Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Phobies : définition, cause, symptômes, traitement

Une phobie est une réaction de peur excessive et irrationnelle. Si vous avez une phobie, vous ressentirez une terreur profonde, et parfois paniquerez, lorsque vous serez en présence de la source de vos craintes. Cela peut être une peur de certains endroits, certaines situations ou certaines choses. Contrairement aux problèmes d’anxiété en général, une phobie est généralement liée à quelque chose de précis.

L’impact d’une phobie peut aller d’ennuyeux à gravement invalidant. Les personnes atteintes de phobies réalisent souvent que leur peur est irrationnelle, mais sont incapables de faire quoi que ce soit pour l’empêcher. De telles peurs peuvent perturber votre travail, votre scolarité et vos relations sociales. Si vous ressentez une peur qui vous empêche de mener une vie normale, vous devriez consulter un médecin. On estime à 19 millions le nombre d’américains souffrant d’une phobie qui provoque des difficultés dans certains domaines de leur vie (ADAA).

Causes

Les phobies peuvent avoir comme origine des causes environnementales ou génétiques. Les enfants dont les parents proches souffrent de troubles anxieux ont des risques de développer une phobie. Les évènements pénibles peuvent déclencher une phobie. L’exposition au confinement spatial, à des températures extrêmes, à la noyade ou aux morsures d’animaux ou d’insectes peuvent toutes être sources de phobies.

Les phobies sont souvent découvertes chez les patients présentant d’autres troubles médicaux ou problèmes de santé. Il y a beaucoup de cas de phobies suite à des lésions traumatiques au cerveau. Un lien a également été établi entre l’abus de certaines substances ou la dépression et les phobies.

Types

Il existe plus de 100 phobies différentes reconnues par l’American Psychiatric Association (APA). En voici quelques-unes des plus répandues, ainsi que quelques unes plus spécifiques.

Agoraphobie

L’agoraphobie est une peur des endroits et des situations dont on ne peut pas échapper. Le mot lui-même signifie peur des lieux publics . Les personnes souffrant d’agoraphobie craignent de se retrouver au milieu d’une foule ou piégé hors de chez eux, totalement exposés. Les agoraphobes évitent souvent toute situation de contacts sociaux et restent enfermés chez eux.

Beaucoup d’agoraphobes ont peur de faire une crise de panique à un endroit d’où ils ne pourraient pas s’enfuir. Les personnes souffrant de problèmes de santé chroniques peuvent craindre de se retrouver en situation d’urgence médicale dans un lieu public où aucune aide n’est disponible.

Phobie sociale

La phobie sociale est également appelée trouble d’anxiété sociale . Il s’agit d’une inquiétude extrême concernant les situations de contacts sociaux. Une phobie sociale peut être grave au point de causer une crise de panique même pour les interactions les plus élémentaires, telles que faire une commande au restaurant ou répondre au téléphone. Comme pour toutes les phobies, la personne réalise que cette peur est irrationnelle, mais il ou elle ne semble pas être capable de faire quoi que ce soit pour la contrecarrer. Les personnes atteintes de phobie sociale feront souvent tout ce qu’ils peuvent pour éviter les situations où ils ou elles sont exposées au public.

Phobies spécifiques

Beaucoup de personnes n’aiment pas certaines situations ou certains objets, mais pour que cela devienne une phobie, cette peur doit perturber la vie quotidienne. Les plus répandues sont les suivantes :

La glossophobie : peur de parler en public. Les personnes atteintes de cette phobie présentent des symptômes physiques graves même lorsqu’ils ne font que penser à se retrouver face à un groupe de gens.

L’acrophobie : peur des hauteurs Si vous souffrez de cette phobie, vous éviterez les montagnes, les ponts ou les plus hauts étages des immeubles. Les symptômes incluent vertige, étourdissements et sensation irrépressible de ne pas être capable de contrôler le besoin de sauter.

La claustrophobie : peur des endroits fermés ou étroits. La claustrophobie grave peut être particulièrement handicapante si elle vous empêche de monter en voiture ou de prendre l’ascenseur.

