de sang) ;
  • la teneur en vitamine D.

Une entéroscopie peut être nécessaire pour confirmer votre diagnostic. Pour ce test, un tube fin est inséré par la bouche dans le tube digestif. Le médecin est ainsi en mesure de voir les changements survenus dans l’intestin grêle.

À l’occasion de l’entéroscopie, un petit échantillon de tissu peut être prélevé (biopsie) pour analyse. Si vous êtes atteint(e) de sprue tropicale, il est possible qu’il existe des signes de gonflement de la paroi de votre intestin grêle.

Traitement

La sprue tropicale se traite au moyen d’antibiotiques. Ceux-ci éliminent la bactérie à l’origine de la pathologie. La durée du traitement antibiotique peut varier de deux semaines à un an.

Selon le British Medical Journal (BMJ), la tétracycline est le médicament le plus couramment employé pour traiter la sprue tropicale. Cet antibiotique très répandu et peu onéreux a fait la preuve de son efficacité. Il arrive que d’autres antibiotiques à large spectre soient également prescrits. Les preuves de leur efficacité sont néanmoins, à ce jour, peu nombreuses (BMJ).

La tétracycline n’est, d’ordinaire, pas prescrite aux enfants avant que leur denture définitive ne soit apparue. Elle peut, en effet, entraîner une décoloration des dents en formation. Un antibiotique différent est administré aux enfants.

Traitement de la malabsorption

En plus de l’élimination de la bactérie à l’origine de la maladie, les patients doivent recevoir un traitement pour la malabsorption liée à la sprue tropicale. Le médecin vous prescrira des vitamines, nutriments et électrolytes dont manque votre corps. La prise de suppléments de ce type doit débuter dès le diagnostic. Les suppléments suivants pourront vous être prescrits :

  • des fluides et électrolytes ;
  • du fer ;
  • de l’acide folique ;
  • de la vitamine B-12.

La prise de suppléments d’acide folique doit se poursuivre durant au moins trois mois. Votre état peut s’améliorer rapidement et spectaculairement après la prise de votre première dose importante d’acide folique. Il est possible que l’acide folique permette, à lui seul, d’atténuer vos symptômes. La vitamine B12 est recommandée en cas de déficit ou lorsque les symptômes sont présents depuis plus de quatre mois (BMJ).

Complications

Les complications liées à la sprue tropicale sont principalement des déficits vitaminiques et en minéraux. La condition peut conduire à un retard de croissance, ainsi qu’à des problèmes de maturation osseuse chez l’enfant.

Lorsque le traitement est adéquat, le pronostic de la sprue tropicale est extrêmement positif. Selon le BMJ, le pronostic est positif pour la plupart des patients au bout de trois à six mois de traitement (BMJ).

Autres articles à lire

Reprenez le contrôle de votre destin

Claude

Selles pâles ou couleur argile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les avantages d’un vélo appartement

Irene

Photophobie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La Hongrie, première destination européenne du tourisme dentaire

sophie

Cancer des voies biliaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene