Abc-families.com
Image default
Societes et Institutions

Le harcèlement scolaire, qui en sont les victimes ?

La violence fait partie du siècle présent comme les avancées technologiques. Elle se manifeste de diverses manières. Entre autres, l’on dénote le harcèlement. Cette forme de violence se remarque surtout dans le milieu scolaire. Qui peuvent être les victimes de cette forme de harcèlement ?

Le harcèlement scolaire

Avec les enfants, le harcèlement provient souvent d’une autorité haut perchée dans la hiérarchie. Cela dissuade très tôt l’enfant de se plaindre. Il subit les différentes attaques sans coup férir. Il n’a normalement pas le choix, parce qu’il croit qu’il n’y a qu’ainsi qu’il pourra mettre à l’abri ses amis, ses camarades et autres.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui des canaux facilitant le harcèlement scolaire. Le harceleur trouve un moyen de jeter des pics à sa victime en le martyrisant à l’insu de tous, Inbox.

Il est vrai qu’il n’y a pas de types précis d’apprenants victimes de ces exactions. Toutefois, l’on peut dire que certaines catégories sont plus enclines à subir les assauts répétés de leur camarade, de leur enseignant ou d’une autorité de l’établissement.

Les catégories d’enfants victimes

La catégorisation n’obéit pas à un principe de prédestination. Ce sont juste les plus susceptibles de subir un harcèlement à l’école.

  • Les timides: ce sont des apprenants qui ne parlent pas et s’enferment dans leur coin. Ce sont des victimes bien désignées. Cela est dû au fait qu’ils ne se plaignent souvent pas de ce qui leur arrive. Cela les pousse plutôt à se renfermer plus sur eux-mêmes.
  • Les plus petits: cette catégorie peut parfois devenir le bourreau d’une classe plus grande. Nonobstant cela, l’on doit veiller sur un plus petit. Il est une proie adaptée pour un vol de déjeuner et des attaques déplacées.
  • Les immatures: il y a de ces apprenants qui veulent forcément prouver aux autres qu’ils sont meilleurs. Ils ont de jolis cadeaux, des vêtements trop chers ou trop propres. Dans une école modeste, il faut un style modeste. Lorsque l’enfant est d’une classe sociale au-dessus des autres et le montre, il devient la cible des moqueries, des railleries.

Autres articles à lire

Caisse de retraite : 3 choses à savoir

administrateur

Divorce : quels sont les différents cas de figure ?

sophie

Top 3 des questions que peuvent se poser les seniors au moment de leur retraite

administrateur

Le choix du marbre pour vos monuments funéraires

administrateur

Pourquoi faire appel à un détective privé en cas de divorce ?

administrateur

Organiser un festival sans oublier le poste de secours

Journal