L’aviophobie : la peur de l’avion. On estime que 10 pour cent de la population évite les voyages en avion à cause de cette phobie.

La dentophobie : la peur du dentiste ou des soins dentaires. Cette phobie se développe généralement suite à une expérience douloureuse chez le dentiste. Le problème est que cela peut vous empêcher de recevoir les soins dentaires dont vous avez besoin.

L’hématophobie : peur du sang ou des blessures. Une personne souffrant d’hématophobie peut s’évanouir lorsque qu’elle entre en contact avec son sang ou celui d’une autre personne.

Phobies des animaux ou des insectes : les plus communes sont l’arachnophobie (peur des araignées), la cynophobie (peur des chiens) et l’ophiophobie (peur des serpents). Celles-ci se développent à partir des peurs normales de l’enfance, mais peuvent être reliées à une expérience antérieure comme une morsure.

La nyctophobie : peur de la nuit ou de l’obscurité. Cette phobie démarre presque toujours sur la base d’une peur de l’enfance. Cependant, si elle progresse encore après l’adolescence, elle est considérée comme une phobie.

Risques

Les personnes ayant une prédisposition génétique à l’anxiété ont de grands risques de développer une phobie. L’âge, le statut socioéconomique et le sexe semblent n’être des facteurs de risques que pour certaines phobies. Par exemple : les femmes semblent plus susceptibles de souffrir de phobies des animaux. Les enfants ou les personnes ayant un statut socioéconomique modeste souffrent souvent de phobies sociales. Les hommes constituent la majorité des personnes atteintes de phobies du dentiste ou du médecin.

Symptômes

Le plus répandu et le plus invalidant des symptômes d’une phobie est la crise de panique. Les caractéristiques d’une crise de panique incluent :

  • accélération du rythme cardiaque ou palpitations
  • essoufflement
  • débit de parole accéléré ou incapacité à s’exprimer
  • bouche sèche
  • problèmes d’estomac ou nausées
  • augmentation de la tension artérielle.
  • tremblements ou frissons
  • oppression ou douleurs thoraciques
  • sensation d’étouffement
  • vertiges ou étourdissements
  • sudation abondante
  • sentiment de catastrophe imminente

Les phobies peuvent être diagnostiquées précisément sans qu’il soit nécessaire de constater une crise de panique. L’intensité de l’anxiété peut varier selon la personne atteinte de phobie.

Traitement

Le traitement des phobies peut impliquer l’utilisation de techniques thérapeutiques, de médications ou d’une combinaison des deux.

Thérapie cognitivo-comportementale

Le traitement thérapeutique le plus communément employé pour les phobies est la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). La TCC implique l’exposition à la cause de la peur, mais dans un cadre contrôlé. Ce traitement peut déconditionner le patient et réduire l’anxiété. La thérapie se concentre sur l’identification et la modification des pensées négatives, des croyances dysfonctionnelles et des réactions négatives à la peur. Les nouvelles techniques de TCC utilisent les technologies de la réalité virtuelle pour exposer sans dangers les patients à la source de leur phobie.

Traitements médicamenteux

Les médicaments antidépresseurs et anxiolytiques peuvent aider à calmer votre esprit et vos réactions physiques à la peur. C’est souvent la combinaison de médication et de thérapie par un professionnel qui donne les meilleurs résultats.

Si vous souffrez d’une phobie, il est très important de vous faire traiter. Bien qu’il soit difficile de surmonter ses phobies, tout espoir est permis. Avec le bon traitement, vous pouvez apprendre à gérer vos peurs et mener une vie productive et enrichissante.

Autres articles à lire

Conseils pour prendre soin de votre chat après sa stérilisation

Claude

Recherche d’anticorps antinucléaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le phosphore dans votre régime alimentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Chirurgie esthétique : quelle est l’importance de l’apparence dans nos sociétés modernes ?

administrateur

Diverticulite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie osseuse de von Recklinghausen (Neurofibromatose 1) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene