Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Tout comprendre du système immunitaire

L’être humain est naturellement doté d’un système immunitaire. Il s’agit d’un ensemble d’organes complexes, entrainés pour assurer la défense de l’organisme. Toutefois, tout le monde ne comprend pas son mode de fonctionnement, encore moins comment le renforcer quand il devient défaillant. Justement à ce propos, l’individu dispose de différents types de moyens. Cependant, les scientifiques conseillent les solutions naturelles réputées plus efficaces, avec des effets durables. Quelles sont-elles et comment s’en servir ? Focus sur la défense immunitaire ainsi que les meilleures méthodes pour la booster.

Système immunitaire : que comprendre ?

Avant de dévoiler les mesures préconisées pour renforcer naturellement sa défense immunitaire, il faudra définir le mécanisme. En effet, il s’agit d’un système activé par l’organisme, lorsque celui-ci détecte la présence d’un agent pathogène tel que les bactéries et les virus. Il est organisé à l’image d’une armée, empêchant « l’ennemi » d’infecter le corps humain. Pour l’efficacité de ses actions, il fait recours principalement à la moelle osseuse, à la rate, aux ganglions lymphatiques, au Thymus et aux muqueuses. Ces organes libèrent les globules blancs, les cytoklines, les lymphocytes B et T. Toutes ces cellules participent alors à la capture et la digestion de la cible.

Les différents types de systèmes immunitaires

Il faut préciser qu’un nouveau-né et un adulte ne disposent pas du même type de système immunitaire. Cela justifie la disparité de résistance aux microbes, observée au niveau de ces deux tranches d’âge. Qu’en est-il véritablement ?

L’immunité innée chez les petits enfants

L’organisme du bébé est défendu par l’immunité innée, encore qualifiée de « non spécifique ». Il s’agit d’une forme spontanée de défense, assurée par la peau et les muqueuses. Lorsqu’elle est mise en branle, elle déclenche une inflammation. Les radicaux libres et les enzymes sont alors secrétés pour l’ingestion du microbe détecté. Toutefois, cette ligne de protection est souvent insuffisante pour éliminer totalement l’intrus. Raison pour laquelle les bébés sont souvent très enclins aux infections.

L’immunité adaptative chez les adultes

À l’âge adulte, la défense humaine de l’homme atteint une certaine maturité. Autrement dit, les lymphocytes ont eu le temps d’apprendre l’identification des virus et leur mode d’action. Par conséquent, ils parviennent plus efficacement à les neutraliser. Dès lors, le sujet aura acquis l’immunité adaptative ou spécifique. Pourtant, ce système de défense mieux entrainé peut aussi s’avérer déficient, en raison de certains facteurs endogènes et exogènes.

Les causes de la déficience immunitaire

Lorsqu’une personne tombe fréquemment malade, est insomniaque ou souffre du stress chronique, sa défense immunitaire est certainement faible. Il en est de même de celle dont les plaies ne cicatrisent pas vite. L’origine de cet état est essentiellement de deux ordres.

D’abord, certain souffrent de troubles immunitaires depuis leur naissance, en raison des mutations génétiques subies. Dans ce cas, il s’agit d’une déficience primitive. Ensuite, à l’issue d’une chimiothérapie, une infection virale, ou en temps de fraicheur, la défense immunitaire peut s’affaiblir du fait de la destruction des globules blancs. Ce déficit est alors qualifié d’acquis. Comment alors aider son organisme à mieux combattre les microbes ?

Ingérer les compléments alimentaires

En cas de déficit immunitaire, l’organisme a besoin de nutriments pour mieux se défendre face aux attaques des agents pathologiques. Ces molécules se retrouvent justement dans les compléments alimentaires. Il s’agit notamment des vitamines B et D et C. Accompagné d’un régime alimentaire équilibré, ce traitement naturel permettra de corriger rapidement la carence détectée. Car, grâce à leur excellente biodisponibilité, ces substances interagissent efficacement avec les récepteurs cannabinoïdes.

S’alimenter en fruits

Il est aussi judicieux de consommer des fruits en cas de troubles immunitaires. Car, ils contiennent les vitamines A, C, K et E. Or, celles-ci permettent aussi de booster la défense de l’organisme. Les fruits colorés tels que les tomates, la framboise et l’orange sont d’ailleurs de véritables sources d’énergie.

Beaucoup se reposer

La fatigue est aussi un des nombreux facteurs à l’origine de l’affaiblissement de la défense immunitaire. Raison pour laquelle il est crucial de se reposer pour renforcer le système. Par ailleurs, l’individu doit dormir entre 6 h et 8 h par jour. Étant donné que le sommeil stimule la production des globules blancs.

S’adonner aux exercices physiques

Le repos booste le système immunitaire. Néanmoins, le sujet doit également pratiquer du sport pour mieux se sentir. En effet, les études scientifiques ont démontré que les exercices physiques stimulent les cellules hématopoïétiques dans les os. Celles-ci secrètent à leur tour les lymphocytes, importants pour la défense de l’organisme.

Autres articles à lire

Conseils pour prendre soin de votre chat après sa stérilisation

Claude

Quel est le meilleur thermomètre pour enfant ?

Irene

Quelques stratégies pour éliminer des pensées intrusives

Irene

Comment arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?

administrateur

Boucler ses cheveux à l’aide d’un fer à boucler

Irene

Lien étroit entre sexualité et testostérone

Irene