Abc-families.com
Image default
Sante et Beaute

Diverticulite : définition, cause, symptômes, traitement

La diverticulite intervient en cas d’infection ou d’inflammation des diverticules (petites hernies apparaissant généralement dans la paroi du gros intestin). Si la présence de diverticules est surtout fréquente dans le côlon, ils peuvent se développer n’importe où dans les voies digestives. La présence d’une douleur dans le coin inférieur gauche de l’abdomen peut constituer une indication de diverticulite. Cette condition peut être traitée. Elle est cependant susceptible de récidiver.

Causes

Si les causes spécifiques de la diverticulite restent inconnues, on estime que la consommation d’un régime alimentaire faible en fibres pourrait contribuer à la formation de ces hernies. La consommation de fibres améliore le transit, ce qui facilite l’évacuation des selles. Un régime pauvre en fibres va provoquer des problèmes de constipation. Il faut alors plus de pression pour évacuer les selles. La formation de diverticules serait ainsi due à une pression supplémentaire dans le colon. Il y a diverticulite lorsque les matières stagnent dans le diverticule, entraînant par là même une infection.

Risques

Les facteurs de risque de diverticulite incluent notamment :

Une consommation insuffisante de fibres

Dans un pays tel que les États-Unis où une part importante de la population consomme des aliments transformés, l’insuffisance de la consommation de fibres est un problème courant. La prise de suppléments en fibres ou la consommation de légumes frais et de produits contenant du son peut faciliter le transit.

Âge

Selon la bibliothèque nationale de médecine américaine (U.S. National Library of Medicine), près de la moitié des personnes de plus de 60 ans risque de développer une diverticulite, mais le risque commence à augmenter dès l’âge de 40 ans. On ignore la raison pour laquelle le risque de diverticulite augmente avec l’âge, mais il se pourrait qu’il soit lié à l’affaiblissement des intestins dans la durée.

Symptômes

Le signe le plus courant et le plus grave de diverticulite est la présence d’une douleur sur le côté gauche de l’abdomen. Cette douleur peut intervenir de manière soudaine. Elle est susceptible de s’aggraver en quelques jours. Autres signes éventuels de diverticulite, par ordre de probabilité :

  • sensibilité abdominale, généralement sur le côté gauche :
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • constipation ;
  • fièvre ;
  • présence de gaz ou de ballonnements ;
  • diarrhées ;
  • perte d’appétit ;
  • saignement rectal.

Diagnostic

Pour établir votre diagnostic, votre médecin va vous interroger sur les symptômes que vous éprouvez, ainsi que sur vos antécédents médicaux. Il ou elle procédera également à un examen physique, en recherchant la présence éventuelle de douleur abdominale. Une analyse de sang pourra également être prescrite afin de vérifier que votre numération en globules blancs n’est pas supérieure à la normale, ce qui serait un signe d’infection. Votre médecin pourra également prescrire un tomodensitogramme (qui fait appel à des images radiographiques guidées par ordinateur) afin de voir si vous présentez des diverticules infectés.

Traitement

En fonction de la gravité de votre cas, le médecin pourra vous proposer un traitement à domicile, ou bien vous recommandera un séjour en milieu hospitalier pendant votre traitement.

Traitement à domicile

Les traitements à domicile peuvent inclure :

  • un repos alité ;
  • un régime liquide qui va permettre de guérir les diverticules ;
  • la prescription d’antibiotiques ;
  • des médicaments analgésiques (paracétamol, par exemple).

Traitement en milieu hospitalier

Le médecin pourra estimer qu’un séjour à l’hôpital sera préférable pour votre traitement en cas de complications, notamment en présence d’occlusion intestinale ou d’abcès (poche remplie de pus). Pendant votre séjour en milieu hospitalier, des antibiotiques vous seront administrés en intraveineuse. En cas d’abcès, celui-ci devra être drainé à l’aide d’une aiguille.

Chirurgie

En cas de récidive fréquente de la diverticulite, ou si vos infections ne semblent pas réagir aux antibiotiques, votre médecin pourra estimer que l’ablation chirurgicale de la partie de l’intestin affectée par les diverticules sera préférable.

Pronostic

La plupart des traitements de la diverticulite fonctionnent bien, mais dès lors qu’il y a formation de diverticules, ils restent présents à vie. Il est donc possible que vous développiez de nouveau une diverticulite à un moment ou à un autre. Pour contribuer à éviter une éventuelle récidive de diverticulite à l’avenir, il est conseillé d’effectuer un certain nombre de changements de style de vie. Il est important de boire beaucoup d’eau pour éviter la constipation, ainsi que d’apporter plus de fibres à son alimentation.

Pensez à apporter plus de fibres à votre régime alimentaire en consommant davantage de fruits et de légumes frais, notamment :

  • des poires ;
  • des framboises ;
  • des patates douces avec la peau ;
  • des haricots noirs et ordinaires.

Il est important d’aller à la selle quand vous en avez besoin afin d’éviter la constipation. Le fait d’attendre trop longtemps avant d’aller aux toilettes peut provoquer un durcissement des selles, ce qui accroît la pression sur les intestins.

Autres articles à lire

Lien étroit entre sexualité et testostérone

Irene

Inflammation du col de l’utérus (cervicite) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pityriasis Rubra Pilaris : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer colorectal (du côlon) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tendinite du tendon d’Achille : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Où se procurer les masques de protection Covid 19 ?

administrateur