Image default
Societes et Institutions

Aide-ménagère : les démarches pour une personne âgée

Nous sommes parfois amenés à constater que nos proches, âgés, commencent à avoir des difficultés pour effectuer toutes les tâches quotidiennes seuls. C’est à ce moment que devient nécessaire l’intervention d’une tierce personne pour les aider quotidiennement ou de façon hebdomadaire à faire leurs courses, la cuisine ou encore le ménage. Pour cela, il existe des aides ménagères pouvant faire toutes ces choses à leur place et ainsi vous soulager. Mais, il est difficile de connaître toutes les démarches à effectuer pour en bénéficier. Nous sommes là pour vous aider

Quels sont les besoins de mon proche ?

Dans un premier temps, il vous falloir déterminer sur quels points joue la dépendance de la personne. Éprouve t’elle des difficultés à aller faire ses courses ? Lui est-il difficile de se faire à manger ? Les personnes âgées refusent parfois de d’avouer qu’elles ont des difficultés sur certains points, dans ce cas ce sera à vous de déterminer sur quelles tâches la soutenir.

Une aide à domicile est spécialisée sur le service à la personne et est donc à même d’accompagner votre proche dans sa toilette quotidienne, l’habillement mais également le ménage, la cuisine ou encore les courses.

De quelles aides puis-je bénéficier et à qui m’adresser ?

Deux cas de figure se présentent à vous :

  • soit vous bénéficiez d’une aide à domicile par le biais de la caisse de retraite de votre proche
  • soit vous bénéficiez d’un service à domicile par le biais du CCAS.

Dans le cas d’un service à la personne par le biais de la caisse de retraite, vous avez la possibilité de faire appel à un service d’aide à domicile ou employer directement un(e) intervenant(e) à domicile. Dans ce dernier cas, l’aide vous est directement versée.

Dans le cas où vous bénéficiez de l’aide-ménagère à domicile, un certain nombre d’heures vont vous être accordées. Dans ce cas, vous pouvez également faire appel à un service d’aide à domicile, mais celui-ci doit être habilité par le Conseil Départemental, et l’aide est directement versée au service choisi. Vous pouvez également faire appel à un(e) intervenant(e) à domicile, et l’aide vous sera directement versée. Cependant, vous devrez présenter des justificatifs de la prestation.

Si votre proche subit une perte importante d’autonomie qui nécessite une aide pour tous les actes de la vie quotidienne, il peut bénéficier de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie). Celle-ci s’adresse aux personnes de plus de 60 ans qui sont en perte d’autonomie importante. Un nombre d’heures vous sera également attribué. Vous pourrez de la même manière, employer un(e) intervenant(e) à domicile. Vous aurez aussi la possibilité de faire appel à un service d’aide à domicile prestataire, ou mandataire.

Pour trouver un(e) intervenant(e) à domicile, des agences spécialisées peuvent se charger de vous trouver un(e) intervenant(e) le/la mieux adapté(e) à la situation de votre proche. N’hésitez pas à vous renseigner et à demander un devis afin d’évaluer les meilleures offres proposées. Ces agences emploient des personnes formées et expérimentées avec, bien souvent, une évaluation personnalisée de votre proche afin de s’adapter au mieux à ses besoins. Cela peut aller d’une aide ponctuelle à des aides quotidiennes ou hebdomadaires. Vous trouverez bon nombre d’informations sur Internet ou dans votre mairie.

Si vous souhaitez faire appel à un service d’aide à domicile, n’hésitez pas à consulter l’annuaire de la DGE.

De quelles aides financières puis-je bénéficier ?

Des aides vous sont proposées pour alléger les frais engagées dans le service à domicile que vous aurez mis en place. Elles dépendront des besoins de la personne. Soit celle-ci est autonome mais éprouve seulement quelques difficultés dans certains actes, soit celle-ci a perdu beaucoup d’autonomie.

Dans le cas d’une perte minime d’autonomie, les aides peuvent vous être proposées par différents organismes comme la Caisse de Retraite ou le CCAS de la commune de résidence de votre proche.
Si la perte d’autonomie est importante, la personne pourra bénéficier de l’APA. Là, il s’agit de remplir un dossier que vous pourrez récupérer auprès du Conseil Départemental ou de votre mairie.

Related posts

Violences conjugales : comment protéger ses enfants ?

administrateur

Divorce à l’amiable : vraiment moins cher

Journal

Top 3 des questions que peuvent se poser les seniors au moment de leur retraite

administrateur